CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 19 mars 1962 triste mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: 19 mars 1962 triste mémoire    Mer 19 Mar 2014 - 0:40

19 mars 1962 triste mémoire

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 19 mars 1962 triste mémoire    Mer 19 Mar 2014 - 9:40

52 ans sont passés, mais les blessures et les souvenirs sont toujours là...


http://www.francetvinfo.fr/video-19-mars-1962-la-journee-du-souvenir-fait-polemique_555861.html
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: BRAVE HARKI   Mer 19 Mar 2014 - 16:32

La plaque de la honte a disparu !

IMG_0089 Sur le « Pont du 19 mars 1962″ (photo prise en février dernier)

Depuis ce matin, on entend beaucoup parler du 19 mars mais pas du nôtre. Il s’agit du deuxième anniversaire de l’affaire Merah, du nom du jeune Islamiste qui a assassiné sept personnes à Montauban et… Toulouse. Interviewée sur France Inter, la représentante du CRIF à Toulouse, Madame Nicole Yardeni, se référant à des statistiques dont j’ai dit ici qu’elles étaient fausses (lire), n’a pas manqué de se plaindre d’une soi-disant recrudescence de l’antisémitisme. Que ce drame se soit déroulé un 19 mars et que le criminel s’en soit d’abord pris à des soldats français arabes ou antillais, n’a pas été relevé. Il est vrai que ça aurait obligé les médias et les faux Français du genre de Pierre Cohen, le maire de Toulouse, à se confronter à leur schizophrénique immigrationnisme. Mais ce n’est pas ça le fait du jour. L’événement est ailleurs.

Ce matin, vers huit heures, j’ai reçu un coup de fil haletant d’un fils de Harki du sud-ouest qui m’a raconté une histoire réjouissante. Il m’a expliqué qu’il s’adressait à moi pour porter son message. Il me dit que, depuis bientôt deux ans, il était excédé de ce que le maire de Toulouse, Pierre Cohen, allant jusqu’au bout de la provocation à l’égard des Piénoirs et des Harkis, ait fait poser une plaque en mémoire de la date honteuse du 19 mars 1962 en lieu et place de celle à la gloire du Chevalier Bayard. Depuis que le Pont Bayard a été débaptisé, ce jeune homme, appelons-le Karim, sentait l’ulcère le gagner. Et il se convainquit que rien ne le guérirait tant que cette plaque resterait en place.

Plaque La plaque de la honte (photo de Karim)

Il avait pensé la décrocher l’an dernier mais n’avait pas osé. Cette nuit, il lui été impossible de laisser passer ce sinistre anniversaire sans agir. Il est donc passé à l’acte, à cinq heures, ce matin, après avoir parcouru les deux-cents kilomètres qui séparaient Toulouse de sa campagne. Après être grimpé sur un escabeau de peintre, il lui avait suffi d’un fort tourne-vis et d’un marteau pour venir à bout de l’anneau de métal qui tenait la plaque arrimée au premier lampadaire public en venant du Sud éclairant le Pont… qui ne pourra plus être dit « du 19 mars 1962″. Si Cohen a encore un peu de vergogne !

Que n’aurais-je donné pour être à sa place ou tout simplement avec lui ! Comme des dizaines de milliers de compatriotes, j’en avais rêvé ; lui l’a fait. Il avait compris que, pour être utile, ce geste devait être connu mais il ne savait pas comment s’y prendre. D’où l’idée de lui faire prendre une photo de l’objet du délit et de me l’envoyer (voir ci-dessus) à fins de diffusion. Je me propose de l’adresser à tous les médias avec une courte explication et j’invite mes lecteurs à en faire de même et même à téléphoner aux radios pour leur faire remarquer que le 19 mars 62 est squeezé et que, à Toulouse, les Piénoirs, les Harkis et tous les Patriotes – car c’est la France et les Français que Cohen a voulu souiller par cette plaque – sont, un peu, vengés.

Lecteur, si tu passes sur le Pont Bayard, jette un œil sur le lampadaire, le premier à gauche en regardant vers la gare. Il y avait là, jusqu’à cette nuit, une plaque par laquelle l’anti-France toulousaine commémorait un crime innommable et qui n’y est plus.


Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 19 mars 1962 triste mémoire    Mer 19 Mar 2014 - 23:31

Accords d’Évian : fin de la protection des Français en Algérie…


Citation :
Du 19 mars au 5 juillet 1962, l’armée française est restée l’arme au pied sans intervenir pour défendre la vie de milliers de Français livrés au massacre.

19 mars 1962 : la guerre d’Algérie est officiellement terminée. Pour de Gaulle au moins, pour qui l’ennemi n’est plus le FLN et l’ALN mais l’OAS et les Français qui veulent que cette terre reste française, contrariant ainsi l’objectif gaullien.

Bilan entre ce 19 mars et le 5 juillet 1962 : plus de 5.000 enlèvements, disparitions et assassinats en Algérie perpétrés par le FLN et l’ALN.

Dans son numéro daté du 9 mars 2014, Jeune Afrique porte à la connaissance de ses lecteurs le tout récent livre de Raphaëlle Branche, « Prisonniers du FLN », édité par Payot. Raphaëlle Branche (qui n’a jamais caché de quel côté penchait son idéologie) apporte tout de même la preuve qu’à la date du 19 mars 1962, on comptait 1.350 prisonniers (civils et militaires, algériens et français) entre les mains du FLN et de son bras armé, l’ALN, et qu’avant cette date on pouvait les estimer à environ 500 civils et 430 militaires.

Plus de la moitié de ces 2.280 prisonniers restent à jamais disparus sans que cela inquiète le moins du monde les gouvernements successifs de la France. Tout comme ils n’ont jamais, non plus, réclamé des comptes à l’Algérie indépendante pour les plus de 3.000 disparus entre ce 19 mars et le 5 juillet 1962. Mais qui ont, au contraire, interdit à la Croix-Rouge internationale de s’y intéresser… Pour preuve, le télégramme très secret, signé Louis Joxe, et daté du 2 avril 1962 :

Citation :
   Je serais, pour ma part, hostile à une intervention quelconque de la Croix-Rouge internationale dans tout ce qui concerne les arrestations et détentions d’Européens.

Du 19 mars au 5 juillet 1962, l’armée française est restée l’arme au pied par ordre de De Gaulle sans intervenir pour défendre la vie de milliers de Français sans défense livrés au massacre. Sous les ordres des généraux Ailleret et Katz, l’armée française a terminé cette guerre dans le déshonneur.

Manuel Gomez  Ecrivain

http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/accords-devian-fin-de-la-protection-des-francais-en-algerie,53852
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: HONTEUX   Jeu 20 Mar 2014 - 10:24





ancien de l'armée d'Afrique (43/45) mutilé, avec sa légion d'honneur, attend d'embarquer....
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 19 mars 1962 triste mémoire    Jeu 20 Mar 2014 - 16:28

QUEL CONTRASTE...
Vous souvenez vous de la Guerre des Malouines entre L'Argentine et l’Angleterre?
L'archipel des Malouines. Ces îles historiquement argentines avaient été conquises par les Anglais au début du 18eme siècle. Désirant récupérer ces terres, les Argentins avaient osé envahir les iles et ce, après que la petite communauté anglaise de l'archipel se soit réclamé par référendum en faveur du maintien des Malouines dans l’Angleterre.... C'est ainsi, que pour soutenir et protéger ses quelques milliers de ressortissants Anglais que l'Angleterre n'hésita pas à faire la guerre a l'Argentine.  Quel contraste avec cette France, qui en Algérie non seulement abandonnait ses enfants mais en plus utilisait des barbouzes et sa propre armée pour écraser ces Francais d'Algérie dont le crime était de vouloir que l'Algérie, ce pays battit de toute pièces par la France reste FRANCAIS.
Rappelons nous que les Anglais contrairement aux Francais, n'ont jamais perdu une guerre. De plus, ils réussirent à créer d’immenses pays de colonisation blanche de langue anglaise, ce qu'on nomme les Pays Anglo-Saxons tel, le Canada, les USA, l'Australie, la Nouvelle Zélande. Pendant que nous, on se débarrassait de ce même Canada, de l’immense  Louisiane qui comptait alors 12 États américains d'aujoud'hui. Puis ce fut l'Algérie avec son immense et riche Sahara qui, je vous rappel ne faisait même pas parti de l'Algérie ( un cadeau de de gaulle au FLN )... Quoiqu'il nous reste encore la Nouvelle Calédonie. Mais pour combien de temps ? Quant à notre belle langue francaise, croyez moi, elle aussi fout le camp. Seulement à Montreal, Province du Québec (Canada), dernier bastion du francais en Amérique du Nord et bien. il y a 20 ans le francais était dominant. Aujourd’hui, c'est l'Anglais qui domine... Le Francais n'a plus la côte. Même le cinéma francais autrefois aimé qui est devenu du cinéma de gauche, avec ses gros plans sur des acteurs souvent laids, mal foutu dans des films qui tournent trop souvent autour d'une histoire de c....................l, Ce cinéma, ne se vend pas.


Dernière édition par jacky alaux le Jeu 20 Mar 2014 - 18:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ALORS LA !   Jeu 20 Mar 2014 - 16:39

je suis d'accord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
renaud
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: 19 mars 1962 triste mémoire    Jeu 20 Mar 2014 - 23:03

Triste mémoire!
Revenir en haut Aller en bas
PLOUSEY
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: 19 mars 1962 triste mémoire    Ven 21 Mar 2014 - 1:51

No comment !
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 19 mars 1962 triste mémoire    Ven 21 Mar 2014 - 8:36

Tout à fait Jacky... on a tout fait en Algérie, on a fondé ce pays, construit hôpitaux, ports, aéroports, écoles, routes, irrigation... et Hollande voudrait la repentance des Français pour ce pays...
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 19 mars 1962 triste mémoire    Ven 21 Mar 2014 - 9:28

Accord complet avec toi Jacky.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 19 mars 1962 triste mémoire    

Revenir en haut Aller en bas
 
19 mars 1962 triste mémoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: Le 19 mars 1962 en question...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: