CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 un témoignage parmi d'autres....

Aller en bas 
AuteurMessage
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: un témoignage parmi d'autres....   Dim 6 Oct 2013 - 15:48

témoignage : l'abandon des harkis

La personne qui m’a confié ce témoignage, sergent dans un régiment d’infanterie, 20 ans (appelé, non parachutiste), désire rester anonyme du fait du suivant témoignage dont aucune source ne peut apporter la véracité, mais dont je n’ai aucune raison de ne pas le croire.
Ce témoignage, j’ai choisi d’en rapporter les dialogues comme si j’étais un narrateur, sachant que les FAITS SONT VRAIS.
Ce sergent d’un régiment d’infanterie nous l’appellerons Dupont, le nom du harki est de ma pure imagination, les faits sont malheureusement vrais.


Les harkis devaient déposer leurs armes et leurs équipements sous prétexte de vérification, les européens voulurent faire de même, mais a chaque fois qu’un européen voulait donner son arme, l’armurier faisait signe « que c’était bon ».
Le caporal Ahmed lui dit un peu inquiet
- Sergent, tu me laisse pas, la France elle reste toujours.
Le sergent Dupont n’en savait pas plus que le caporal harki, il se borna a répondre.
- Ahmed, tu connais de Gaulle il vous laissera pas tomber.
- si tu t’en va sergent, je viens avec toi, avec la France.
Le sergent commençait lui même a être inquiet, il ne savait rien de la politique, il commandait un groupe de harkis qui l’aurait suivi en enfer.
Il alla trouver son lieutenant et lui demanda.
- Mon lieutenant, on va leur rendre leurs fusils aux harkis ?
le lieutenant était un ancien para, il regarda le sergent, il avait bu, beaucoup bu.
Il tendit ses jumelles au sergent et lui désigna un point du doigt.
En regardant, le sergent Dupont vit des hommes armés qui brandissaient des fusils.
- Des Harkis, quelle unité ? demanda Dupont.
Le lieutenant but encore une gorgée de sa flasque et la tendit a Dupont en disant.
- c’est les fells mon gars, ils attendent.
- ils attendent quoi ?
le lieutenant ricane sinistrement et annonce.
- qu’on leur laisse nos gars, sans armes, avec un fusil ils pourraient se défendre, mais non pas pour eux.
Le sergent Dupont avait compris, les harkis allaient être abandonnés à leur triste sort sans même leurs armes pour pouvoir se défendre
- Mon lieutenant, il faut leur laisser leur fusil qu’il puissent se défendre.
Le lieutenant l’empoigna par le col et lui hurla.
- petit c.n, tu crois que si c’était moi qui donnait les ordres je l’aurais pas fait, allez bois avec petit…
le sergent Dupont empoigna la flasque du lieutenant, il croisa le regard de son caporal Ahmed, de son ami Ahmed, il détourna les yeux et but à son tour.
Très ivre le sergent Dupont monta dans un camion, son ami Ahmed n’était pas là…
Le sergent Dupont revint en France, il fit une belle carrière en monta sa société de paysagiste.

Mais il y a 2 jours il me confia qu’il ne put jamais oublier le regard de son ami Ahmed, caporal, mort pour la France
Revenir en haut Aller en bas
RC4
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: un témoignage parmi d'autres....   Dim 6 Oct 2013 - 20:27

Bonsoir Guy,
Nous savons tous ce qui s'est plus ou moins passé dans ces terribles évènements, mais une telle anecdote nous fait froid dans le dos et toucher du doigt le réalisme de tels drames et la perfidie de ceux qui ont ordonné de désarmer ces braves voués au massacre !
Bien cordialement
Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: OUI RC4......   Dim 6 Oct 2013 - 20:42

«J'ai suivant les ordres que je recevais, multiplié les efforts pour engager les éléments musulmans à nos côtés et leur donner les garanties touchant la protection que leur assurerait, en toute hypothèse, La France. Le 3 juillet, tout ce que j'avais ainsi dit s'est trouvé définitivement bafoué ou renié. Il m'en reste une blessure qui m'a enlevé le repos.» Général Casenave. Lt en Algérie

«J'ai tout donné à Madame la France, j'ai la carte d'ancien combattant. Mais ça ne m'apporte que des cailloux, ça ne sert à rien»
Témoignage d'un Harki, enlevé par le FLN, en avril 62, torturé, 4 ans de prison, évadé et arrivé en France en 1966. Décoré de la Légion d'Honneur en septembre 2010 dans la cour d'honneur des Invalides.

«On vous a abandonnés, trahis, nous la France, notre France. Vous le dites avec des mots simples. Vous restez fidèles à la France. Vous les survivants vous gardez de l'espérance et cela atténue la tache noire sur le drapeau tricolore. On doit vous dire MERCI. Et que Dieu vous garde.
Vive notre France !».  Pierre Schoendoerffer, cinéaste militaire en Indochine, réalisateur de films, écrivain.

A l'occasion du cinquantenaire de l'exode des français d'Algérie (chrétiens, musulmans et juifs), j'ai voulu écrire une synthèse chronologique des événements douloureux subis par nos frères Harkis (entre autres) en 1962.
Il y a eu beaucoup de livres édités sur les Harkis, cette tranche d'histoire en est la synthèse.......que je leur dédie.

Je la dédie aussi à tous les HOMMES D'HONNEUR (des JUSTES), officiers de l'armée française, S.A.S entre autres, qui ont choisi l' HONNEUR plutôt que l'obéissance à des ordres infamants , ils n'ont pas été assez nombreux mais ils ont en partie sauvé l'honneur de l'armée française.

Général  CASENAVE, Général MEYER, Général FAIVRE, Lt  DE KERVENOAEL, Capitaine  KHELLIF, les officiers  D.ABOLIVIER, B. MOINET, J.Y ALQUIER, Lt-Colonel BENESIS DE ROTROU, André WORMSER officier de réserve *et bien d'autres, l'Amiral Barthélémy commandant la base de Mers-El-Kébir et tous les commandos Marine. Aucun supplétif musulman de la Marine Nationale ne fut abandonné........

En 1493, Christophe Colomb, avait refusé de laisser quelques marins de son équipage échoué dans le port de Lisbonne : «Il est de tradition, chez les Amiraux de Castille, de choisir la mort plutôt que d'abandonner un seul de ses hommes»
500 ans plus tard, ces officiers ont suivi cette réplique pleine de grandeur, qu'ils en soient remerciés.

guy

*également certains Préfets et Sous-Préfets qui ont délivré des vrais faux papiers aux Harkis jusqu'au 30 juin 1962.


je remets la publication sur le site, Claude l'avait mis en 2012


Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: un témoignage parmi d'autres....   Dim 6 Oct 2013 - 21:22

RC4 a écrit:
Bonsoir Guy,
Nous savons tous ce qui s'est plus ou moins passé dans ces terribles évènements, mais une telle anecdote nous fait froid dans le dos et toucher du doigt le réalisme de tels drames et la perfidie de ceux qui ont ordonné de désarmer ces braves voués au massacre !
Bien cordialement
Jérôme
Une émission était consacrée justement la semaine dernière sur la chaîne Histoire, il n'y a pas de mots pour désaprouver les évènements des harkis, c'est une honte du gouvernement de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: un témoignage parmi d'autres....   Mar 8 Oct 2013 - 0:38

Beau travail Guy, merci!
Tu es un témoin
"Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un témoignage parmi d'autres....   

Revenir en haut Aller en bas
 
un témoignage parmi d'autres....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: L'ACTUALITE DU FORUM :: AGENDA DU PARACHUTISTE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: