CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La transparence c'est pour les autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: La transparence c'est pour les autres...   Mer 5 Fév 2014 - 10:53




Le député Charles de Courson demande aux Présidents de l'Assemblée Nationale et du Sénat de contrôler l'utilisation de l'indemnité des parlementaires. Il a besoin du soutien des citoyens pour obtenir des mesures fermes.





5770 euros brut par mois. C'est l'indemnité que touche chaque parlementaire français, sans aucun contrôle, contrairement à tous les salariés qui doivent justifier leurs frais professionnels.

Pour le député de la Marne Charles de Courson, qui milite depuis des années pour un bon usage de l'argent public, l'absence de transparence sur cette Indemnité Représentative des Frais de Mandat (IRFM), donne lieu à des dérives: "certains parlementaires ne l'utilisent pas à des fins professionnelles".

Dimanche dernier, au cours de l'émission Zone Interdite sur M6 consacrée à la corruption, il a annoncé qu'il lançait une pétition citoyenne sur Change.org pour demander aux Présidents de l'Assemblée Nationale et du Sénat de contrôler l'utilisation de cette indemnité.



Charles de Courson n'est pas le seul à réclamer cette mesure. Il y a quelques jours, la France a été rappelée à l'ordre par le Conseil de l'Europe qui dénonce l'opacité des dépenses des élus français et s'inquiète que cette indemnité parlementaire puisse servir notamment à des acquisitions de biens immobiliers.

En 2012, l'amendement que le député Charles de Courson avait déposé pour contrôler l'IRFM avait été rejeté. Mais les présidents de l'Assemblée Nationale et du Sénat Claude Bartolone et Jean-Pierre Bel s'étaient engagés à se saisir de la question. Charles de Courson a donc besoin d'une grande vague de soutien populaire pour qu'ils prennent enfin les mesures nécessaires.



Revenir en haut Aller en bas
 
La transparence c'est pour les autres...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: