CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 5 JUILLET 1962 ORAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 5 JUILLET 1962 ORAN    Mar 3 Déc 2013 - 18:28

moi qui ne suis pas pied-noir je trouve que la lecture de 39 journaux de 1962 est démoralisante, compétition attentats FLN/OAS, à partir de juin 61, sur ordre, les opérations militaires sont arrêtées, on parle des négociations Gouv.français / GPRA, l'armée est pratiquement consignée, la plupart des troupes de choc sont dissoutes ou renvoyées en métropole (sauf la Légion et le 3ème RPIMa)......est-ce que ça vaut le coup d'aller jusqu'au bout ? je me souviens, le 6 juillet 1962, j'étais à Clinchant (Oranie) pour évacuer ma belle-mère de la ferme,le journal l'ECHO D'ORAN (qui était encore dirigé par M.Laffont) titrait en 1ère page avec une photo de soldats français en faction devant le centre d'action sociale de l'armée : MORTS AU GARDE A VOUS (ils avaient assisté le 5 juillet, au massacre de civils européens, sans broncher, selon les ordres du Général KATZ cdt le secteur d'Oran et qui appliquait les consignes de l'Elysée)

"La France ne doit plus avoir de responsabilité dans le maintien de l'ordre après l'indépendance........si les gens s'entre-massacrent ce sera l'affaire des nouvelles autorités (algériennes)" Charles de Gaulle par Alain Peyrefitte page 136
Revenir en haut Aller en bas
 
5 JUILLET 1962 ORAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: Le 19 mars 1962 en question...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: