CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Les Pathfinders Britanniques étaient transportés dans des bombardiers Mitchell dans la troisième vague, et devait se poser sur la DZ O à exactement 3 heures 34

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bleu12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Les Pathfinders Britanniques étaient transportés dans des bombardiers Mitchell dans la troisième vague, et devait se poser sur la DZ O à exactement 3 heures 34    Ven 14 Fév 2014 - 11:38




1st Independant Pathfinder Platoon
Serial n° 3



Le 1st British Independant Parachute Platoon a été formé
en tant qu’unité de Pathfinder du 2nd Independant
Parachute Brigade Group du Brigadier Général Pritchard.
Il est à l’origine un Platoon de la 21st British Parachute
Pathfinder Company (1st Airborne Division). Cette 
Pathfinder Team est composé de son commandant, le
Captain Peter Baker, de son second le Lieutenant Terence
[...]

Dday : August, 15, 1944

Le troisième et dernier serial doit amener les pathfinders du 2nd
Independant Brigade Group.

Les Pathfinders Britanniques étaient transportés dans des bombardiers Mitchell dans la troisième vague, et devait se poser sur la DZ O à exactement 3 heures 34 conformément au timing prévu. Ce serial se compose de 4 officiers et 42 hommes du 1st Independent Parachute Platoon du Captain Peter G. Baker. Le jour-J, la DZ et ses alentours sont masqués par un épais brouillard et ils ne peuvent rien distinguer avant de se retrouver dans les vignobles et champs d’oliviers. Une équipe atterrie à 100 mètres de l’objectif. Un pathfinder, Eric Morley, s’écrase sur la DZ O suite à un défaut d’ouverture de son parachute. C’est le premier homme tué de la First Airborne Task Force. Le brouillard est dense ce qui ne facilite pas le rassemblement au sol. Cependant, il a protégé les pathfinders des yeux de l’ennemi. Un groupe se retrouva à peine éloigné de 100 mètres de son objectif. Avec l’aide d’un fermier local, Paul Ravera, les Pathfinders du Captain Baker se rendent au point prévu près du Mitan et mettent en fonction deux balises "Eureka", dès 4 heures 30 à 300 mètres le long de l’axe d’approche des avions. Deux lampes holophane sont également placées à l’ouest du Mitan afin de faciliter le rassemblement des parachutistes au son et non pour signaler la DZ aux C-47 qui ne pouvaient les voir du fait du brouillard.[...]



Le Lance-Corporal Greenhalgh et le Private Freeguard essayent une balise Eureka déployée près d’un appareil Beaufighter. « Eureka » était la composante utilisée au sol, tandis que Rebecca était la composante aérienne de la balise radar. La balise « Eureka » retransmet vers l’avion le signal généré par la balise « Rebecca » placée dans l’avion, permettant au pilote de se diriger directement au-dessus de la position de la balise. La portée était de 50 kilomètres sous de bonnes conditions météo. (Imperial War Museum)
Le harnais de poitrine transportant la charge, est une invention de "Dumbo" Willans du 1st Independant Parachute Platoon. Ceci est une méthode alternative pour sauter avec une charge lourde. Une ouverture rapide du harnais de poitrine permet de relâcher la charge. L’ouverture est actionnée durant le saut, et la charge est descendue jusqu’à la longueur de la corde qui la retient, comme démontré à droite par le soldat Young. Le parachute type « X » est un modèle dorsal, et la charge doit être arrimée de façon à ce qu’elle n’interfère pas avec l’ouverture du parachute et qu’elle ne déséquilibre pas le parachutiste durant le saut ou à l’atterrissage. L’équipement est enroulé dans une couverture et attaché sur une claie de transport. Young porte un holster de tankiste très prisé par les Pathfinders de Baker. (Imperial War Museum)

Les Privates Dodd et Hunt avec la puissante balise "Crest" type "B" (Imperial War Museum)
La lampe hollophane sur son trépied replié se trouve à l’avant plan. La boîte renfermant la batterie est également visible. Le private Clark est entrain de niveler le trépied à l’aide d’un double niveau monté sur la partie supérieur de celui-ci. La lampe hollophane utilisée pour baliser les DZs, de jour, émet un signal continu de couleur rouge, ou autre, visible à plusieurs kilomètres. (Imperial War Museum)


© First Airborne Task Force 2013 - 2014
Bibliographie - Lien - Contact - Remerciement

voir la totalité de l'article ICI

_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Pathfinders Britanniques étaient transportés dans des bombardiers Mitchell dans la troisième vague, et devait se poser sur la DZ O à exactement 3 heures 34
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: GUERRE 1939-1945 :: 70e anniversaire du débarquement aéroportée dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 :: Les DZ (droping zone - zone delargage) du débarquement de juin 1944-
Sauter vers: