CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Lun 4 Nov 2013 - 20:10

Otages :

Mali, les journalistes de RFI tués à Kidal n’ont pas été « criblés de balles » : ce qu’on vous dit et ce qu’on vous cache

Posted On 02 nov 2013

By : Hervé Roubaix







Version officielle : deux journalistes de RFI ont été enlevés ce samedi à Kidal au Mali par un commando. Peu de temps après, ils ont été retrouvés morts, « criblés de balles », à 10km de là.



La réalité :



- Les deux journalistes n’ont pas été criblés de balles, mais égorgés.



L’information a été confirmée par le préfet de Kidal il y a quelques minutes et censurée par le Quai d’Orsay : « Des militaires de l’opération Serval ont retrouvé la journaliste Ghislaine Dupont et son cameraman Claude Verlon à 12 km à l’est de Kidal, égorgés, et non pas criblés de balles, par leurs ravisseurs, qui a ajouté que « les ravisseurs sont en ce moment encore poursuivis en hélicoptères par les forces françaises Serval. »

- Les forces françaises Serval avaient refusé d’escorter les deux journalistes de RFI, et leur avaient déconseillé de se rendre à Kidal, selon iTélé, dont l’envoyé spécial, Marc de Chalvron, précise que la force Serval refuse systématiquement d’escorter les journalistes. Selon une source gouvernementale française, “il y a quelques jours, les deux journalistes avaient demandé à être transportés à Kidal par la force Serval, ce qu’elle avait refusé, comme elle le fait depuis un an, en raison de l’insécurité dans cette zone”. Mais “ils ont profité d’un transport de la Minusma (la Mission de l’ONU au Mali), qui continue à accepter des journalistes”.

- selon Ag Rissa, les ravisseurs des deux journalistes parlaient Tamasheq et portaient des turbans, et ce sont des touaregs.

- Ambéry Ag Rissa a déclaré avoir ouvert la porte de chez lui quand il a entendu du bruit dans la rue. Il a vu les journalistes être pris en otage et emmenés dans une Toyota beige. Il a été menacé par les ravisseurs qui lui ont donné l’ordre de rester à l’intérieur de chez lui. Où étaient ses gardes ? Pourquoi n’a-t-il pas immédiatement alerté les autorités ?

Le chauffeur du journaliste a été poussé au sol, a ajouté Rissa, qui a entendu Verlon et Dupont protester.

Selon plusieurs sources, les terroristes se sont enfuis dans la direction de Tin Essako, à 115 km à l’est.

La probabilité :

Le MNLA lui-même est le premier suspect. Bien que sur leur site internet, les islamistes du MNLA condamnent le sauvage assassinat des deux journalistes et présentent leurs condoléances aux familles, plusieurs témoins accusent le MNLA lui-même, qui contrôle la ville et a refusé aux troupes françaises d’y être postées, d’être les auteurs. Une information – non confirmée – semble indiquer que 30 minutes après l’enlèvement, une page Facebook de sympathisants du MNLA annonçait la disparition des journalistes. Une autre page Facebook annoncerait détenir des photos des deux journalistes. Notre contact n’ayant qu’un téléphone ne peut nous faire parvenir le lien vers la page.





Claude Verlon – RFI

« Ils ont été enlevés il y a environ 30 à 40 minutes par quatre hommes à bord d’une Toyota à Kidal-ville », a déclaré le gouverneur de Kidal, Adama Kamissoko, en marge d’une visite à Bamako. « Ils avaient quitté Bamako mardi pour Kidal, (…) c’est ce que je peux vous dire pour le moment », a-t-il ajouté.

Les deux journalistes ont été enlevés aux alentours de 13h (temps universel) alors qu’ils sortaient d’un entretien au domicile de Ambéry Ag Rissa, le leader séparatiste touareg du MNLA (Mouvement national pour la libération de l’Azawad), en préparation d’un reportage. Ils devaient ensuite continuer sur Tessalit, quand un commando de quatre islamistes les a kidnappés, presque à la porte de la maison du leader du MNLA, et les a emmené dans un pickup Toyota 4×4 de couleur beige.

« Les deux journalistes étaient en reportage. Ils avaient chacun un appareil d’enregistrement et avaient avaient rendez-vous vers la Banque malienne de solidarité (BMS) de Kidal. Ils ont été enlevés par des hommes armés qui ont quitté la ville avec eux », a indiqué une source militaire à l’AFP.

Ghislaine Dupont, journaliste spécialiste de l’Afrique, était venue faire un reportage à Kidal lors de la présidentielle de juillet-août.

L’enlèvement n’a pour le moment pas été revendiqué.

RIP CLaude Verlon et Ghislaine Dupont. Nous présentons toutes nos condoléances à la famille et aux proches des deux journalistes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.



- See more at: http://www.dreuz.info/2013/11/mali-les-journalistes-de-rfi-tues-a-kidal-nont-pas-ete-cribles-de-balles-ce-quon-vous-dit-et-ce-quon-vous-cache/#sthash.p2bzVVT7.dpuf

-----------------

L’exécution des deux journalistes : une embrouille liée aux quatre otages libérés ?
Publié le 3 novembre 2013 par Lucette Jeanpierre - Article du nº 327

http://www.youtube.com/watch?v=eQfjvT4g-_k



Aldo Stérone s’interroge, à chaud, sur l’exécution des deux journalistes français de RFI. Il explique que, dans un contexte où le gouvernement français vient de payer 20 millions d’euros pour la libération de quatre otages, soit 5 millions par otage, plus quelques frais supplémentaires pour les intermédiaires, il est irrationnel qu’un groupe terroriste exécute deux nouveaux otages après les avoir capturés. Donc, il y a forcément embrouille quelque part…

A part cela, la véritable question est posée : quand la France paye pour libérer des otages, elle met forcément en danger ses compatriotes, en les transformant en futurs otages potentiels. Il est temps sur ce sujet d’avoir une politique ferme, et de faire savoir, par des actes, aux ravisseurs qu’ils ne toucheront jamais un centime, même s’ils exécutent nos otages. C’est exactement le message qu’exprimait l’exemplaire Diane Lazarevic, fille d’un otage non libéré.

Lucette Jeanpierre



Autres liens sur cette macabre affaire :



· http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Questions-autour-de-la-mort-de-Ghislaine-Dupont-et-Claude-Verlon-2013-11-03-1055195



-----------------




·
Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Lun 4 Nov 2013 - 20:59

Merci Yves pour ton info!
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Mar 5 Nov 2013 - 9:07

Là encore on nous ment... Fabius soutenait hier encore que les journalistes avaient été tués par balles, 2 pour l'un et 3 pour l'autre, le MNLA n'est peut être pas étranger à cet assassinat...
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Mar 5 Nov 2013 - 10:57

Lamentable!

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
vigan
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Mali : la mort des deux journalistes est un signal sans ambiguïté envoyé à la France   Mar 5 Nov 2013 - 11:20

Mali : la mort des deux journalistes est un signal sans ambiguïté envoyé à la France


Le 5 novembre 2013

Henri

Pinard-Legry

Général
Président de l’ASAF (Association de Soutien de l’Armée Française)
Entretien réalisé par Emmanuelle Duverger.
Comment peut-on expliquer l’enlèvement puis l’assassinat des deux journalistes français au Mali ?
Notons que cet enlèvement et ces exécutions se sont déroulés en même temps que les forces maliennes et françaises conduisaient une vaste opération de contrôle de zone dans le nord du Mali, zone dans laquelle agissent différents groupes de « narco-islamo-terroristes ». Il s’agit d’un signal sans ambiguïté envoyé à la France.
Quelle en est la signification selon vous ?
Quatre mouvements touareg sont présents dans cette zone vaste comme une fois et demie la France : Le MNLA, Ansar Dine, AQMI et le MUJAO. Il y a inévitablement entre eux une lutte pour le partage du pouvoir. Leur but est donc de montrer leur force, leur capacité de nuisance, pour peser dans les discussions en cours en vue d’un règlement politique au Mali. La France, qui joue les facilitateurs entre le gouvernement malien et les Touareg se trouve, de fait, en première ligne. Chaque groupe ou mouvement touareg est ou a été plus ou moins narcotrafiquant, islamiste et terroriste.
Ce qui s’est passé était inévitable ?
La France a encore environ 3.000 hommes au Mali. À cet égard, il est incompréhensible d’annoncer à l’avance la réduction de nos forces. Ainsi, il est envisagé de ne laisser que 1.000 hommes à la fin de l’année, mais ce sont les événements qui imposeront à notre pays de maintenir des forces suffisantes, et il est encore trop tôt pour le savoir. Il est très difficile de contrôler ce vaste territoire avec quelques milliers de soldats, d’autant que les groupes narco-islamistes touareg sont des combattants courageux, connaissant bien le terrain et sachant se dissimuler dans la population. Ces groupes constituent un ensemble hétérogène qu’il faut essayer de diviser pour les affaiblir et les combattre plus efficacement.
La presse française évoquait dimanche l’hypothèse d’un différend financier entre groupes armés autour de la rançon qui aurait été versée pour obtenir la libération des quatre otages français. André Bourgeot, spécialiste des mouvements touareg dans la région, estimait que certains avaient pu se sentir grugés…
Je n’ai aucune information sur ce point. Mais il est certain que dans une prise d’otages, soit on ne donne rien et on agit en force, soit on négocie, et dans ce cas il peut y avoir des contreparties très différentes : économiques, politiques, financières, etc.
N’est-ce pas étrange que les ravisseurs aient abandonné leur véhicule près des deux corps des journalistes ?
Je n’ai pas d’éléments sur le déroulement précis de cet enlèvement et de cette exécution. Y avait-il un autre véhicule qui attendait les terroristes ? Ont-ils préféré fuir à pied pour se fondre dans la population ? N’oubliez pas qu’ils ne portent pas d’uniformes. La seule chose qui les différencie du reste de la population, c’est le port d’une arme. Si celle-ci est cachée, comment les reconnaître ? Les conditions d’opération sont donc très difficiles pour nos troupes. Il faut à la fois détruire l’ennemi et éviter les dégâts collatéraux. C’est forcément très délicat.
Notre présence au Mali et plus généralement en Afrique subsaharienne s’inscrit dans la durée. Nous y défendons à la fois nos intérêts et nos valeurs. Il faut l’expliquer aux Français.
Comment concilier une présence française opérationnelle avec une diminution des budgets de l’armée ? N’est-ce pas paradoxal ?
C’est d’autant plus paradoxal que le rapport du Sénat a pointé du doigt des capacités déjà insuffisantes pour mener à bien la première phase de l’opération Serval. Même si cette action initiale a été un remarquable succès pour nos forces, je vous rappelle que 70 % du transport aérien entre la France et le Mali a été assuré par nos alliés… Mais notre engagement n’est pas terminé car lorsqu’on engage des forces, c’est pour atteindre un but politique qui nécessite des moyens importants et dans la durée.
Depuis 25 ans, l’effort de défense de la France a été divisé par deux. Je vous assure que sur le terrain, cela se ressent. Nous avons besoin de renforcer notre efficacité opérationnelle et notre autonomie de décision. Sinon, c’est la crédibilité de la France qui est en jeu.
Quelles en seraient les c.nséquences concrètes ?
Vous voulez un exemple ? En 2024, l’armée de terre ne devrait disposer au mieux que de 68 hélicoptères de type NH90, nombre insuffisant pour maintenir nos capacités actuelles. Elle devra donc conserver certains de ses hélicoptères de type Puma qui auront alors, en 2025, près de 50 ans d’âge !
Les effectifs de l’armée vont continuer à décroître. Entre 2008 et 2019, les armées auront perdu 80.000 personnes. Aussi le Livre blanc de 2013 a ramené le contrat opérationnel de l’armée de terre de 30.000 hommes à 15.000 hommes et celui de l’armée de l’air de 70 à 45 avions de combat par rapport au contrat que fixait le précédent Livre blanc… Or, la France a le devoir d’agir, notamment en Afrique subsaharienne, pour contribuer à la stabilisation et à la sécurisation de ces pays. À défaut, ils ne connaîtront pas de développement économique. Et sans développement, l’explosion démographique annoncée de l’Afrique donnera lieu à des mouvements migratoires encore plus importants que ceux que nous connaissons aujourd’hui…

source: Bd Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
V12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Mar 5 Nov 2013 - 14:13

Chers amis, dreuz est un bon blog d'infos mais il est également militant (une fois ils avaient mis une info en ligne comme quoi un ricain savait où se trouvaient les ADM de Saddam hussein et ce n'est qu'un exemple). Donc, prudence.....Perso, je préfère la version de Bernard Lugan, là, on est sur que c'est du très sérieux.

lundi 4 novembre 2013




Kidal : morts par imprudence





Parlons clair : le drame humain qui ne peut laisser insensible ne doit pas faire oublier que Ghislaine Dupont et Claude Verlon sont morts en raison de leur imprudence. Comme Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier qui, en Afghanistan, n’avaient pas tenu compte des mises en garde de l’armée française (infosdefense.com), ils furent pareillement prévenus des risques. Ils avaient demandé à la force Serval de les conduire à Kidal et ils avaient essuyé un refus doublement justifié :




1) Parce que les groupes touareg s’y combattaient et que la situation y était totalement anarchique.




2) Parce qu’il n’y avait qu’un effectif français insuffisant pour y garantir la sécurité. En raison de la saignée que subit l’armée française depuis plusieurs années, il avait en effet fallu dégarnir la zone pour pouvoir mener plus au sud l’opération Hydre. Or, la « pacification » du Mali exige d’occuper le terrain, ce que, faute de moyens en hommes et en matériel, nos troupes ont de plus en plus de mal à faire.

la suite sur http://bernardlugan.blogspot.fr/2013/11/kidal-morts-par-imprudence.html
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Mar 5 Nov 2013 - 23:27

Citation :
refusent de voir qu’il est impossible de faire vivre dans un même Etat artificiel les agriculteurs noirs sédentaires du sud et les nomades berbères ou arabes du nord. D’autant plus que le contentieux les opposant s’inscrit dans la nuit des temps et que la variante africaine de la démocratie qu’ils proposent comme seule solution n’est qu’une ethno-mathématique donnant automatiquement le pouvoir aux plus nombreux,  en l’occurrence les sudistes…
L'ethno-mathématique........!!!!!!!!!!!!!!
C'est aussi le résultat du découpage africain de la France coloniale.(Coloniale dans la pensée la plus noble de Jules Ferry, honni soit qui mal y pense)
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Mer 6 Nov 2013 - 15:50

[quote="avellaneda"]Otages :


- Les deux journalistes n’ont pas été criblés de balles, mais égorgés.


quand la France paye pour libérer des otages, elle met forcément en danger ses compatriotes, en les transformant en futurs otages potentiels. Il est temps sur ce sujet d’avoir une politique ferme, et de faire savoir, par des actes, aux ravisseurs qu’ils ne toucheront jamais un centime, même s’ils exécutent nos otages. C’est exactement le message qu’exprimait l’exemplaire Diane Lazarevic, fille d’un otage non libéré.

----------------


Merci, YVES AVELLANEDA...

Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert



MessageSujet: Re...   Sam 9 Nov 2013 - 9:25

Après Ghesquière et Taponier, Dupont et Verdon. L'info à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: MYSTERE   Sam 16 Nov 2013 - 23:15

En tout cas, les corps ont été rapatriés, avec une autopsie à la clé.

Nous attendons toujours les résultats de cette autopsie. Comme il est difficile de mentir à ce sujet, eh bien, le secret défense couvrira à propos, tout cela d'un manteau noir.

Perso, je me fiche comme d'une guigne que ces gens aient été égorgés ou fusillés. L'histoire des deux abrutis d'afghanistan m'est restée sur l'estomac.
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
LV67
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Sam 16 Nov 2013 - 23:52

Même si ce sont des imbéciles ( et nul doute qu'il y en a aussi chez les journalistes - preuve en est l'afgha et cette récente histoire ) , ça n'en reste pas moins 2 vies humaines ( et françaises de surcroit ) retirées brusquement et inutilement.

Sincères condoléances à leurs familles , proches et amis.

L'heure n'est pas à comprendre , mais plutôt à se demander quoi faire car l'on est en droit de se demander jusqu'où ce genre de conflit va nous mener .... scratch 
Si seulement les politiciens pouvaient se poser les bonnes questions ... et surtout arrêter de défendre les mauvais ....
Revenir en haut Aller en bas
laurent christian
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Dim 17 Nov 2013 - 2:12

Claude Larue a écrit:
Après Ghesquière et Taponier, Dupont et Verdon. L'info à tout prix.
tu préférerai pas d'info du tout?
j'ai bien connu deux journalistes photographes qui sont morts pour que l'on sache ce qui se passait Marc Auerbach et Gille Caron, ils étaient bien reçut par les unités combattantes qui les estimaient. le risque du métier de témoin pour l'histoire est aussi respectable que celui du soldat...
Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert



MessageSujet: Re...   Dim 17 Nov 2013 - 8:55

J'ai 25 ans de journalisme derrière moi. J'ai donc la prétention de savoir de quoi je parle.
J'ai précisé "l'info à tout prix" et non pas d'info du tout.
L'exemple de Ghesquière et Taponier devrait rester dans les mémoires. Hélas les Français ont toujours eu la mémoire courte.
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   Dim 17 Nov 2013 - 14:59

SACCO83 a écrit:
En tout cas, les corps ont été rapatriés, avec une autopsie à la clé.

Nous attendons toujours les résultats de cette autopsie. Comme il est difficile de mentir à ce sujet, eh bien, le secret défense couvrira à propos, tout cela d'un manteau noir.

Perso, je me fiche comme d'une guigne que ces gens aient été égorgés ou fusillés. L'histoire des deux abrutis d'afghanistan m'est restée sur l'estomac.
----------------------------------

Je pense en effet que l'histoire de ces deux journalistes ressemble beaucoup a celle de Ghesquière et Taponier qui malgres l'avertissement des militaires ont pris sur eux le risque d'aller cherché chez les djihadistes le SCOOP journalistique ... Sauf que cette fois, ils se sont fait égorgés. Doit on pour cela pleurer sur leur malheur, plus que sur nos soldats qui reviennent souvent en France dans une caisse... Sans tambour médiatique ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité sur l'assassinat des 2 journalistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: