CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Noratlas 93

Aller en bas 
AuteurMessage
Sergent LOMBART
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Noratlas 93   Sam 13 Sep 2008 - 7:34

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: nord 2501 n°93   Mer 1 Oct 2008 - 18:34

13.06.1963.1 saut aux environs de Castres.cdt de bord capitaine Courthieu.Même problématique: le livret indique le matricule de l'avion,93 QG.Pourquoi QG?
pour la petite histoire 4 jours de manoeuvres dans les environs d'un triangle Albi,Toulouse, et dz de Castres en apothéose. Participation du 3ème et 8ème Rpima,9ème RCP,groupe de transport aéro 513...et des réservistes.Largués sur Castres par passage de deux vagues de trois zincs côte à côte ,altitude 400 mètres..super spectacle vue du sol d'après les témoins dont délégation étrangère.D'après ce qu'il nous a été rapporté à l'époque nous étions les seuls à oser balancer autant de monde en même temps ou presque.Les ricains étaient étonnés de voir la rapidité avec laquelle on giclait des zincs...fadaises? en tout cas c'est resté gravé dans le peu de mémoire qui me reste...en tout cas une belle histoire romanesque...
Revenir en haut Aller en bas
Cabanne
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Noratlas 93   Mar 7 Oct 2008 - 16:49

Bonsoir et merci Abjj95,

Si tu as des photos, elles seront les bienvenues!!!

Amitiés,JPC
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noratlas 93   Dim 9 Nov 2008 - 16:56

abjj95 a écrit:
13.06.1963.1 saut aux environs de Castres.cdt de bord capitaine Courthieu.Même problématique: le livret indique le matricule de l'avion,93 QG.Pourquoi QG?
pour la petite histoire 4 jours de manoeuvres dans les environs d'un triangle Albi,Toulouse, et dz de Castres en apothéose. Participation du 3ème et 8ème Rpima,9ème RCP,groupe de transport aéro 513...et des réservistes.Largués sur Castres par passage de deux vagues de trois zincs côte à côte ,altitude 400 mètres..super spectacle vue du sol d'après les témoins dont délégation étrangère.D'après ce qu'il nous a été rapporté à l'époque nous étions les seuls à oser balancer autant de monde en même temps ou presque.Les ricains étaient étonnés de voir la rapidité avec laquelle on giclait des zincs...fadaises? en tout cas c'est resté gravé dans le peu de mémoire qui me reste...en tout cas une belle histoire romanesque que je raconte dans mes "mémoires" ..
45 ans déjà, carnet de campagne.(extrait)
Ce 13 juin le temps n'est pas au beau fixe, ciel peu nuageux mais vent fort.Les sikis en apportent la preuve,ils se sont perdus dans la campagne après un premier passage sur la D.Z.Après bien des hésitations pour larguer la centaine de pèlerins embarqués sur les trois zincs,ou l'on retrouve pêle-mêle RCP,RPIMA et GTA, la décision est prise de nous faire sauter,après un troisième passage hésitant.Le vent doit être inférieur à six mètres secondes,mais qui sait?Chacun a pourtant bien compris que ce n'était comme d'habitude,les visages sont pâles,heureusement nous avons fait avant l'embarquement le pipi de la peur. Cela n'empêche pas un type de dégeuler au fond du zinc...ça on aime pas.Comme d'habitude aussi nous sommes rasés de près et propres comme des sous neufs:Réglement non officiel oblige,répété par l'encadrement qui se fait un malin plaisir de nous mettre la pression en nous rappelant, la veille, qu'en cas de crash cela évitera aux secours d'effectuer la toilette funéraire..
Ca secoue,ça tangue,ça remue..et ce bruit assourdissant des moteurs qui changent de régime au point qu'ils nous donnent parfois l'impression de s'arrêter.Comble de bonheur ou de malchance je suis premier de stick.Les mains aggrippées aux montants de porte j'attends avec impatience moins la lumière verte ou le klaxon que le "go" suivi de la grande tape dans le dos qui vont enfin me libérer du bruit infernal et du vent qui souffle en vacarme dans mes oreilles.Sans compter le temps d'exposition à la porte,une éternité à mes yeux..C'est fou ce que l'on distingue nettement à 400 mètres d'altitude une voiture sur une route,une maison,un arbre.Vertige? même pas...avec cette vision verticale j'ai du mal à distinguer surtout la hauteur d'un arbre et celle d'un gros buisson.Mieux vaut gicler de cet enfer,après on verra bien...
Go!!! pffftttt....silence soudain,on tourne..une main mystérieuse me tire vers le haut,clac! le parapluie est ouvert..ouille.. les suspentes sont raidies et j'ai pris le casque lourd sur le nez.Comme d'hab,mais j'ai mis du scotch sur le pif,ça amorti.Tour d'horizon,RAS, mais pas le temps d'admirer le paysage ce coup ci, le sol arrive vite et surtout je suis déporté de l'axe de la DZ, maudit vent..plus qu'à tirer sur la corde,au sol je vois courir des gus dans tous les sens,panique..je file tout droit vers la tour de controle posée loin en bordure de la D.Z. J'entends un gars gueuler dans un porte voix, d'autres qui font des grands signes.Me ferait-on l'honneur de s'adresser à moi?qui sait,en tout cas moi, je m'en balance...au bout de mon parapluie:je n'ai d'yeux que pour cette p..de tour qui arrive sur moi à la vitese grand V...et que je ne vais pas manquer de percuter...La tour, prends garde!!
Hardi, je tire sur les suspentes comme un forcené, le pépin s'en fout...A la dernière seconde,miracle.. une rafale me déporte,la corolle de mon pépin s'accroche sur la tour,se déchire,je m'écroule entre un GMC et un des pieds du portique.Contrairement à mon atterrissage mon roulé boulé est parfait.Ouf,mais bon dieu j'ai eu chaud,merci St Michel,je te revaudrais ça.
plus qu'à attendre les copains.Eux,contrairement à moi, ils ont du chemin à faire pour rejoindre..Et il en faudra du temps pour répondre à l'appel.
Le dodge frappé de la croix rouge fait vraiment tache à cet endroit,il ne sera pas pour moi pour le retour,j'ai une préférence pour les banquettes des G.M.C.
205019.:geek:
Revenir en haut Aller en bas
Cabanne
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Noratlas 93   Dim 9 Nov 2008 - 21:52

Bonsoir abjj95,

Beau récit de cette séance de saut!!!

En ce qui concerne le matricule de l'avion 93 QG:

93 = le N° de l'avion
QG = l'identification aéronautique (Québec Golf)

Dans le vocabulaire aéro, beaucoup de sigles et abréviation sont employés (DZ=Delta zoulou,les emplacements OACI, Ex:Pau=BP bravo papa...)

Amitiés,JPC
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Noratlas 93   Mer 12 Mai 2010 - 18:26

Saut à Wright Lt Grosjean le 27/9/66
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Noratlas 93   Ven 14 Nov 2014 - 18:16

MISE EN SERVICE  : 27 février 1956         RETRAIT DU SERVICE  :  25 septembre 1981



Le Nord N° 93/61-NF
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noratlas 93   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noratlas 93
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES AVIONS MYTHIQUES et récents des PARAS :: NORD 2501 dit NORATLAS :: Fiche des NORD 2501 dit NORATLAS-
Sauter vers: