CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Mer 25 Avr 2012 - 18:49

Padre Venard, aumônier du 17e RGP

L'abbé Christian Venard, aumônier du 17e RGP, a été interrogé dans La Vie. Extraits :

   "Aîné d’une tribu de sept enfants, j’ai grandi dans une famille qui a donné à l’Église beaucoup de prêtres et de religieux. Du fait du métier de mon père, officier dans l’armée,[...]Au séminaire français de Rome où l’on m’envoya me former, je découvris ce qu’était une vocation diocésaine.

   Je réalisai aussi que je n’avais pas d’attachement à un diocèse, ayant été pendant toute mon enfance balloté d’une ville à l’autre au gré des affectations de mon père. En revanche, le seul endroit dont je me sentais proche, ma seule terre, mon seul terreau, c’était l’armée. Je fus donc ordonné prêtre en 1997 avec la mission de devenir aumônier pour le diocèse aux armées. Au-delà de la partie cultuelle, la mission d’un aumônier militaire consiste à accompagner humainement les troupes. Nous vivons immergés dans l’armée, nous portons la tenue des soldats, nous partageons leurs repas, leurs soucis. L’essentiel de ma pastorale consiste à faire le tour des régiments, à serrer des mains, à regarder chaque militaire que je croise avec le regard du Christ, indépendamment de son grade, à être, pour lui, une figure paternelle auprès de laquelle il se sente vivant. L’homme de Dieu est aussi l’interlocuteur privilégié quand le régiment rencontre la mort. C’est alors que tout le vécu partagé avec les troupes, la légitimité humaine acquise auprès d’eux, trouve son sens. Dans ces moments de deuil, comme ceux que nous vivons en ce moment, les « gars » n’ont pas une demande spirituelle spécifique. Mais ils attendent, pudiquement, que je sois, tel un père, un padre, présent auprès d’eux. Voilà d’ailleurs l’essentiel de ma mission : être la présence réconfortante du Christ au milieu de mes frères militaires."

Voir l'article dans Salon Beige
Revenir en haut Aller en bas
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Jeu 26 Avr 2012 - 19:20

Citation :
Voilà d’ailleurs l’essentiel de ma mission : être la présence réconfortante du Christ au milieu de mes frères militaires."
Belle parole Padre!
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: "Un prêtre à la guerre" ou les confessions du padre Venard    Lun 28 Oct 2013 - 13:32

Après Jean-Yves Ducourneau qui a publié Les cloches sonnent aussi à Kaboul (2011) et L'autre combat (2013) aux éditions des Béatitudes puis le père Kalka dont j'ai chroniqué le Dieu désarmé. Journal d'un curé de campagnes (2013), voici le père Christian Venard qui publie chez Tallandier ses souvenirs mis en forme par Guillaume Zeller.

Ce beau livre, au ton délicat et plein de retenue, s'intitule Un prêtre à la guerre (304 pages, 18,90€) et il sortira le 14 novembre.

Le père Venard est aumônier militaire depuis 1998. Fils de militaire est né en 1966, il est entré au séminaire en 1992. Il a été ordonné prêtre en 1997. L'année suivante, il est nommé à la 11e DP, à Toulouse, où il rencontre le père Kalka et où il sera breveté para. Il découvre là qu'il est "un militaire non-pratiquant", jolie formule empruntée à un sous-officier du 3e RPIMa.



Le padre connaît ensuite les opex, au Kosovo d'abord puis en Afrique. Il y sert en Côte d'Ivoire, au Tchad puis au Mali (venu du Tchad, il a fait le fameux raid Bamako-Tombouctou dont l'histoire méritera d'être écrite).

Son itinéraire de padre le conduit aussi à Coëtquidan et à Montauban (à partir de 2010). Le 15 mars 2012, alors qu'il prenait un café avec la veuve d'un officier tombé en Afghanistan, il entend des coups de feu et sera l'un des premiers sur les lieux de la fusillade. On lira en annexe son homélie pour les obsèques religieuses d'Abel Chenouf.



http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/10/27/un-pretre-a-la-guerre-ou-les-confessions-du-padre-venard-105.html
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: L'aumônier parachutiste Christian Venard : "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Jeu 14 Nov 2013 - 18:42

L'aumônier parachutiste Christian Venard : "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"
Par [url=http://www.rtl.fr/recherche?authors=Yves Calvi]Yves Calvi[/url] Publié le 14/11/2013 à 11h50 

Le père Christian Venard, invité de RTL, jeudi 14 novembre
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
INVITÉ RTL - Du Kosovo au Mali, l'aumônier parachutiste a parcouru le monde et suivi toutes les opérations extérieures pour accompagner ses "gars" tués au combat, ainsi que leurs proches.
Un curé chez les paras. Voilà qui pourrait résumer l'ouvrage de Christian Venard, aumônier militaire, qui a choisi de servir comme prêtre dans l'armée française. Aux côtés de Guillaume Zeller, il publie ce jeudi un témoignage, Un prêtre à la guerre. L'occasion de mettre en forme ses souvenirs sur fond de conflits au Kosovo, au Mali, en Afghanistan et même l'affaire Merah.

"L'appel du bon Dieu est venu assez tôt dans ma vie. Je n'ai pas eu envie de dire oui tout de suite et j'ai dis oui au bon Dieu à condition de rester dans le milieu de l'armée", confie-t-il au micro de RTL. Parachutiste, il participe quasi-intégralement aux opérations militaires. "L'aumônier militaire en général, essaie de vivre au plus près de ses hommes. On s'entraîne avec eux pour accompagner y compris pour les sauts en parachute", explique-t-il. "Mais on ne participe pas aux combats. Nous sommes présents mais pas armés", précise-t-il.
Une mission d'accompagnement
Le grade d'aumônier militaire est unique et commun à toutes les armées, quels que soient les cultes. Il est placé en dehors de la hiérarchie militaire. Ce qui lui permet de 'tutoyer tout le monde, du général au simple soldat." Sa première mission est d'assurer le culte au sein du ministère de la Défense. Une mission d'accompagnement des soldats mais aussi de leur famille et leurs proches. Comme lorsqu'il s'agit d'annoncer une mauvaise nouvelle. Quitte à douter parfois.

"Quand vous avez une maman et des enfants qui vous regardent après avoir perdu leur papa et mari et vous demandent 'pourquoi', il y a des situations où c'est plus facile de répondre que d'autres. Au Mali, notre engagement est assez clair, assez facile. À l'inverse, en Afghanistan, il y a beaucoup de questions politiques, internationales, intérieures", affirme-t-il.
L'interrogation Merah
Christian Venard a vécu l'affaire Merah de l'intérieur. Deux des victimes de Merah sont mortes dans ses bras, Mohamed Legouad et Abel Chennouf. "Victimes et assassin sont issus d'une même immigration, donc c'est une vraie interrogation à laquelle j'essaie de répondre dans le livre. Comment se fait-il que l'on puisse produire les deux ?", s'interroge-t-il.

"Mais je trouve admirable que l'armée soit capable justement d'intégrer et de permettre à des jeunes gens issus de cette immigration de devenir des sentinelles de notre pays et de s'associer à son histoire", poursuit l'homme de foi qui précise que l'un des points sur lequel il insiste dans son livre "est que l'armée n'est pas coupée, et donc, à l'image de la société, elle comprend toute cette diversité."

Voir l'article et la vidéo ICI

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Ven 15 Nov 2013 - 15:47

A lire également : " Montauban. L'aumônier du 17 parle de l'affaire Merah "

http://www.ladepeche.fr/article/2013/11/15/1752970-l-aumonier-du-17-parle-de-l-affaire-merah.html

Avec cette réaction d'un lecteur sous l'article :

Citation :
" J'étais sur les lieux du drame le jour où Merah a frappé à Montauban (je suis fonctionnaire de police), j'ai vu cet homme s'agenouiller et bénir les corps de ses frères d'armes Adel Chennouf et Mohamed Legouad, je l'ai vu leur parler en leur tenant la main... cette scène m'a bouleversée, c'est une des images les plus fortes que je retiendrais de cette journée maudite.
Cet homme est un grand bonhomme...."
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Ven 15 Nov 2013 - 19:54

Ce Padre est un grand aumônier parachutiste.

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Sam 16 Nov 2013 - 15:45

Merci Padre de votre soutien!
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Un prêtre à la guerre – Le témoignage d’un aumônier parachutiste   Lun 25 Nov 2013 - 12:56








Un prêtre à la guerre – Le témoignage d’un aumônier parachutiste

Quentin Michaud
18 novembre 2013
A la Une, A Lire, Archives, Le fil d'actu


Le « Padre » vient de publier un livre.
Christian Venard est aumonier militaire depuis 1998. Il est aujourd’hui l’aumonier de la base de défense de Montauban où se situe le 17è RGP.
Du Kosovo à l’Afghanistan en passant par le Mali, Christian Venard a suivi les parachutistes dans plusieurs déploiements en OPEX. Présent lors de l’assassinat à Montauban déclenchée par Mohammed Merah, il a accouru sur les lieux de la fusillade prononçant une homélie quelques instants avant la mort du caporal Abel Chennouf. Un témoignage poignant d’un aumonier parachutiste engagé au plus près des parachutistes du « 17 ». Un ouvrage coécrit avec Guillaume Zeller,  rédacteur en chef de DirectMatin.fr et chargé d’enquête au service historique de l’armée de terre.
Résumé de l’éditeur :
Il porte la tenue des soldats, partage leurs repas, leurs soucis. Sa coupe de cheveux est réglementaire. Il a l’allure d’un militaire, un « para ». Comme ses hommes, il effectue des sauts de formation. Mais sa mission est tout autre. Christian Venard, 1,90 m et 82 kg n’est pas un guerrier. Ce colosse à la voix étrangement douce, ce « militaire » que l’on repère derrière le col romain, exerce ce qu’il est impropre d’appeler un métier.  Il s’agit d’une vocation. Il est l’aumônier militaire du culte du 17e RPG, le régiment de génie parachutiste de Montauban. Les 800 hommes de la garnison l’appellent le « Padre ». Quatre hommes morts en Afghanistan sur la seule année 2011, 3 autres assassinés le 15 mars par Mohamed Merah sur le trottoir près d’un bar-tabac à 50 mètres de la caserne : « Cette scène n’aurait pas dû être. Je m’y étais préparé pour la vivre auprès des gars en opération, un jour, peut-être, mais pas sur le sol d’un rond-point de ville, entre deux boutiques ». Le « Padre » accompagne humainement les troupes, regarde chaque militaire qu’il croise avec un autre regard, indépendamment de son grade. Il représente pour ses soldats la figure paternelle. Surtout, cet homme d’Eglise est l’interlocuteur privilégié quand le régiment rencontre la mort. Cette mort, il l’a côtoyée dans l’anonymat du combat à des millions de kilomètres en Afghanistan comme sous le feu des projecteurs lors de la tuerie de Montauban opérée par Mohammed Merah l’an passé. Guillaume Zeller nous livre ici le témoignage d’un homme de son temps, les joies et les défis du sacerdoce militaire conscient des grandes problématiques contemporaines et religieuses.
Un prêtre à la guerre. Editions Tallandier. 290 pages. 17€.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
ParaGuépard
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Lun 25 Nov 2013 - 14:07

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Bonnot
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Mer 27 Nov 2013 - 13:07

Sympathique cet aumonier
Revenir en haut Aller en bas
bleu12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Mer 27 Nov 2013 - 13:16

Merci Padré!

_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Mer 27 Nov 2013 - 14:59

Un grand merci PADRE!!
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Jeu 28 Nov 2013 - 6:23

Un grand merci PADRE!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Kéo
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Aumônier des armées : le parachutiste de Dieu   Ven 17 Jan 2014 - 14:09

Aumônier des armées : le parachutiste de Dieu

“Il faut d’abord prêcher par réalisme : la guerre est, c’est un fait. Elle existe depuis que l’homme est l’homme, même si nous souhaiterions tous un monde de paix. La présence de l’Église n’est pas là pour justifier la guerre, ni la bénir, (…) mais elle est au contraire dans la guerre pour y apporter une forme d’humanité“. Un rôle que joue depuis déjà 15 ans, l’aumônier parachutiste, Père Christian Venard. Il nous livre aujourd’hui, avec “Un prêtre à la guerre“, son témoignage de “militaire non-pratiquant“ du Kosovo à Montauban (Tarn-et-Garonne) en passant par la Côte d’Ivoire, le Tchad ou encore le Mali.
Aumonier para du 17ème RGP de Montauban

Cette vidéo est excellente!!
Revenir en haut Aller en bas
chasseur para
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Dim 19 Jan 2014 - 19:53

Merci Kéo pour cette vidéo!
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Jeu 20 Fév 2014 - 18:42

Un “padre” chez les paras
Par
Frédéric Pons




Christian Venard à Montauban. Un choix exigeant, des convictions exprimées avec franchise et sincérité. Photo © AFP

Opérations. Aumônier parachutiste, l’abbé Christian Venard raconte son apostolat si particulier. Du Kosovo au Mali en passant par l’affaire Merah, ses vérités font du bien à entendre. Il témoigne dans un livre.
Ce recueil d’entretiens avec le journaliste Guillaume Zeller est d’une richesse peu commune. On y lit le parcours d’un enfant qui entend l’appel du Christ à l’âge de 8 ans, sa période de discernement dans les années 1980, marquées par la déchristianisation ambiante et le renouveau apporté par Jean-Paul II, sa formation au séminaire français de Rome — « Vivre à Rome représente la grâce des grâces » —, jusqu’à son ordination à Metz, le 29 juin 1997, suivie de sa première messe à la chapelle de l’École militaire, à Paris.
L’abbé Christian Venard a fait le choix exigeant d’être aumônier dans les troupes parachutistes, unités de choc à fort caractère, abonnées aux opérations extérieures : « Ce milieu ne supporte pas la tiédeur. » Avec les paras, il sert au Kosovo, où il subit son baptême du feu, au Liban, en Afghanistan où le “catholic mollah” découvre « la bêtise des présupposés de l’Occident », en Afrique (Côte d’Ivoire, Mali), face à des situations qui lui déplaisent : « Certains de mes paras y salissent leur âme. » Il y constate « une grave défaillance morale du commandement face au sida, dont l’impact au sein des armées est infiniment plus grave que le paludisme ».
La liberté de ton frappe dans ce témoignage placé sous la tutelle de Charles de Foucauld, saint-cyrien, ermite et saint : « La vocation de l’aumônier n’est pas d’exhiber une croix et d’inciter les gens à la conversion. Il doit vivre en revanche de telle sorte que les gens aient envie de lui poser des questions. » Dans les paras, Venard a appris la franchise, le goût du risque et aussi la bonne humeur : « Dieu est amour, mais Dieu est humour. » Sur la foi, la fidélité, la sexualité, la mort, il répond du tac au tac, évoque « le sentiment très douloureux d’une certaine infertilité qui peut naître dans [son] coeur », sa solitude face à « des gens qui ne croient pas, qui ne savent pas croire, qui ne croient plus », dans une société marquée par l’hédonisme et le matérialisme. Fidèle à Rome, loyal à l’égard de l’institution militaire, il n’esquive aucun débat et cite le marquis de Custine : « Le mal ne vient pas des vérités qu’on publie mais des vérités qu’on déguise. »
La passion affleure, la sincérité est totale. L’émotion et la colère sont évidentes quand le padre — appellation traditionnelle de l’aumônier, « un militaire non pratiquant » — évoque ses « fils » morts au combat, les familles dans la peine, quand il doit annoncer, expliquer, réconforter. Ces moments, « au coeur de [son] ministère », sont bouleversants, passionnants pour comprendre le rôle de l’aumônier militaire : « Cette confrontation à l’horreur, à la souffrance, à la mort a des c.nséquences profondes dans nos vies. »
L’un des épisodes les plus forts du livre est lié à l’affaire Mohamed Merah, du nom de ce voyou islamiste qui tua sept personnes entre le 11 et le 19 mars 2012 à Toulouse et Montauban, trois paras puis trois jeunes élèves et un enseignant juifs. Les deux jeunes bérets rouges de Montauban expirèrent sur le trottoir entre les bras de “leur” padre.
Christian Venard assista à la ruée des médias « avec leurs oeillères habituelles », au déferlement de bêtises et de présupposés médiatiques sur l’origine maghrébine des trois victimes militaires, sur une « piste d’extrême droite ». Il en garde une colère froide : « Malgré ma foi chrétienne, je voudrais dire le mépris le plus profond que j’éprouve à l’encontre de certains journalistes qui ont repris en choeur cette prétendue piste, mettant en cause des camarades parachutistes. Ils ont fait preuve d’une indignité absolue et ont donné une image honteuse de leur profession : celle, parfois trop vraie, d’une corporation de charognards. » Il est vrai que ces médias n’ont publié aucun rectificatif.
L’exergue choisi par le padre pour cet hommage à « ces hommes dont finalement on parle peu, ou si mal, à ces sentinelles de la société auxquelles il est si peu rendu au regard des sacrifices qu’elles consentent », est extrait d’une chanson de Barbara : « Il est d’autres combats / Que le feu des mitrailles / On ne se blesse pas / Qu’à vos champs de bataille. »
Un prêtre à la guerre, de Christian Venard, avec Guillaume Zeller, Tallandier, 304 pages, 18,90 €.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Ven 21 Fév 2014 - 10:01

BRAVO ! Padre Merci de nous rappeler que Dieu existe et que c'est seulement quant on est au plus bas qu'on implore sa pitié ... En 58, touché mortellement par une balle fell, mon camarade FRAISER un non croyant, se sentant partir voulu voir notre Padre. Je ne sais pas ce qu'avait pu lui dire le Padre à l'oreille, mais la douleur qui marquait le visage de mon camarade avait subitement disparu. Il ne semblait plus souffrir et c'est avec un léger sourire qu'il nous avait quitté. Cette image qui m'a profondemment marqué resta pour moi une " révelation "


Dernière édition par jacky alaux le Ven 21 Fév 2014 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   Ven 21 Fév 2014 - 13:26

BRAVO Padre pour vos convictions et votre engagement!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christian VENARD aumônier parachutiste: "Je peux tutoyer tout le monde, du général au simple soldat"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: MEMOIRE des PARACHUTISTES :: HOMMAGE A NOS AUMONIERS PARACHUTISTES-
Sauter vers: