CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Ven 14 Mar 2014 - 19:45

BATAILLE DE BAB EL OUED du 23 au 26 mars

Un camion militaire avec des soldats du contingent s'accroche avec l'OAS, 12 tués et 74 blessés parmi les militaires, pas d'info sur les victimes civiles. BEO est investie par les CRS et les GM avec auto mitrailleuses, straffage des terrasses d'immeubles par les T6 de l'AA









en dépit des drames qui se jouent, RENAULT fait de la pub pour lancer son nouvel utilitaire "ESTAFETTE", les artisans-commerçants d'Algérie ont d'autres préoccupations !



REPORTAGE.........








tireur OAS









straffing des T6 sur les terrasses, quelle honte......





commandos OAS


SPECIAL 3ème RPIMa


extraits du livre du Général D. Roudeillac

" Le 17 mars 1962, nous entendons par la radio, l'annonce du Cessez le Feu. nous ne sommes plus dans le Sud, nous chassons le fell aux environs de l'Arba à 1/2 heure d'Alger.
Nous avons l'impression d'être mis aux arrêts, maintenir le "3" hors de Sidi-Ferruch, notre base arrière, pouvait se comprendre avant le cessez le feu, nous sommes en attente les 19 et 20.

Les cadres prennent connaissance des consignes suivantes :

Au cas ou des éléments de l'ALN se livreraient à des actions de pillage, saccage,destruction, harcélement, embuscade sur nos forces, nos installations ou sur des biens publics ou privés ; nos forces ne devront riposter que pour assurer leur propre défense et celles de nos installations, tout autre action ne pourra être envisagée que sur réquisition de l'autorité civile ( LAQUELLE ? )

Le régiment entame le 21 mars une série de tournées dites de Souveraineté ! à Aïn Bessem, Masquerey, Sidi Aïssa au sud d'Aumale (dans le Titteri) où de graves incidents opposent le MNA (parti de Messali Hadj) et le FLN, le régiment a rétabli l'ordre.
On peut imaginer l'état d'esprit des paras accomplissant cette mission, alors qu'Alger et Oran sont à feu et à sang.......

Le 23 à minuit, le régiment rejoint sa BA à Sidi Ferruch à l'ouest d'Alger (voir carte)



A Alger les gendarmes mobiles font l'objet d'attaques incessantes de l'OAS (ordre de Salan) et réclament de l'aide, Le régiment redoute de devoir y aller

La violence règne partout, dans les villes  et le bled, les foules musulmanes font du zèle vis à vis du FLN, les MARSIENS, (résistants de la dernière heure)
Le décret d'amnistie du 20 mars, libère beaucoup de musulmans incontrôlés, on signale de + en + d'enlèvements de familles d'européens, de harkis, de soldats français que les autorités de Rocher Noir (où sont implantés les services de l'Etat) ne contrent que mollement.

Les Pieds Noirs commencent à quitter le pays, les ports sont encombrés les aéroports bloqués......





je sais qu'il y a des Pn sur ce site, je suis conscient que je remue le couteau dans.......sachant que c'est beaucoup de travail pour moi, est-ce que cela vaut le coup de continuer ? Guy

Mars à suivre


Dernière édition par guy61 le Ven 14 Mar 2014 - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Ven 14 Mar 2014 - 20:53

Guy, tu dis... UN CAMION MILITAIRE AVEC DES SOLDATS DU CONTINGENT EST ATTAQUÉ PAR L'OAS... Ca, C'EST FAUT. C'EST LA VERSION officielle gaulliste.
LA VÉRITÉ, et je sais de quoi je parle... Le commando OAS s'est retrouvé par un pure hasard face au camion de soldats qui, sous les ordres d'un jeune connard d'aspirant se mirent à menacer de leurs armes les hommes de l'OAS ( pour votre information parmi le commando il y avait 6 anciens paras dont un allemand du 1er REP et deux métropolitains, l'un du 14eme RCP  et l'autre du 1er RCP ) . Devant l'agressivité des bidasses  l'ordre du chef du commando fut .. Faitent pas les c.ns les gars, nous ou veut que vos armes. C'est alors que le chauffeur du camion fonça sur le commando en même temps que deux militaires ouvraient le feu, tuant net un OAS... Et ce fut le drame.
Et surtout " MON FRÈRE " N'oublis pas de parler de ces mêmes BIDASSES du contingent dont aujourd'hui, nombreux doivent faire partie de la FNACA et qui avaient tué 60 civiles innocents à la Grande Poste d'Alger.


Dernière édition par jacky alaux le Sam 15 Mar 2014 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Ven 14 Mar 2014 - 21:18

jacky alaux a écrit:
Guy, tu dis... UN CAMION MILITAIRE AVEC DES SOLDATS DU CONTINGENT EST ATTAQUÉ PAR L'OAS... Ca, C'EST FAUX. C'EST LA VERSION officielle gaulliste.
LA VÉRITÉ, et je sais de quoi je parle... Le commando OAS s'est retrouvé par un pure hasard face au camion de soldats qui, sous les ordres d'un jeune connard d'aspirant se mirent à menacer de leurs armes les hommes de l'OAS ( pour votre information parmi le commando il y avait 6 anciens paras dont un allemand du 1er REP et deux métropolitains, l'un du 14eme RCP  et l'autre du 1er RCP ) . Devant l'agressivité des bidasses  l'ordre du chef du commando fut .. Faitent pas les c.ns les gars, nous ou veut que vos armes. C'est alors que le chauffeur du camion fonça sur le commando en même temps que deux militaires ouvraient le feu, tuant net un OAS... Et ce fut le drame.
Et surtout " MON FRÈRE " N'oublie pas de parler de ces mêmes BIDASSES du contingent dont aujourd'hui, nombreux doivent faire partie de la FNACA et qui avaient tué 60 civiles innocents à la Grande Poste d'Alger.

j'ai rectifié un peu, sachant que je récupère des infos sur le J de M du 112ème R.I entre autres.......
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Ven 14 Mar 2014 - 22:09

Pour ton information Guy, je compléterais par ceci: L'appelé qui tira le premier avec sa MAT sur le commando OAS était un musulman. Quant au tragique bilan, il fut: 1 mort pour l'OAS (18 ans ) et 17 pour les bidasses. Il faut dire aussi que les nombreux blessés bidasses reçurent les premiers soins par les habitants PN du quartier de Bab El Oued... dont la plupart furent battus puis arretés par les gardes Mobiles arrivés sur les lieux...Ainsi, grâce à la GRANDE ZORA ( de gaulle ) on en était rendu à de tel drame.
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ALGERIE PRESSE MARS 1962?suite 1X   Sam 15 Mar 2014 - 17:10

Guy 61 . Tu devrais savoir qu'à l'époque les médias étaient au service de DeGaulle tout comme maintenant ils le sont au service de Hollande ! rien n'a donc changer ,ils font toujours de la désinformation pour couvrir le pouvoir en place ,concernant le camion ,Jacky t'a déjà répondu . Tout comme a été monté de toutes pièces la fusillade de la rue d'Isly ,on nous a même montré à l'époque une photo d'un immeuble d'ou l'OAS aurait soit disant tiré pour provoquer l'armée alors que des témoins ont vu des policiers sortir le cadavre d'un Vietnamien de l'immeuble en question alors que tout le monde sait que les Barbouzes du SAC de DEGaulle étaient  recruter parmis les Vietnamiens . Je te parlerais maintenant du 5 juillet à Oran ou 3.000 personnes ont été massacrées par les Algériens et là aussi les merdias à la botte du pouvoir ont annoncé que c'était parce que l'OAS avait tiré sur la foule ! Problème et de taille ,le 5 juillet 1962 il ne restait plus un seul commando de l'OAS en Algérie .Alors si tu a l'intention sur la presse en algérie soit gentille de VERIFIER TES SOURCES AVANT   Merci
_________________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: j'arrête donc ALGERIE PRESSE....   Sam 15 Mar 2014 - 17:44

......SUR CE SITE. guy

nb : les sources : 112ème RI, 3ème RPIMA

normal, ce sont des trucs à 2 balles......
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Sam 15 Mar 2014 - 18:41

le 1er semestre 1962 a été terrible pour la population française d'Algérie, les ordres donnés au plus haut niveau de l'Etat étaient de mettre à bas la résistance française afin de donner l'indépendance au FLN qui ne représentait pas la totalité des algériens.
Dans ce but Debré, Messmer, Fouchet et tant d'autres sous les ordres du général n'ont pas hésité à employer tous les moyens à leur disposition,
pour punir les français d'Algérie, et en particulier les barbouzes, ramassis de gansters, souteneurs, et tolards ramassés dans la région parisienne en échange du blanchiement de leurs casiers. Ils se sont servis également du contingent qui ne rêvait qu'à une chose "la quille" et donc ne ferait rien pour garder l'Algérie Française et en dernier lieu ceux qui ont formé la "force locale" des ralliés de la dernière heure et des tirailleurs algériens pro FLN bien sûr.(sans oublier les gardes mobiles et les CRS)
L'extrait de presse que tu nous montres est le"Journal d'Alger" progressiste à souhait donc les infos ne sont peut-être pas très objectives car le seul journal Algérie française était l"Echo d'Alger" et avait été interdit de parution par le pouvoir gaulliste.
voilà ma réaction et tu t'en doutes Guy comme les précédentes c'est celle d'un français d'Algérie (je n'aime guère le terme pieds-noir)
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: réponses   Sam 15 Mar 2014 - 19:18

avellaneda a écrit:
le 1er semestre 1962 a été terrible pour la population française d'Algérie, les ordres donnés au plus haut niveau de l'Etat étaient de mettre à bas la résistance française afin de donner l'indépendance au FLN qui ne représentait pas la totalité des algériens.
Dans ce but Debré, Messmer, Fouchet et tant d'autres sous les ordres du général n'ont pas hésité à employer tous les moyens à leur disposition,
pour punir les français d'Algérie, et en particulier les barbouzes, ramassis de gansters, souteneurs, et tolards ramassés dans la région parisienne en échange du blanchiement de leurs casiers. Ils se sont servis également du contingent qui ne rêvait qu'à une chose "la quille" et donc ne ferait rien pour garder l'Algérie Française et en dernier lieu ceux qui ont formé la "force locale" des ralliés de la dernière heure et des tirailleurs algériens pro FLN bien sûr.(sans oublier les gardes mobiles et les CRS)
L'extrait de presse que tu nous montres est le"Journal d'Alger" progressiste à souhait donc les infos ne sont peut-être pas très objectives car le seul journal Algérie française était l"Echo d'Alger" et avait été interdit de parution par le pouvoir gaulliste.
voilà ma réaction et tu t'en doutes Guy comme les précédentes c'est celle d'un français d'Algérie (je n'aime guère le terme pieds-noir)  

je suis bien au courant car j'habitais Maison-Carrée, C2G prévoyait l'indépendance de l'Algérie en 1944, mais disait-il "il y aura de la casse beaucoup de casse", il est arrivé au pouvoir grâce aux unités TAP, avant de faire appel à lui, Massu et Salan auraient dû se rancarder.....dans les sal.........tu oublies JOXE, TRICOT, beaucoup d'appelés ont toujours réclamé la quille sauf les volontaires qui servaient à la 10ème et 25ème DP. L'Echo d'Alger a été fermé après le putsch, quand au Journal d'Alger " Georges Blachette, pied-noir 1ére génération, père ardéchois, le roi de l'alfa, possède 350.000 ha dans le Sud-Oranais (concession), cie des eaux à Oran , Le Journal d'Alger etc....." Quant à l'armée française de 500.000 hommes........

Lt-Colonel François Coulet cdt le GCPA :
« Un de mes jeunes officiers me disait, le fond de tout ça c'est qu'il y a 2 armées en Algérie, une petite qui en bave et une grande qui se les roule......pourquoi faut-il 2 armées différentes pour en arriver à ne pas nettoyer ce pays ? ».

dernière anecdote reçue de mon copain toubib, originaire de Lambèse:

26 MARS 1962


J'ai parmi mes amis un major de gendarmerie en retraite. Je l'ai guéri du choléra et j'ai guéri son fils d'une méningite cérébrospinale d'où une profonde amitié consolidée par nos retrouvailles dans les Landes et notre passion commune pour la chasse. Quand nous remontons le Fleuve Jaune ,il me raconte que leur encadrement leur expliquait,avant le drame des barricades,par exemple, que les gens qu'ils auraient en face d'eux n'étaient pas des français mais une assemblée de racaille méditerranéenne. Ce mépris des pieds noirs était du reste très répandu parmi les frangaouis. Il faut savoir également que le Général Ailleret ,pourtant "grand féal",avait refusé que le 4ème Régiment de Tirailleurs régiment arabe constitué pour l'essentiel de jeunes recrues pro FLN soit utilisé pour le maintien de l'ordre Rue d'Isly. Mais l'ordre est venu de Paris,donc de l'Elysée. Ces "tirailleurs" sont arrivés, pour certains d'entre eux, baïonnette au canon ce qui prouve bien leur intention d'en découdre et l'impéritie voire même, malheureusement, la complicité de leur encadrement (à l'exception de Daoud Ouchène ).  
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Sam 15 Mar 2014 - 20:53

GUY 61
Je vois que tu as changé ton introduction.... Ce n'est plus les méchants de l'OAS qui attaquent le camion de soldats du contingent, mais ca devient un accrochage entre les soldats du contingent et le commando OAS...
A propos, GUY61. Quel est le but de tes interventions. Parfois,tu nous donnes l'impression de semer le doute quant à tes positions sur les Evénements d'Algérie et c'est pas la première fois.

ps: Tout comme Yves Avellaneda et Alexis Gervez, Je suis né en Algérie qui, je te rappel était une terre française. Quant à Mon Grand Père paternel, Louis ALAUX ( un nom bien francais ), lui, est né à CASTRE en FRANCE et Je pense tout comme YVES que nous appeler FRANÇAIS D'ALGÉRIE serait plus amical que Pieds Noirs ou PN.
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Dim 16 Mar 2014 - 19:00

mon cher Guy,
je me permet cette familiarité car je suis né à Maison-Carrée, j'ai été à l'école et au lycée à Maison-Carrée et j'ai travaillé à Maison-Carrée, soit 25 ans de présence dans cette ville. Je ne sais pas si c'est la même chose pour toi.
Je suis comme Jacky je ne comprends toujours pas tes interventions sur ce forum; si c'est pour relater des événements grâce aux journaux de l'époque c'est une bonne chose pour les générations qui n'ont pas connu ces moments difficiles mais à condition qu'elles reflètent la vérité. Mais surtout ce qui me gène c'est de ne pas pouvoir comprendre ta position sur cette période difficile; il me semblerait, mais peut-être que je ne comprend pas tout, que tu portes une admiration sans faille au général (c'est lui qui disait que la communauté française d'Algérie était un agglomérat de racaille méditerranéenne, que les Lopez, les Fernandez, les Pérez n'étaient pas des français comme les autres ** bien que leurs présences n'est plus à démontrer lors du débarquement en Corse et à St Tropez, puis à la campagne d'Italie; en bref il haïssait ceux que tu nommes les PN)
Quand tu dis que ce sont les TAP qui l'ont remis au pouvoir, je demande à voir, car en avril et mai 1958 au moment de son putsh (car il a fait en 58 la même chose qu'il a combattu 3 ans plus tard) la guerre des frontières battait son plein et je peux te citer tous les régiments qui étaient à la frontière tunisienne afin d'intercepter les 2 à 3 mille fells qui tentaient de passer en Algérie: 1er et 2ème REP, 8ème RPC, 9ème 14ème et 18ème RCP (je sais de quoi je parle j'y étais) donc il leur était difficile de se battre et en même temps de comploter pour de Gaulle. Par contre tous les sous-marins gaullistes qui étaient en Algérie depuis déjà un bon moment dont le fameux Léon Delbecque étaient au boulot pour désinformer à outrance dans l'espoir de voir leur poulain être appelé à la rescousse du peuple, et c'est malheureusement ce qui arriva très rapidement.
Tu m'as très bien compris quand je parlais du contingent, ce n'était bien sûr pas tous les appelés, et surtout pas ceux qui faisait parti des TAP. Les RCP était à 90% des appelés, les RPC ou RPIMa un peu moins, quant aux REP tous engagés.
Voilà mon cher Guy ce que je tenais à écrire sur ce post et ce sera ma dernière intervention à ce sujet.    

**lire la prose de Peyrefitte sur les années C2G
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: THE LAST ONE   Dim 16 Mar 2014 - 19:38

J'ai modifié Bab El Oued pour tranquilliser Jacky, tous les commentaires sont extraits des journaux de marche des 117ème RI et 3ème RPIMa je ne fais que rapporter sans plus, quant à la presse il n'y avait plus de journaux pro Algérie française depuis le putsch, je rappelle que le propriétaire du Journal d'Alger était français d'Algérie.....quant à Maison-Carrée je n'y ai séjourné par à-coups (je bossais au Sahara) que d'août 60 à Juin 62.......je vais continuer de diffuser mes journaux sur 2 autres sites paras où je n'ai pas de pb (au contraire) pour terminer je suis normand et fier de l'être, naturellement j'arrête sur ce site puisque je passe pour un gaulliste, quelle insulte (rires) friendly quand même; Guy

ci-dessous q.q remarques d'un para, webmaster :

sujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Jeu 13 Mar -

Merci Guy

Super article

Le " 3 " appelé le régiment Loyaliste , car il n'a pas participé au putsch d'Alger .

Les Gendarmes Mobiles , égaux a eux mêmes .

Ne parlons pas de l'AA , j'ai bien honte de nos pilotes de l'époque .

Sujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Ven 14 Mar - 20:38 Répondre en citant  Faire un rapport du message à un admin ou un modérateur Verrouiller les rapports de ce post
Le Colonel Le Borgne a fait Bizerte

Mon Père a déjeuné avec lui

D'après un Ami a moi , ancien du Guillaume , c'était un type bien

Mais j'ai un grand respect pour ce beau Régiment

Le départ de Bruno , la tournure des évènements , nous ne connaîtrons jamais la vérité

Il me serait agréable , que les membres de ce Forum , portent plus d'attention au boulot de Guy

Un boulot "Extraordinaire"

Merci

_________________
SICUT-AQUILA


Dernière édition par guy61 le Lun 17 Mar 2014 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Dim 16 Mar 2014 - 23:44

J'ajouterais une dernière réplique aux écrits de GUY concernant le 3eme RPIMa.

Quelle foutaise de dire si froidement que le 3 était appelé le régiment loyaliste Surtout quant on sait que la première chose que fit de gaulle ce fut d'éloigner d'abord BIGEARD du 3 ( le régiment adoré des Algérois ) en le remplacent par un gaulliste du nom de LEBORGNE qui cependant avait prévenu de gaulle... Ne me demandez surtout pas d'utiliser le régiment contre les Francais d'Algérie, et pour cause... Le 3 fut donc éloigné d'ALGER au cas ou les choses tournaient mal pour de gaulle. Quant aux paras de ce régiment que je connaissais plus que mon propre régiment parce qu’a chaque  permissions nous avions des gars du 3 a la maison, oui chez nous, a Alger, je peu jurer qu'avec un chef de corps de la trempe des patrons du REP,du 14, du 18 pour ne citer qu'eux, le 3 aurait fait parti du PUTSCH.

Des conneries Guy, Mais au moins cela nous aura permis une fois pour toute de te situer...

Vive l'Algérie Francaise et Vive l'OAS .

Jacky Alaux


Dernière édition par jacky alaux le Mar 18 Mar 2014 - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ce n'est pas moi qui le dit c'est le livre..   Lun 17 Mar 2014 - 7:41



extrait du 4ème de couverture " Le 3ème RPIMa participe au dernières opérations du plan Challe, il est le seul régiment de paras de la 10 ème DP à être resté groupé dans la légalité derriére son chef, le Colonel Le Borgne à l'heure du putsch........."

Monsieur Alaux, il faut savoir calme garder, moi je ne cherche pas à catégoriser les gens, un peu de respect SVP.... Guy
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Lun 17 Mar 2014 - 9:58

J'ai vécu à Bab el Oued,j'ai fait une partie de mes études au lycée Gauthier ,puis à la fac de médecine d'Alger (avec stages à l'hôpital Mustapha)....
Relater ces événements grâce aux journaux de l'époque est une bonne chose pour les générations qui n'ont pas connu ces moments difficiles, mais à condition qu'elles ne reflètent que la vérité.!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
JP.Béghé
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Lun 17 Mar 2014 - 10:54

Pieds noirs moi aussi, ayant fréquenté le lycée EF Gautier comme FOUQUET66, je ne suis pas d'accord avec Jacky. J'estime en effet que le 3 qui était avec le 1er REP le régiment chouchou des Algérois a failli, en restant dans la légalité et son éloignement d'Alger ne pouvait être une raison valable pour sa non participation au putch; il suffisait seulement de mettre Le Borgne sur la touche; tout le monde s'est dégonflé. Quand à Bigeard, il me semble qu'on ne l'a pas beaucoup entendu à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: REPONSE à FOUQUET 66   Lun 17 Mar 2014 - 11:39

FOUQUET66 a écrit:
J'ai vécu à Bab el Oued,j'ai fait une partie de mes études au lycée Gauthier ,puis à la fac de médecine d'Alger (avec stages à l'hôpital Mustapha)....
Relater ces événements grâce aux journaux de l'époque est une bonne chose pour les générations qui n'ont pas connu ces moments difficiles, mais à condition qu'elles ne reflètent que la vérité.!!

Comme déjà dit, il n'y avait que le Journal d'Alger et la Dépêche Quotidienne d'Algérie de disponibles, et mes commentaires sont issus des journaux de marche.......rien de personnel, guy
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Réponse à Béghé   Lun 17 Mar 2014 - 11:45

JP.Béghé a écrit:
Pieds noirs moi aussi, ayant fréquenté le lycée EF Gautier comme FOUQUET66, je ne suis pas d'accord avec Jacky. J'estime en effet que le 3 qui était avec le 1er REP le régiment chouchou des Algérois a failli, en restant dans la légalité et son éloignement d'Alger ne pouvait être une raison valable pour sa non participation au putch; il suffisait seulement de mettre Le Borgne sur la touche; tout le monde s'est dégonflé. Quand à Bigeard, il me semble qu'on ne l'a pas beaucoup entendu à l'époque.

extrait du putsch : A CONSTANTINE, le Général GOURAUD change d'avis toutes les heures, CHALLE envoie ZELLER pour le convaincre, ce n'est que lorsque les unités ralliées à CHALLE se déploient en ville que GOURAUD se rallie à contre-coeur.
Le 3éme RPIMA, du colonel Le Borgne, jadis commandé par BIGEARD refuse de se rallier

j'ajoute que le 3ème RPIMa a participé aux opérations de maintien de l'ordre à Alger d'avril à juin 62 avec les gardes mobiles (je vais raconter ça bientôt mais pas sur ce forum.......)

Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: AUTRE REPONSE A Béghé   Lun 17 Mar 2014 - 12:33

Au sujet de Bigeard:

Pendant le putsch d'avril 61, il est en Afrique noire et fait défiler ses troupes en soutien moral à de Gaulle ! Il envoie un télégramme de fidélité à celui-ci et en même temps un télégramme de soutien à Challe (info tél. du regretté Lt-Colonel Armand Bénésis de Rotrou....son adjoint à Saïda).
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite et fin   Lun 17 Mar 2014 - 18:27

à suivre sur :  http://commando-air-forum.forum2discussion.com/

et                  http://paras.forumsactifs.net/


schéma du 3ème RPIMa

Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Mar 18 Mar 2014 - 0:37

JP Béghé a écrit:
Quand à Bigeard, il me semble qu'on ne l'a pas beaucoup entendu à l'époque.
Son silence fut effectivement assourdissant...

Merci Guy pour ton boulot documentation.
Il est évident qu'il faut apporter les rectifs indispensables à la désinformation de l'époque.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: A RIVOIL   Mar 18 Mar 2014 - 8:02

Rivoil a écrit:
JP Béghé a écrit:
Quand à Bigeard, il me semble qu'on ne l'a pas beaucoup entendu à l'époque.
Son silence fut effectivement assourdissant...

Merci Guy pour ton boulot documentation.
Il est évident qu'il faut apporter les rectifs indispensables à la désinformation de l'époque.

impossible, où est la vérité ? sur quels documents s'appuyer, ex : 26 mars, version gaulliste : FM OAS qui a tiré sur les soldats du RTA ? version OAS : FM barbouze ? même le 3ème RPIMA ne tranche pas, alors, Algérie Presse c'est fini sur ce site........salut, guy
Revenir en haut Aller en bas
JP.Béghé
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Mar 18 Mar 2014 - 19:08

guy61 a écrit:


impossible, où est la vérité ? sur quels documents s'appuyer, ex : 26 mars, version gaulliste : FM OAS qui a tiré sur les soldats du RTA ? version OAS : FM barbouze ? même le 3ème RPIMA ne tranche pas, alors, Algérie Presse c'est fini sur ce site........salut, guy

Ecoute Guy, il me semble que point n'est besoin de documents pour trancher . Il me parait curieux que tu aies des doutes. Réfléchis un peu qui avait intérêt à ouvrir le feu, sachant que la manif se déroulait pacifiquement ( les manifestants n'ayant comme armes que des drapeaux tricolores. Quand au 3, s'il ne se prononce pas , c'est toujours par fidélité au pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: info copié collé du forum paras, pour Béghé à titre exceptionnel pour clore le sujet   Mar 18 Mar 2014 - 20:10

Le 25 mars, le général d'AA, Edmond Jouhaud responsable OAS d'Oranie est arrêté dans un immeuble du Bd Front de mer à Oran, par les G.M, le même jour, le Lt de vaisseau Guillaume chef OAS de Tlemcen est également arrêté.

Le 26 mars, l'OAS a appelé la population algéroise à manifester pacifiquement pour soutenir le peuple de BEO assiégé, l'armée française, le 4ème RTA tire sur la foule désarmée, devant la Grande Poste et rue d'Isly, 46  tués et plus de 150 blessés.









devant la grande Poste........le carnage !

schéma du 3ème RPIMa



qui a tiré le 1er? certainement un barbouze avec un FM  ( il y a eu un militaire de tué au début........)

que dit le 3ème ?  " l'armée du contingent n'est pas crédible aux yeux des Pn, les tirs du 26 mars sont dans toutes les mémoires; le 3 qui était à Alger avait quitté la ville pour rejoindre sa BA sur ordre de Rocher Noir, pour qu'il ne pactise pas avec les algérois, il fût relevé par le 4 ème RTA qui ouvrira le feu sur la foule, Georges Lévy Aspirant au 4ème RTA (avec beaucoup de musulmans) dira qu'ils n'étaient pas habitués au maintien de l'ordre."

Ce drame va amplifier l'exode des français d'Algérie.







A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Kéo
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Mar 18 Mar 2014 - 23:35

Guy! Toujours à la pointe des documents exceptionnels
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   Mer 19 Mar 2014 - 1:29

A la Grande Poste.
47 tués sur le coup. Sur 115 blessés, 13 mourront à l’hôpital Mustapha pour un total de 60 morts... Si Guy est d'accord, bien sure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALGERIE PRESSE MARS 1962, suite 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: