CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Castres. Un nouvel officier «communication» au 8e RPIMa

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Castres. Un nouvel officier «communication» au 8e RPIMa   Mar 25 Fév 2014 - 0:25



Castres. Un nouvel officier «communication» au 8e RPIMa

Publié le 24/02/2014 à 03:51, Mis à jour le 24/02/2014 à 08:48

Le lieutenant Maxime Notteau, nouvel officier com'/ Photo DDM, S.B.


Depuis la mutation et la promotion du lieutenant Aurélie Lattes, devenue capitaine en charge de la communication auprès de la 11e Brigade parachutiste à Toulouse, le régiment castrais n’avait plus d’officier chargé de communication. Cela remontait donc à la fin du mois de juin dernier, un bon élément ne se trouvant pas sous le sabot d’un cheval… encore moins sous les roues d’un VAB (Véhicule de l’avant blindé). Depuis quelques jours, voilà qui est fait : le Huit dispose désormais de son officier «chargé de la communication et de l’information». Il s’agit de Maxime Notteau qui nous vient de Troyes dans l’Aube. Recruté sur dossier, le garçon a postulé pour le Huit durant l’été dernier. Et dès le 10 juillet, il avait été convoqué pour un entretien ultime au sein du quartier Fayolle, notamment avec le nouveau chef de corps, le colonel Vincent Tassel. Avant que de se lancer dans le grand «8», et ce pour une durée de cinq ans, Maxime a dû suivre la formation adéquate.
Il a collaboré à deux livres
Le lieutenant Maxime Notteau est âgé de 26 ans. Le goût de l’uniforme lui vient sans doute pour grande part de son papa, pompier volontaire et adjudant-chef à la caserne de Les-Noes, sa mère étant laborantine au sein d’un hôpital. Lui se dit fasciné par «le «8» paracolonial et les corps expéditionnaires». Il s’intéresse de manière très intellectuelle aux domaines de la géopolitique et de la stratégie. La preuve : alors qu’il s’était engagé dans un projet de thèse intitulé «L’armée française : un outil du rayonnement diplomatique français», il a carrément sauté une case en participant à la rédaction de deux ouvrages : l’un sur la géopolitique de la Côte d’Ivoire et l’autre sur la géopolitique du Liban (paru en juillet 2013). «Je m’intéresse aussi au phénomène de la propagande», précise celui qui a suivi l’essentiel de ses études à Assas en Sciences de l’information et de la communication, détaché à l’Institut français de presse, après un Bac S enchaîné avec une licence en droit.
Maxime est aussi un sportif puisqu’il a pratiqué le handball à un très bon niveau et pratique toujours la natation. Amateur également de longs footings, il déclare «apprécier l’environnement castrais où la campagne est à 5’.»
Revenir en haut Aller en bas
 
Castres. Un nouvel officier «communication» au 8e RPIMa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: LES SOLDATS DE L'IMAGE sur les THEATRES D'OPERATION-
Sauter vers: