CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Merville-Franceville. Le pilote du débarquement s’assoit dans son vieux Dakota

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Merville-Franceville. Le pilote du débarquement s’assoit dans son vieux Dakota   Mer 5 Juin 2013 - 19:29

Merville-Franceville. Le pilote du débarquement s’assoit dans son vieux Dakota
Histoire mercredi 05 juin 2013
L'ancien pilote americain remonte dans son Dakota

Le 6 juin 1944, l’Américain Eugene Noble parachutait des troupes près de Ste-Mère Eglise. Il est monté hier dans un avion réhabilité par l’association Merville-Dakota, qu’il avait piloté à la fin de la guerre.

L’ancien pilote américain de 91 ans a répondu à l’invitation de l’association Merville-Dakota mardi. Cette dernière, qui vient de finir de retaper entièrement l’avion Dakota qu’avait utilisé le pilote à la fin de la guerre l’a invité à revenir le voir.

Que pense Eugène Noble du résultat ? La réponse en vidéo…

(Et si l’Anglais n’est pas votre fort, sachez qu’il trouve le travail mené par l’association merveilleux et que le résultat est très fidèle. Il note simplement avec humour que deux boutons dans la cabine de pilotage ont été peints en blancs alors qu’ils étaient violets ! Une modification que l’association ne manquera pas d’apporter).

C’est dans un autre du même type qu’il parachuta des soldats américains sur le secteur de Ste-Mère Eglise, le 6 juin 44. Et quand on lui demande s’il a eu peur cette nuit là, il aime souvent à raconter « J’étais innocent, j’avais 22 ans. Il faisait noir et il y avait des nuages, c’était difficile de voler dans ces conditions alors j’étais concentré sur les lumières bleues des avions de ma formation devant moi sans me poser de questions. C’est quand j’ai vu une fusée éclairante [qui précède les tirs ennemis] que j’ai réalisé que je pouvais y passer. Mais j’ai vite chassé cette idée de ma tête. »
source ouest france
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Merville-Franceville. Le pilote du débarquement s’assoit dans son vieux Dakota   Mer 5 Juin 2013 - 20:11

Le site retraçant l'histoire du Dakota 43- 15073 de Merville :

http://www.snafu-special.com/histoire_snafu.asp
Revenir en haut Aller en bas
 
Merville-Franceville. Le pilote du débarquement s’assoit dans son vieux Dakota
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: GUERRE 1939-1945-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: