CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le 2e RPC effectue une reconnaissance en jeep sur une plage près de Port-Saïd.

Aller en bas 
AuteurMessage
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: le 2e RPC effectue une reconnaissance en jeep sur une plage près de Port-Saïd.   Dim 8 Sep 2013 - 10:16

Suite et fin du 2 ème RPC

Le 26 juillet 1956, le colonel Nasser procède à la nationalisation de la compagnie du canal de Suez. Une alliance entre la France et la Grande-Bretagne se constitue et un état-major s’installe à Londres, sous les ordres du général Stockwell et de l’amiral Barjot. Le mécompte le plus grave est l’attitude des Etats-Unis qui refusent toute forme d’intervention. Désavoués, privés de la protection éventuelle du « parapluie nucléaire » américain, M. Robert Anthony Eden, chef du gouvernement britannique et M. Guy Mollet, président du Conseil, ne peuvent que céder et renoncer à une intervention. L’affaire rebondit, par l’intermédiaire du rapprochement secret franco-israélien.

L’offensive des Israéliens contre l’Egypte commence, le 29 octobre 1956 et l’ultimatum des Franco-britanniques est adressé dès le 30 au matin. les Américains font condamner les trois protagonistes par l’ONU.

Le 5 novembre, à l’aube, l’opération aéroportée se déroule dans d’excellentes conditions. Les parachutistes anglais et français s’emparent de l’aérodrome de Gamil, près de Port-Saïd et des abords de Port-Fouad. Le lendemain, le débarquement intervient à son tour, avec une extrême facilité. Le seul point noir de la journée est le développement d’une insurrection dans la grande ville de Port-Saïd.

C’est à ce moment, en apparence favorable, que survient la nouvelle stupéfiante du cessez-le feu. La décision vient de Londres, à la suite d’une formidable pression intérieure et extérieure des Etats-Unis et de l’URSS. Le gouvernement français ne peut que s’incliner.

Le 22 décembre 1956, sans avoir pu obtenir de garantie, les troupes alliées, remplacées par des contingents des Nations Unies, achèvent l’évacuation complète de la zone nord du canal, tandis que les Israéliens se retirent du Sinaï.

Le thème principal de ce reportage est la reconnaissance armée en jeep, par l’escadron du 2e RPC (Régiment de Parachutistes Coloniaux), sur une plage de Port-Saïd et l’escorte de prisonniers égyptiens.


reconnaissance en jeep aux alentours de Port-Saïd


idem ci dessus


4 prisonniers lors d'une reconnaissance en jeep aux alentours de Port-Saïd


Des officiers font le point avec un pilote d'hélicoptère pour les prochaines reconnaissances


une patrouille passe devant un radar détruit

yohann
Revenir en haut Aller en bas
Kéo
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: le 2e RPC effectue une reconnaissance en jeep sur une plage près de Port-Saïd.   Dim 8 Sep 2013 - 23:26

Merci Yohann!
Revenir en haut Aller en bas
 
le 2e RPC effectue une reconnaissance en jeep sur une plage près de Port-Saïd.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: