CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vous parlez d'une politique!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Larue
Expert
Expert



MessageSujet: Vous parlez d'une politique!   Mar 22 Oct 2013 - 10:43

D'un côté on réduit le budget de la défense comme peau de chagrin, de l'autre notre ministre des affaires étrangères s'engage à augmenter la présence militaire Française en Centrafrique. Celle-ci passerait de 410 soldats, à l'heure actuelle, à 750 - 1200 avant la fin de l'année. Nombre qui ne résoudra rien du tout, la Centrafrique sombrant dans le cahot. C'est exposer nos gars inutilement.
Une question me vient à l'esprit (une question bête naturellement, n'ayant pas fait de hautes études): Y avait-il autant de bordel en Afrique du temps des colonies?
Il me semble que la chanson de Michel Sardou n'est pas si sotte que ça. Vous savez le temps béni des colonies...
Revenir en haut Aller en bas
 
Vous parlez d'une politique!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Actualité qui n'a vraiment rien à voir avec les paras...!-
Sauter vers: