CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 DECES D'UN COMPAGNON DE LA LIBERATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: DECES D'UN COMPAGNON DE LA LIBERATION   Mar 1 Oct 2013 - 10:23

Bonjour,

Encore un grand combattant qui nous quittes, condoléances à ses proches.

Le 26 septembre nous a quitté Jean-Pierre Mallet, Compagnon de la Libération et ancien de la 13e Demi-Brigade de la Légion Etrangère (DBLE), Jean-Pierre Mallet vient de s’éteindre à l’âge de 93 ans. Il était le père de Jean-Claude Mallet, actuellement conseiller spécial du ministre de la Défense après avoir rédigé le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (LBDSN) de 2008.


Fils du colonel Richard Mallet, ingénieur des Eaux et Forêts, Jean-Pierre Mallet est né le 24 juin 1920 à Paris dans le 12e arrondissement.

Trop jeune pour être mobilisé en 1939, il poursuit ses études au début de la guerre.

En mai 1940, il prépare son deuxième baccalauréat en même temps que le concours d'entrée à Saint-Cyr. En juin, il passe l'oral du baccalauréat à Poitiers et décide de partir vers le Sud pour continuer la lutte.

Le 19 juin, il entend chez un cousin, à Verteuil d'Agenais, un discours radiodiffusé du général de Gaulle. Le lendemain, il décide de rejoindre l'Angleterre ; le 21, il embarque avec son père sur le Sobieski avec des troupes polonaises rapatriées en Grande-Bretagne.

Arrivé le 23 juin en rade de Plymouth, il s'engage le 25 juin aux Forces Françaises Libres, à Londres.

Envoyé au camp de Delville, il est affecté au Bataillon de Chasseurs puis à Camberley, où il suit le cours d'élève aspirant. En mars 1941, il sort du peloton d'élève aspirant en qualité de sergent avec le brevet de chef de section.

A l'été 1941, il suit un stage de transmission et, en septembre 1941, il est nommé aspirant.

En octobre 1941, il quitte l'Angleterre pour le Moyen-Orient. Il y arrive peu avant Noêl et, au bord du canal de Suez, retrouve brièvement son frère aîné, Horace Mallet, qui sert à l'Etat-major et qui a rejoint la France Libre au moment du ralliement du Cameroun.

A Beyrouth, Jean-Pierre Mallet demande à être affecté à la Légion Etrangère mais il est envoyé au Sud du Caire pour faire un stage de "Desert Warfare" avec la 8e Armée britannique. A Alep en Syrie, il est affecté au 1er Bataillon de la 13e Demi-Brigade de Légion Etrangère (13e DBLE) sous les ordres de Jacques de Bollardière.

En avril 1942, avec son bataillon, Jean-Pierre Mallet quitte la Syrie pour l'Egypte et la Cyrénaïque. Il prend part aux combats de Gambut, d'El Alamein et de Tobrouk.

En mars 1943, il est nommé sous-lieutenant et est affecté à la 1ère Compagnie du 1er Bataillon de la 13e DBLE sous les ordres du capitaine Langlois. Il prend part ensuite à la campagne de Tunisie et reçoit une citation au Djebel Garci.

En mai 1944, il débarque en Italie et, dès son arrivée au front, est envoyé comme officier de liaison avec l'aile gauche de la 8e Armée. Il reprend sa section après les combats de Monte Leucio. Il participe à la prise de Rome, aux combats de Tivoli et du lac Bolsena. Le 16 juin, il enlève brillamment à la tête de sa section le Pic Terminone et met en fuite les défenseurs ennemis. Quelques jours plus tard, il prend part aux opérations de Radicofani où il tient la cote 537 et est grièvement blessé par des éclats d'obus, le 19 juin.

Evacué à l'hôpital Hadfield Spears, il y est opéré et reste à l'hôpital de Naples où le général de Gaulle le décore de la Croix de la Libération à la fin du mois de juin.

En juillet, il est évacué sur Alger puis Tunis où il est à nouveau opéré. Promu au grade de lieutenant, il rentre en France en juillet 1945 et termine sa convalescence.

Il reprend des études de chimie après sa démobilisation puis se dirige vers la finance ; il passe le Baccalauréat de l'Université de Genève puis plusieurs diplômes financiers américains et entre comme stagiaire dans différents établissements bancaires à Genève, aux Etats-Unis et en France avant de devenir gérant-associé de la Banque Mallet Frères et Cie.

Il termine sa carrière comme conseiller de la direction de la Banque Occidentale.

Le général de Gaulle lui remet la Croix de la Libération alors qu’il est hospitalisé à Naples. Conduit d’hôpital en hôpital, le lieutenant Jean-Pierre Mallet est finalement rapatrié en France en juillet 1945. Mais il n’est alors plus question pour lui de continuer une carrière militaire. Il se lance alors dans l’étude de la chimie avant de se tourner vers le monde de la finance, dans lequel il excellera.

Un dernier mot pour le colonel Richard Mallet, décédé à l’âge de 70 ans dans un accident de montagne, à Fribourg (Suisse), en citant un passage de l’hommage que général de Larminat lui avait témoigné, en 1948 : “Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de cas, en cette époque de désarroi de juin 1940, d’une pareille fermeté, d’une telle lucidité, d’une abnégation aussi totale, de la part d’une famille toute entière. Le nom de Mallet mérite certes d’être honoré entre tous pour une aussi noble attitude. Et cet honneur rejaillit sur le chef de famille qui sut former de tels enfants et les guider, les accompagner, les soutenir sur la voie du devoir et du sacrifice”.






Jean-Pierre Mallet est décédé le 26 septembre 2013 à Clamart dans les Hauts-de-Seine. Il est inhumé à Morat-Murten en Suisse.


voici la liste des 20 derniers compagnons vivants sur les 1036!!!


BEAUGE-BERUBE Henri, Eugène, Marie

CHARMOT Guy, Denis, Jean

CORDIER Daniel, Roger, Pierre

CORTOT Louis

De DARUVAR Yves, Djemschid, Imre

DESMET Victor, Jean-Baptiste

ENGELS Constant, Etienne, Benoït

GAYET Alain

GERMAIN Hubert, Jean-Louis, Joseph

GONARD Charles

HEBERT Jacques, Edmond, Georges, Paul

IBOS Paul, Lucien, Raymond

LEPEU Claude

MOORE Fred

RAOUL-DUVAL Claude, Lucien, Edouard

SALVAT André

SCHLUMBERGER Etienne

SIMONET Pierre, Adrien

TUPËT-THOME Edgard

VERRIER André, Albert



Vous pouvez voir chaque biographie de ses grands combattants ici : http://www.ordredelaliberation.fr/fr_doc/4_1_2_2.php



yohann
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: DECES D'UN COMPAGNON DE LA LIBERATION   Mar 1 Oct 2013 - 12:04

Jean-Pierre Mallet était commandeur de la Légion d'honneur et Croix de guerre 1939-1945 avec deux citations. La France ne compte plus que 20 Compagnons de la Libération vivants, dont un seul officier de la prestigieuse 13e demi-brigade de la Légion étrangère (DBLE) qui compta près de 90 Compagnons.

Que cet homme discret repose en paix sous la protection de Saint Antoine.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: DECES D'UN COMPAGNON DE LA LIBERATION   Mar 1 Oct 2013 - 12:33

sincères condoléances à la famille.
Que ce grand soldat repose en paix.
Revenir en haut Aller en bas
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DECES D'UN COMPAGNON DE LA LIBERATION   Mar 1 Oct 2013 - 17:23

Bonjour,

ses décos:

Commandeur de la Légion d'honneur
Compagnon de la Libération
Croix de guerre 39-45 (2 citations)
Médaille des blessés
Médaille commémorative des services volontaires dans la France libre
Chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem
Officier du Nicham Iftikhar

yohann
Revenir en haut Aller en bas
PATGISOL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DECES D'UN COMPAGNON DE LA LIBERATION   Mar 1 Oct 2013 - 17:34

Sincères condoléances à la famille.
Reposez en paix Jean-Pierre Mallet.
Revenir en haut Aller en bas
http://patgisol.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DECES D'UN COMPAGNON DE LA LIBERATION   

Revenir en haut Aller en bas
 
DECES D'UN COMPAGNON DE LA LIBERATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: