CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Une vieille suspente rencontrée

Aller en bas 
AuteurMessage
François Vernet
Invité
avatar


Une vieille suspente rencontrée Empty
MessageSujet: Une vieille suspente rencontrée   Une vieille suspente rencontrée EmptyMer 2 Avr 2014 - 4:10

Bonjour à tous,
Il m'a été donné de rencontrer, ce lundi 31mars 2014, l'Adjudant Chef Eugène Gancel, brevet parachutiste 555, qui quittera le 1er RCP à la fin de la guerre avec le grade de Sergent.
Agé aujourd'hui de 90 ans, retiré à Argelès-Gazost, Eugène Gancel est entré au 1er RCP en 1943, affecté à la 1ère compagnie commandée par les Capitaines Morel puis Bastouil. Il sera ensuite affecté à la 4ème compagnie alors commandée par le Lieutenant Lehmann, au sein de laquelle il rejoindra la 4eme section (celle de son camarade Francis Garnier) sous les ordres du Sous Lieutenant puis Lieutenant Pierre Vernet, mon père. C'est avec cette section qu'il participera aux combats des Vosges et d'Alsace, dont il sortira, d'après ce qu'il m'a dit, sans aucune blessure, fait rare à cette époque !
Eugène Gancel était le radio de la section, et donc souvent (toujours?) à côté de son lieutenant, auquel il écrira un jour qu'ils avaient "vécu ensemble dans le même trou d'obus des instants d'éternité".
J'ai pu consulter ses carnets de sauts (au nombre de quatre) et j'ai constaté à leur lecture que nos amis du 1er RCP étaient largués parfois à une altitude de 250 mètres. Son premier carnet de sauts est daté du 1er février 1943. Au 22 février il avait réalisé 7 sauts à 500 mètres. Puis divers sauts à 300 m et le 18 mai 1943 saut à 250 m.La lecture des carnets de saut montre que le régiment s'entraînait vraiment aux sauts à des hauteurs de 250 mètres ou 300 mètres, notamment en 1944. Le 9 juin 1944, il y a eu un "saut collectif à 18 h à O.A avec équipement complet" saut effectué à 250 m.
Eugène Gancel recevra la Croix de Guerre 39/45 avec palme.
Après le 1er RCP il rejoindra la Section de Saut en Vol du SEPR. Le quatrième carnet que j'ai pu voir est arrêté à 443 sauts fin 1959.
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
GARD


Une vieille suspente rencontrée Empty
MessageSujet: Re: Une vieille suspente rencontrée   Une vieille suspente rencontrée EmptyMer 2 Avr 2014 - 7:48

Hommage à notre ancien...
Revenir en haut Aller en bas
RapaceLionel
enregistré
enregistré
RapaceLionel


Une vieille suspente rencontrée Empty
MessageSujet: Re: Une vieille suspente rencontrée   Une vieille suspente rencontrée EmptyMer 2 Avr 2014 - 8:52

Témoignage émouvant Merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une vieille suspente rencontrée Empty
MessageSujet: Re: Une vieille suspente rencontrée   Une vieille suspente rencontrée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vieille suspente rencontrée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lavage machine
» Débat fashion : les chaussettes

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.C.P. - Régiment de Chasseurs Parachutistes - :: Nos "vieilles suspentes" rencontées ou identifiées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: