CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Vers une école européenne des troupes aéroportées?

Aller en bas 
AuteurMessage
Pérignon
Expert
Expert
Pérignon


Vers une école européenne des troupes aéroportées? Empty
MessageSujet: Vers une école européenne des troupes aéroportées?   Vers une école européenne des troupes aéroportées? EmptyMar 4 Mar 2014 - 18:47

Vers une école européenne des troupes aéroportées? Etap-210

Citation :
Dans un entretien accordé au magazine spécialisé Air Fan (n°423), le lieutenant-colonel Christophe Bultez a évoqué sans fard les défis que doit relever l’Ecole des troupes aéroportées de Pau (ETAP), qu’il commande.

L’une des difficultés de l’ETAP, qui délivre, chaque année 2.000 brevets de parachutisme, est de trouver des avions disponibles pour les largages. Des appareils “civils externalisés peuvent être affrétés pour une partie des sauts des chuteurs, mais à ce jour, il n’en existe pas d’intéressants pour le saut automatique”, a expliqué le lieutenant-colonel Bultez. D’où l’attente forte suscitée non seulement par l’A400M Atlas et le standard 235-300 du Casa 235, lequel reste “souvent le mieux adapté aux formats actuels des stages”.

De par ses capacités, l’A400M va “inévitablement révolutionner la formation et l’entraînement”, en permettant d’effectue, selon le commandant de l’ETAP, près de 1.000 sauts par demi-journée.

S’agissant de l’instruction de base, l’arrivée de l’Atlas ne changera pas grand chose dans l’absolu. En revanche, pour l’entraînement des cadres aéroportés et les chuteurs opérationnels, il autorisera des “modes opératoires sans commune mesure avec les appareils actuels, comme des sauts au-delà de 10.000 mètres d’altitude et les largages mixtes de palettes et de parachutistes”.

Quant aux externalisations, très à la mode dans certains milieux, elles ne peuvent pas, là encore, être l’alpha et l’oméga de la rationalisation au sein des armées. Le lieutenant-colonel Bultez est ainsi revenu sur l’offre de services faite en 2010 par la l’entreprise Vitruve DS (placée en liquidation judiciaire un an plus tard).

“Cette offre était inappropriée à plusieurs titres”, a-t-il affirmé. “Le coeur de la formation des parachutistes doit être réalisé par des opérationnels” et “l’ETAP a besoin d’affréter des avions de taille différente pour ses stages et cette société de proposait qu’un seul type d’appareils”, a-t-il expliqué. “Une externalisation totale, qui plus est sur un seul aéronef, n’est ni une bonne solution financière ni un gain opérationnel”, a-t-il estimé. Ce qui n’empêche pas l’école d’avoir recours à des services privés, comme par exemple pour utiliser des simulateurs de chute libre, dont l’achat serait trop coûteux et qui seraient sous-employés.

Enfin, la mise en place de l’European Air Transport Command (EATC), qui permet de mutualiser les capacités en matière de transport aérien entre la France, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, a permis d’uniformiser les procédures de largage avec les troupes aéroportées issues des pays membres de cette structure.

Mais il est question d’aller encore plus loin, étant donné que la Bundeswehr qui compte deux  brigades aéroportées (les Luftlandebrigade 26 et Luftlandebrigade 31). étudie en effet  l’idée de former ses parachutistes à Pau.

“Ce projet pourrait être l’embryon d’une future école européenne” de troupes aéroportées, a dit le lieutenant-colonel Bultez. Une école qui ne serait toutefois pas rejointe par les Britanniques. Ils “dispensent une formation dont le format est très particulier”, a expliqué le commandant de l’ETAP.

Photo : Saut d’entraînement pour des militaires équipés du nouvel ensemble de parachutage du combattant (EPC), équipement de nouvelle génération, à l’école des troupes aéroportées (ETAP) de Pau - (c)  ETAP / M. H. Fernandez

http://www.opex360.com/2014/03/02/vers-ecole-europeenne-des-troupes-aeroportees/
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
NDL


Vers une école européenne des troupes aéroportées? Empty
MessageSujet: Re: Vers une école européenne des troupes aéroportées?   Vers une école européenne des troupes aéroportées? EmptyMar 4 Mar 2014 - 19:23

Merci Pérignon,
C'est une question qui a déjà été soulevée il y a quelques années, mais aucune convergence à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Camp d'Idron
Pro !
Pro !
Camp d'Idron


Vers une école européenne des troupes aéroportées? Empty
MessageSujet: Re: Vers une école européenne des troupes aéroportées?   Vers une école européenne des troupes aéroportées? EmptyMer 5 Mar 2014 - 16:46

Merci Pérignon.

_________________
Vers une école européenne des troupes aéroportées? 601e_g11    Vers une école européenne des troupes aéroportées? 1er_rc13    Vers une école européenne des troupes aéroportées? 602e_g11
  601° GIA                          602° GIA

« La France n’est plus que silence. Elle est perdue quelque part dans la nuit, tous feux éteints, comme un navire. Sa conscience et sa vie spirituelle se sont ramassées dans son  épaisseur » (Antoine de Saint-Exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vers une école européenne des troupes aéroportées? Empty
MessageSujet: Re: Vers une école européenne des troupes aéroportées?   Vers une école européenne des troupes aéroportées? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers une école européenne des troupes aéroportées?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: CENTRES DE FORMATIONS PARACHUTISTES et Préparation Militaire :: ETAP 1964-à ce jour : "Camp André ZIRNHELD"-
Sauter vers: