CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 " L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. De Gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camp d'Idron
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: " L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. De Gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie..   Ven 4 Avr 2014 - 11:33

" Clarence Douglas Dillon, ambassadeur à Paris de 1953 à 1957, plus tard un des directeurs du CFR, disait en 1951 à l'un de ses interlocuteurs de passage à Paris : " L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. Notre politique est de l'en empêcher."
 de gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il en avait averti Jean Monnet dès 1959 au cours d'un entretien en tête à tête : Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie... Monnet en ferait sûrement part à ses amis qui, du coup, s'opposeraient moins à son retour au pouvoir, après les journées de mai 1958 (*). De ce fait, quelques heures après cette entrevue, George Ball (CFR), intime de Monnet, alors penché à Bruxelles sur les Affaires européennes, fut au courant des intentions de de gaulle, et en informa  à son tour les éditorialistes du "club", Richard Sulzberger et Walter Lippman qui sautaient littéralement de joie dans les locaux du New York time (22). Il se gardèrent évidemment de divulguer la confidence faite à Monnet, mais ils cessèrent du coup leurs campagnes anti-gaullistes. L'erreur de de gaulle fut de croire qu'en échange de sa "décolonisation", Washington lui laisserait les main libres en Europe. J'ai donné d'autres détails de ce marché de dupes dans un opuscule (23) paru en 1960, ce qui m'a valu 106 heures d'interrogatoire d'une brigade policière parallèle qui voulait connaître mes sources."
 
Pierre de Villemarest
 

Pierre de Villemarest : Engagé dans la Résistance dès l'automne 1940, en suite officier de l'Armée secrète, puis officier de Renseignement orienté vers les pays tombés sous le joug soviétio-communiste, et membre depuis sa création en 1954 de l'Amicale des anciens des services spéciaux de la Défense nationale, l'auteur de ce livre, qui a rencontré des personnages clefs de l'Histoire tels qu'Arthur Koestler, Herbert von Karajan, Eisenhower, le général Juin, ou Rudolf Barack (qui a, pour le compte des Soviétiques, kidnappé Gestapo Müller en 1955 aux frontières de l'Argentine) ou encore Martin Bormann en 1949, est journaliste professionnel depuis les années 1950. Il a publié entre 1962 et 2003 une vingtaine d'ouvrages .... etc... etc ..... 
 
Merci Claude Millet, merci Claude Noye!

_________________
       
  601° GIA                          602° GIA

« La France n’est plus que silence. Elle est perdue quelque part dans la nuit, tous feux éteints, comme un navire. Sa conscience et sa vie spirituelle se sont ramassées dans son  épaisseur » (Antoine de Saint-Exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: " L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. De Gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie..   Ven 4 Avr 2014 - 11:45


Le coq gaulois...!!!

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: " L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. De Gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie..   Ven 4 Avr 2014 - 11:55

Encore le coq gaulois:


INA a écrit:
Discours du premier ministre Michel DEBRÉ sur l'Algérie à l'Assemblée nationale dont Jacques CHABAN DELMAS vient de déclarer l'ouverture de la session extraordinaire :" dans nos préoccupations nationales, l'Algérie a la priorité absolue, des hommes et des femmes y vivent dont les pères ont fait l'Algérie et qui continuent à la faire chaque jour, la France y a groupé autour de son drapeau et par ses hautes conceptions politiques des Européens et des Africains les uns et les autres citoyens comme nous mêmes, nos concitoyens musulmans sont comme les descendants de ceux qui ont traversé la Méditerranée, des hommes et des femmes dans le regard desquels nous voyons l'image d'une commune espérance, il est des esprits qui pèsent avant toute chose le doit et l'avoir, le profit et les charges, disons hautement à l'honneur de notre peuple et spécialement à l'honneur des officiers et des soldats que nous mettons avant toute chose, cet élan des sentiments qui unit des millions d'Algériens de la ville et du bled dans l'affection spontanée qui crée au dessus et par delà les différences d'origine, de race et de religion la communauté d'espérance, faut il convaincre les calculateurs, montre leur le Sahara, ce désert où le coq gaulois s'est longtemps réchauffé les ergots, que de puissances désormais y viendraient volontiers gratter le sable brûlant, acceptons de les associer à une oeuvre immense qui peut ouvrir une ère nouvelle à l'Algérie et à l'Afrique, à la France et à l'Europe, à ceux que ne contente pas la vision des grandes possibilités économiques et humaines auxquelles nous accédons grâce à l'Algérie, recommandons de réfléchir au problème de notre sécurité, la France est à Alger par une nécessité fondamentale que nos ancêtres ont connue et que nous ne pouvons méconnaître sans trahir, c'est par notre présence indiscutée, notre autorité incontestée que nous garantissons la sécurité de la Méditerranée occidentale et par là, notre sécurité, devant les troubles du Moyen Orient et leurs très fâcheuses c.nséquences nous pouvons mesurer la valeur de la tranquillité maintenue dans cette partie plus proche d'une mer dont ce serait une grave faute que d'oublier la capitale importance stratégique, quelle tragédie ce serait pour nous, pour l'Europe, pour l'Occident si toute entière la Méditerranée redevenait une frontière entre deux mondes hostiles, l'Occident a suffisamment perdu au cours des dernières années, que les moins imaginatifs veuillent bien désormais imaginer où mèneraient de nouveaux abandons ."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: " L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. De Gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie..   Ven 4 Avr 2014 - 12:02

Un peu d'histoire...


_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
PTS
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: " L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. De Gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie..   Sam 5 Avr 2014 - 15:59

J'ai le souvenir de mon grand-père me parlant de notre coq gaulois se grattant les ergots dans le sable du Sahara
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. De Gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie..   

Revenir en haut Aller en bas
 
" L'Afrique du Nord donne des ailes au coq gaulois. Si elles ne sont pas rognéees, il cherchera toujours à s'envoler. De Gaulle se chargera de les rogner en 1962. Il prendrait son temps, mais il larguerait l'Algérie..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: LA GRANDE PUNITION DES PARAS :: Les Coups tordus de la politque gaulliste en Algérie Française-
Sauter vers: