CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montaner
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda    Dim 6 Avr 2014 - 0:55

Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda



  • Source: lavenir
  • Philippe LERUTH



Un million de Rwandais sont morts au cours du génocide; un autre million a pris le chemin de l’exil.
AFP
Sur le même sujet


  • 05/04/14 Capitale diplomatique


  • 05/04/14 L’Europe s’est re-manifestée à l’Afrique


  • 05/04/14 Le modèle de l’intégration régionale


  • 05/04/14 La voie rwandaise


  • 05/04/14 « Tout le monde annonçait que ça allait péter… »


  • 05/04/14 « Nos valeurs traditionnelles piétinées »


  • 05/04/14 La région des Grands Lacs reste à stabiliser


  • 05/04/14 « Désormais, il n’y a plus que des Rwandais »


  • 05/04/14 Comment juger un crime inhumain ?


Le massacre de dix paras belges, il y a vingt ans, a marqué le lancement du génocide au Rwanda. Leurs proches ont enfin pu faire leur deuil.
«Ce jour-là, je me suis levée spontanément, pour dire que j’étais fière d’être Belge». La voix de Martine Debatty se noue, quand elle rappelle son compliment à Guy Verhofstadt, le 7 avril 2000, à Kigali. Juste après la demande de pardon, présentée au peuple rwandais par le Premier ministre de l’époque. Six ans, jour pour jour, après le massacre des dix Casques bleus, issus du 2e bataillon de commandos de Flawinne, qui protégeaient la Première ministre Agathe Uwiningiyimana: le rapatriement en catastrophe du contingent belge des forces onusiennes, décidé dans l’émotion suscitée par ce drame, laissera le champ libre aux tueurs. Le génocide rwandais – «génocide des Tutsis au Rwanda», corrige Robert Masozera, l’ambassadeur du Rwanda en Belgique – pouvait débuter.
Le caporal Alain Debatty était des paras belges assassinés. Avec les proches des autres soldats massacrés, et des coopérants civils belges qui ont perdu la vie en ces jours tragiques, sa sœur aînée participera ce lundi, à Kigali (cf. p. 5) à la cérémonie commémorative dans la capitale rwandaise.
«Invités, nous tenons à être présents», explique-t-elle, «mais notre deuil, nous avons pu le faire il y a dix ans.» Au terme d’un long processus, en partie détaillé dans l’album de photos qu’elle compulse.
Toutes les blessures ne sont pas refermées. «Ma sœur l’a lancé au roi Albert II: “ Sire, ne laissez plus partir nos hommes dans ces conditions-là ”, celles de Casques bleus qui ne pouvaient que répliquer à des tirs. Et à qui on avait présenté la Mission des Nations Unies au Rwanda (MINUAR) comme un séjour de tout repos.»
Deux jours avant de mourir, Alain Debatty écrit à sa famille qu’il fait calme à Kigali: la lettre arrivera après l’annonce officielle de son décès.
«On nous a dit que les paras, pris les armes à la main, avaient été exécutés, et n’avaient pas souffert. On les imaginait alignés au mur et fusillés. On a vite appris qu’ils avaient remis leurs armes. Quelques jours plus tard, j’ai vu à la télé un homme qui suppliait sur un tas de cadavres, avant d’être décapité. J’ai commencé à avoir des doutes…»
Le refus opposé aux familles de voir les corps des leurs; puis de leur communiquer le résultat des autopsies, nourrira le scepticisme. La renonciation à tout recours, liée à leur indemnisation aussi…
«Notre chance, c’est de nous êtres trouvés, nous, les proches, qui nous connaissions à peine: vingt ans plus tard, on se voit moins souvent, mais nous restons liés», explique Martine Debatty. Ensemble, les familles des paras mèneront le combat, pour connaître la vérité sur leur sort.
Soutenue par la Communauté française et la ville de Charleroi, la prof de gym’ pourra se libérer notamment pour suivre les procès intentés en Belgique, aux «quatre de Butare», en 2001, puis au major Ntuyahaga, où elle était des parties civiles, en 2007 (cf. p. 4).
Des procès rendus possibles par l’action de Damien Vandermeersch, alors juge d’instruction: «Le dossier militaire passait aux civils, et nous avons eu à faire à ce magistrat extraordinaire, qui nous a donné accès à tout.» Les familles ont alors pu alors savoir ce que les paras avaient réellement subi. Pour très douloureuse qu’elle soit, la vérité leur a permis d’entamer, enfin, leur travail de deuil…
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda    Dim 6 Avr 2014 - 9:14

Triste souvenir, un deuil difficile pour tout le monde, les ethnies Africaines s'affrontent et s'entretuent comme des barbares...
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda    Dim 6 Avr 2014 - 15:34

GARD a écrit:
Triste souvenir, un deuil  difficile pour tout le monde, les ethnies Africaines s'affrontent et s'entretuent comme des barbares...
-------------------------

Et après ça, à la TV, certains Noirs viendront encore, 200 ans après, nous rabâcher que les méchants Blancs avaient des esclaves Noirs... En oubliant de dire que ces Noirs étaient vendus par les Négriés Arabes qui faisaient des razias dans les villages africains.
A Propos, Savez vous que les Américains importèrent entre 200 000 et 300 000 esclaves Noirs entre 1780 et 1800... Savez vous combien il y a de Noirs aux USA aujourd’hui ?... 70 millions. Dont la plupart ont un niveau de vie nettement supérieur à leurs ancêtres africains. L'un d'entre eux est même devenu, PRÉSIDENT du pays le plus puissant de la planète... Qu'en pense, Mr Dieudonné l'humoriste ?


Dernière édition par jacky alaux le Dim 6 Avr 2014 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gmcl33
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda    Dim 6 Avr 2014 - 17:48

Une repentance de plus à venir, on baissera notre pantalon une fois de plus, présentera des excuses pour en avoir secouru, aidés, soignés etc... Avec nos dirigeants actuels , on ne peut espérer mieux!!!!
Revenir en haut Aller en bas
chouf
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda    Lun 7 Avr 2014 - 11:32

Citation :
L'un d'entre eux est même devenu, PRÉSIDENT du pays le plus puissant de la planète...

C'est le résultat de la traite transatlantique, que dire de la traite arabe pour les arabes...ils étaient émasculés, -un tiers survivront à cette intervention- combien de leurs descendants accèderont à une position sociale comparable....................?????????
Revenir en haut Aller en bas
Camp d'Idron
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda    Mar 8 Avr 2014 - 23:44





Merci à Claude MILLET et Dominique pour le renvoi initial

_________________
       
  601° GIA                          602° GIA

« La France n’est plus que silence. Elle est perdue quelque part dans la nuit, tous feux éteints, comme un navire. Sa conscience et sa vie spirituelle se sont ramassées dans son  épaisseur » (Antoine de Saint-Exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le deuil des paras et la renaissance du Rwanda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: