CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Centrafrique : la montée du sentiment anti-français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chasseur para
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Centrafrique : la montée du sentiment anti-français   Ven 20 Déc 2013 - 11:58

Centrafrique : la montée du sentiment anti-français
le Vendredi 13 Décembre 2013 à 22:23 mis à jour le Samedi 14 décembre à 06:34
Par Rémi Ink, Mathilde Lemaire


La situation reste tendue à Bangui © Reuters
Une semaine après leur déploiement en Centrafrique, les soldats français ont du mal à rétablir le calme entre communautés. De nouvelles tueries entre miliciens chrétiens et musulmans ont fait plus de 600 morts selon l'ONU. De plus, un sentiment anti-français semble monter dangereusement dans le pays.
L'armée française a bien du mal à contenir les violences en Centrafrique. Malgré le déploiement des militaires français, la situation reste très tendue et le climat sur place est toujours très violent. L'ONU rapporte de nouveaux affrontements entre milices chrétiennes et musulmanes qui auraient fait plus de 600 morts.
La montée du sentiment anti-français
Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense s'est rendu sur place ce vendredi.
Il s'est entretenu avec le président centrafricain de transition, Michel Djotodia, ancien chef de la Séléka. Un des sujets abordés pourrait être la mission confiée aux soldats confrontés à la montée d'un sentiment anti-français dans les communautés musulmanes.
Certains y accusent la France de faire le jeu des chrétiens en désarmant les ex-rebelles et les livrant aux représailles.
Notre envoyée spéciale en Centrafrique, Mathilde Lemaire, a pu constater cette montée du sentiment anti-français à Bangui.  
La montée du sentiment anti-français, le reportage de Mathilde Lemaire   




De nouvelles tueries dans le pays
Des membres d'une milice chrétienne ont tué 27 musulmans ce jeudi à Bohong, un village situé à 75 km de Bouar, une localité de l'extrême Ouest centrafricain, selon le Bureau des droits de l'homme des Nations unies.
Citation :
"La situation est également tendue dans plusieurs localités et notamment à Bouca, Bossangoa et Bozoum, où se poursuit un cercle vicieux d'attaques et de représailles." (ONU)
La situation reste également précaire dans la capitale. Des heurts dans le quartier de Miskine, au nord-ouest de la capitale centrafricaine ont fait plusieurs morts ces derniers jours.
Les renforts de l'Union Africaine
Devant ce climat délétère, l'Union africaine a décidé de donner vendredi son feu vert à l'envoi de renforts dans le pays pour sa force multinationale d'interposition, la Misca. Les effectifs vont ainsi passer de 2.500 à 6.000 hommes.
Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Centrafrique : la montée du sentiment anti-français   Ven 20 Déc 2013 - 21:16

Dans des situations comme celle de la Centrafique, ce n'est pas évident de faire la part des choses.
Nos unités ont du fil à retordre devant de telles situations.
Rappelons nous l'époque du Ruwanda! qu'elle tristesse! certains de nos camarades de l'époque, sont rentrés malades devant toutes le atrocités perpétrées dans chaque camp.
Ce sont des pays ingérables, comme les pays arabes (les tribus d'un côté, les religions de l'autre) et ce sera l'éternel recommencement,on a beau tout faire, mais malheureusement on n'arrivera jamais à concrétiser une solution.(c'est mon ultime conviction.)
Revenir en haut Aller en bas
 
Centrafrique : la montée du sentiment anti-français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: OPEX 1962 à ce jour :: RCA République Centre Africaine-
Sauter vers: