CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le devoir de mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GB33
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Le devoir de mémoire   Dim 5 Mai 2013 - 16:20

Bonjour

J'écrivais ceci pour une comm qui s'est déroulée à Bordeaux il y a qq jours.

----------------------------------

Triste spectacle que ces quatre porte-drapeaux réunis pour cette commémoration à la mémoire des déportés morts hier pour que nous vivions libres aujourd'hui.
Au total nous devions être une dizaine, a nous recueillir devant le monument élevé afin que le devoir de mémoire perdure.
Au train où vont les choses, dans deux ans tout au plus, il n'y aura plus personnes à cette cérémonie au cimetière de la Chartreuse.

La messe célébrée en la cathédrale Saint André pour cette circonstance était, fort heureusement, plus suivie par une assistance recueillie qui remplissait la nef.
L'homélie du père ….... fut écoutée avec recueillement.

Porte-drapeaux en tête, nous nous dirigeâmes ensuite vers l'école de la Magistrature pour pénétrer dans le fort du Hâ où traditionnellement se déroule le même rituel à la mémoire des Déportés.
Ils sont encore quatre survivants, pour certains se mouvant avec difficultés, leur âge avancé les handicape, mais ils sont là, présents.

Le président …............... de l'association, d'une voix forte et claire lut des textes émouvants sur leur condition de « vie » dans ces camps d'extermination.
Il nous mit en garde, contre le danger omniprésent qu'est, aujourd'hui encore,70 ans après le risque de voir se renouveler ces tragédies. Peu d'entre-eux acceptèrent de raconter ce qu'ils avaient enduré.
Mais, se demanda , le Président ….. ont-ils eu raison de se taire ?

Pour terminer , il lut le poème d'une déportée dont la jeune sœur, très belle, fut gazée avec ces parents dès son arrivée dans le camp nazi.
L'émotion était palpable parmi les nombreux invités et spectateurs présents.

Alors, pour2014, combien restera-il de ces survivants de ces camps de la mort ?

Qui pourra nous faire savoir ce qu'ils ont endurés ?

Combien d'entre-nous feront le déplacement vers le monument de la Chartreuse ?

Ce devoir de mémoire , serait donc si difficile à assumer ?

Je formule des vœux pour que l'avenir me fasse mentir, que la prise de conscience soit enfin réelle afin que les valeurs pour lesquelles, » eux », les Déportés, se sont battus et sont tombés , soient reprises et portées fièrement par ceux qui, comme moi-même, veulent les voir durer.

Je tremble à l'idée de ce qui pourrait arriver si nous laissons les générations futures ignorantes d'une telle tragédie 
« Le disparu si l'on honore sa mémoire est plus puissant que le vivant »
Saint Exupéry


---------------------------------------------------------------------------

Il reste des parachutistes pour honorer ceux qui sont tombés, ils sont là sur le pont Alexandre III a chaque passage de convoi funéraire.
Qu'ils en soient remerciés.
Revenir en haut Aller en bas
http://roller33.jimdo.fr
 
Le devoir de mémoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LE DEVOIR DE MEMOIRE-
Sauter vers: