CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Polémique FN et les gaullistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Polémique FN et les gaullistes   Sam 9 Nov 2013 - 16:29

Tous les ans c'est la même chose!

S'il nous reste un peu d’orgueil...pour l'honneur de nos parents qui ont "combattu de gaulle avec constance" d'abord en 1940 et ensuite en 1960.
Oui monsieur Accoyer, c'est une marque de fidélité constante à nos valeurs patriotiques. "Partout où le combat fait signe"

Très mauvais monsieur Florian Philippot, ce n'est pas une saine récupération! Les vieux grognards patriotes n'apprécient pas.

Confirmation: de gaulle était effectivement un dictateur, vu la haine avec laquelle il a combattu les Français d'Algérie.



Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert



MessageSujet: Re....   Lun 11 Nov 2013 - 11:46

De Gaulle ne haïssait pas seulement l'O.A.S., il n'aimait pas les Français d'Algérie en général qui lui avaient préféré Giraud pendant la 2e guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Polémique FN et les gaullistes   Lun 11 Nov 2013 - 16:41

Citation :
il n'aimait pas les Français d'Algérie en général qui lui avaient préféré Giraud pendant la 2e guerre mondiale.
Bien vu Claude Larue!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Colombey ? Deux églises et une armée de faux-culs !   Mar 12 Nov 2013 - 11:59

Vu sur le net dans bd voltaire...

Colombey ? Deux églises et une armée de faux-culs !


Le 11 novembre 2013

Nicolas

Gauthier

Journaliste, écrivain.
Nicolas Gauthier est auteur avec Philippe Randa des Acteurs de la comédie politique. 29 € À commander en ligne sur francephi.com.
Et hop ! Comme chaque année, tout le monde à Colombey-les-Deux-Églises. Les gaullistes, il va de soi, et les antigaullistes, tant qu’à faire. « Chaque Français fut, est, ou sera gaulliste », affirmait le principal intéressé, en 1952. Certes, et pourquoi pas ?
On pourrait ajouter que chaque Français fut, est ou sera antigaulliste. Ça dépend des lieux, du temps et des circonstances. En 1940, la question ne se pose pas, la personne et le destin particulier du Général précédant ce que deviendra le gaullisme. L’épuration d’après-guerre ? Brutale, mais brève. Et rien qui empêchera un Christian de La Mazière de faire carrière dans les bras de Juliette Gréco et de Dalida, un François Brigneau à Minute et chez Pierre Lazareff. Pour quelques fusillés emblématiques, les autres continueront leur bonhomme de chemin, à l’instar d’un… François Mitterrand. Bref, rien qui ne puisse constituer une fracture irréfragable.
En revanche, la véritable fracture, la seule à demeurer impardonnable pour certains, sera celle de l’Algérie française. Et sera majoritairement le fait de… gaullistes s’estimant trahis par le grand homme. Inutile de dresser par le menu l’organigramme de l’OAS : les résistants gaullistes de la première heure y étaient largement majoritaires. Comme quoi avoir été gaulliste pour ensuite verser dans l’antigaullisme ne présentait alors rien d’incongru.
Néanmoins, la fracture est là. Dans les années 80, notre confrère Alain de Benoist, dans sa revue Éléments, tente de la réduire en posant cette seule question : « Comment peut-on être gaullien ? » « Gaullien » et non point « gaulliste », la nuance est de taille. Nous sommes en plein règne mitterrandien, le principal opposant au Général, l’homme du Coup d’État permanent, pamphlet fondateur de l’antigaullisme de choc, avec le fameux Mauriac sous de Gaulle, de Jacques Laurent.
Pourtant, le premier président de gauche de la Ve République, après en avoir vilipendé la Constitution, la juge finalement à sa taille, tout comme il trouve à son goût cette monarchie républicaine qu’il aura tant critiquée. À l’époque des affaires algériennes, on a prêté ce mot au général de Gaulle : « Les porteurs de valises du FLN me haïssent, car ils sont aveuglés par leur haine de la France. Ceux de l’OAS me haïssent tout autant. Mais eux, c’est l’amour de la France qui les aveugle… » Vrai ou faux, peu importe. Cela peut aussi valoir pour le Front national, mouvement dont l’originalité aura consisté, du moins en ses débuts, à avoir été en même temps historiquement antigaulliste et politiquement gaullien.
C’est à cette aune seulement qu’on peut juger de la pertinence des pèlerins en question. Anne Hidalgo ? Une plaisanterie, mais à quelques mois des municipales parisiennes, cet acte de piété ne saurait nuire. Les autres socialistes ? Ils tentent de mettre leurs pas dans ceux de François Mitterrand ; mais si le képi ne fait pas le gaulliste, chapeau noir et écharpe rouge ne sont pas forcément gages de génie florentin. Florian Philippot, du Front national ? Lui au moins, ayant toujours revendiqué son gaullo-chevènementisme, ne fait pas trop tache dans le décor.
Les pires, comme souvent, comme toujours ? Les rejetons d’un RPR pompidolien ayant dilué son reliquat d’ADN gaulliste dans ce grand machin mou et informe qu’est l’UMP. Centristes invertébrés et décérébrés tel un François Fillon qui, ayant eu le privilège de marcher dans l’ombre d’un géant, le défunt Philippe Séguin, ultime figure de proue du gaullisme de gauche, vient renier ses idéaux d’antan en un grotesque hommage.
Après tout, pourquoi demander plus aux héritiers du général de Gaulle qu’on en exigea des fils de Charlemagne ?
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Polémique FN et les gaullistes   Mar 12 Nov 2013 - 16:17

Claude Larue a écrit:
De Gaulle ne haïssait pas seulement l'O.A.S., il n'aimait pas les Français d'Algérie en général qui lui avaient préféré Giraud pendant la 2e guerre mondiale.
------------

En effet Claude.
Durant la Guerre 39/45, les Francais d'Algérie tout comme les Américains avaient préféré le Général Giraud ( un vrais Grand Soldat ) à de gaulle pour représenter la France Combattante. Seulement voila ! Churchill avait fait son choix sur un " francais de service " réfugié à Londres, nommé général à titre provisoir par PÉTAIN, En la personne de Charles de Gaulle. Quant à l'ALGÉRIE, il faut admettre que c'est en grande partie des officiers gaullistes qui firent appel au général le 13 Mai 58... Trahis par l'homme du " Je vous ai compris " nombreux parmis ces officiers se retrouveront à la tête de l'OAS. Quant aux Francais d'Algérie, leur entousiasme ( timide ) pour la GRANDE ZORA fut de courte durée. Ils comprirent tres vite que l'appel à de gaulle leur serait fatal...


Dernière édition par jacky alaux le Mer 13 Nov 2013 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Polémique FN et les gaullistes   Mar 12 Nov 2013 - 18:13

à mon avis Philipot n'aurais pas dû assisté à cette cérémonie ce jour là,cela me semble en contradiction avec les idées du FN
Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert



MessageSujet: Re...   Jeu 14 Nov 2013 - 8:46

Il est communément admis que les politiques n'ont pas de "figure" et qu'ils vendraient père et mère pour quelques voix
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Polémique FN et les gaullistes   Jeu 14 Nov 2013 - 11:39

avellaneda a écrit:
à mon avis Philipot n'aurais pas dû assisté à cette cérémonie ce jour là,cela me semble en contradiction avec les idées du FN
Cela me fait penser à Janus Dieu de la mythologie romaine .... représenté avec deux visages, l'un tourné vers le passé et l'autre tourné vers le futur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Polémique FN et les gaullistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Polémique FN et les gaullistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Actualité qui n'a vraiment rien à voir avec les paras...!-
Sauter vers: