CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Aidez une tétraplégique à voler le temps d’un saut en parachute

Aller en bas 
AuteurMessage
Bardin
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Aidez une tétraplégique à voler le temps d’un saut en parachute    Sam 22 Fév 2014 - 23:18

Aidez une tétraplégique à voler le temps d’un saut en parachute

Publié le 21/02/2014 - Mis à jour le 21/02/2014 à 14:19
Par Nancy Gouin
Réactions (11)




JALONS (51). Clouée dans son fauteuil, Rachel, 47 ans, rêve de se lancer de 4 000 m dans le vide, en tandem avec un parachutiste professionnel. Manque le budget.





C e n’est pas parce qu’on est cloué dans un fauteuil qu’on ne peut pas réaliser ses rêves ! » La force de caractère de Rachel Caplain, une femme de 47 ans atteinte de sclérose en plaques, balaie tous les a priori.
Son message, déposé dans la boîte aux lettres électronique de l’union, est sans fioriture : « Tétraplégique, j’ai un rêve : réaliser un saut en parachute. J’ai trouvé l’organisme. J’aurai besoin de votre aide pour trouver le financement. »
Reçu cinq sur cinq. À Jâlons, son auxiliaire de vie sociale ouvre la porte d’une maison bâtie, voici vingt et un an, dans « un bon petit village où il y a tout : école, commerces », confiera l’époux à son retour du travail.
« J’ai envie d’avoir la sensation d’être en l’air »
De sa voix, Rachel Caplain commande ordinateur, téléphone et télévision. Elle regrette un petit contretemps : « J’attends le certificat médical de ma neurologue du CHU de Reims… Au début, elle pensait que je voulais sauter seule », s’en amuse-t-elle, alors qu’elle ne peut plus du tout bouger depuis deux ans.
«  En tandem, je serai dans la même situation qu’un valide qui effectue son premier saut. Je veux montrer que c’est possible ! » Et tarir les rires de ceux qui ne la croient pas.
Elle signera une décharge, s’il le faut. « J’ai envie d’avoir la sensation d’être en l’air, comme tout le monde, de voir ce qui se passe quand on vole. À mon avis, on doit en avoir plein les yeux… »
Son mari Alain la regarde, ébloui  : « Moi, je ne le ferais pas ! À la limite, voyager en montgolfière, un truc tranquille… Et vous, Stéphanie ? » L’auxiliaire de vie ne cache pas sa peur du vide : « Oh non ! C’est bien trop haut. » Rachel intervient : « Pour avoir le vertige, il faut avoir les pieds sur terre. » Sourire en coin, elle ajoute : « Enfin, pas moi. Cela fait onze ans que je suis en fauteuil. »
Son idée est géniale
Que pense Alain Caplain de l’initiative de sa femme ? « Je trouve son idée géniale. Elle ne peut déjà plus faire grand-chose, alors si elle peut se faire plaisir avec un saut en parachute, au contraire. En plus, là, elle est déterminée, elle s’est renseignée sur internet et a trouvé des professionnels supervigilants sur la sécurité. Les normes sont drastiques en France. De toute façon, elle a toujours fait ce qu’elle veut. Elle a du tempérament ! »
Cela dure depuis près de trente ans : « Nous nous sommes connus en 1985 et mariés en 1988. » À l’époque, Rachel, originaire d’Œuilly, était nourrice agréée. Lui, Châlonnais. Jâlons est entre les deux. Ils s’y sont beaucoup impliqués : lui comme sapeur-pompier volontaire et animateur du foyer rural. Elle, vient d’achever son troisième mandat au sein du conseil municipal.
« C’est vrai qu’on est bien vus sur Jâlons », réalise l’époux. Après tant d’années au service de son village d’adoption, soudain une idée jaillit : « Pourquoi ne pas demander aux habitants de Jâlons de sponsoriser mon saut ?  », interroge Rachel.
Ce serait un juste retour des choses. À raison d’1 € ou 2 € par habitant, Rachel Camplain réaliserait son rêve. D’ici fin mai, un homme ou une femme de bonne volonté pourrait assurer la collecte.
Toute entreprise ou grande surface intéressée par l’idée d’associer son nom à ce défi est, bien sûr, la bienvenue.
Contact : balujo66@orange.fr
Tél. 09 64 16 38 89.
Revenir en haut Aller en bas
vigan
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Aidez une tétraplégique à voler le temps d’un saut en parachute    Lun 24 Fév 2014 - 17:42

Bravo Madame et courage dans la lutte contre cette pourriture neurologique.
Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Aidez une tétraplégique à voler le temps d’un saut en parachute    Lun 24 Fév 2014 - 21:25

vigan a écrit:
Bravo Madame et courage dans la lutte contre cette pourriture neurologique.

J'espère de tout coeur, que son rêve se réalisera , et que les personnes de son entourage se mobiliseront.
Bonne chance pour elle.
encore bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aidez une tétraplégique à voler le temps d’un saut en parachute    

Revenir en haut Aller en bas
 
Aidez une tétraplégique à voler le temps d’un saut en parachute
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: L'ACTUALITE DU FORUM :: "ENTRAIDE PARACHUTISTE" et solidarité envers tous nos camarades en OPEX-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: