CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez
 

 Dette publique : l’éternel faux problème

Aller en bas 
AuteurMessage
ParaGuépard
Pro !
Pro !
ParaGuépard


Dette publique : l’éternel faux problème Empty
MessageSujet: Dette publique : l’éternel faux problème   Dette publique : l’éternel faux problème EmptySam 21 Sep 2013 - 11:44

Dette publique : l’éternel faux problème
Dette publique : l’éternel faux problème Louis_XIV_Gold-565x252

Le 21 septembre 2013

Adrien

Abauzit

Ecrivain et juriste.
Dette publique : l’éternel faux problème 06da5c47575c72fa478cff01469568c6?s=170&d=blank&r=G

Cliquez pour acheter

Que s’est-il passé en France entre 1671 et 1738 ? Trois fois rien : la France a tenu tête à presque toute l’Europe durant les guerres louisquatorziennes, elle s’est accrue de l’Alsace, de la Franche-Comté, du Roussillon et du Nord, les arts et les sciences ont rayonné, Versailles a été construit, l’administration modernisée et la noblesse rabaissée. Or, pendant cette période, les budgets du gouvernement n’ont jamais été en équilibre. La France en est ressortie très endettée. Seule la saine gestion du cardinal Fleury a permis de rééquilibrer les comptes.
De ce regard sur l’Histoire, une conclusion s’impose : la grandeur, la prospérité et le bien-être d’un pays ne sont pas conditionnés à son endettement public. Nous, Français, devons le savoir mieux qu’aucun autre peuple. La monarchie a sans cesse été endettée. L’histoire de France s’est faite à crédit. Nette différence toutefois avec notre époque : nos rois imposaient leurs lois aux créanciers tandis que l’UMPS leur est soumis. Songeons à notre cher Philippe le Bel qui expulsait ses créanciers du royaume quand il ne les assassinait pas si, par malheur, ils avaient le toupet de réclamer leur dû. Assurément, nous sommes loin de notre UMPS qui évoque une rigueur budgétaire pour tous les services de l’État, sauf celui du service du remboursement de la dette.

Notre dette publique n’est point un problème. Le jour où un gouvernement soucieux des intérêts de la France sera au pouvoir, il la répudiera et nous n’en entendrons plus parler. Pour financer nos déficits, nous recourrons à notre banque centrale (ce qui implique une salvatrice et inévitable sortie de l’Union européenne). Ceci ne créera pas d’avantage d’inflation que le système actuel. La création monétaire, au lieu d’être totalement privée, deviendra simplement en partie publique.
Le souci est que, en attendant ce jour radieux, l’UMPS opte pour une tout autre politique. Au nom de la dette, nous sommes sommés de nous plier à une rigueur suicidaire, de payer chaque année toujours plus de taxes et de vendre à l’oligarchie financière les bijoux de famille français. La dette est aujourd’hui l’excuse du martyre et du pillage de la France, la justification de toutes les forfaitures de l’UMPS.
Cette servilité à l’égard de nos créanciers illégitimes, qui autrefois aurait été qualifiée de haute trahison, est une politique tout à fait normale pour l’UMPS. Qu’on ne s’étonne pas ensuite si le Front national ramasse la mise.
source Bd Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
GARD


Dette publique : l’éternel faux problème Empty
MessageSujet: Re: Dette publique : l’éternel faux problème   Dette publique : l’éternel faux problème EmptySam 21 Sep 2013 - 12:54

Au lieu d'augmenter les impôts sous toutes les formes (84 nouvelles taxes en 2 ans) il faudrait réduire toutes les dépenses aussi coûteuses qu'inutiles...
Revenir en haut Aller en bas
 
Dette publique : l’éternel faux problème
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au secours problème de lessive :-(
» Problème fond de teint ou peau?
» Problème sur EBAY
» Problèmatique des déplacements sur le trapèze
» Problème de mise en " privé" des notes évènements

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: GEOECONOMIE-
Répondre au sujetSauter vers: