CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez
 

 Bien sûr, je ne puis qu’approuver votre réaction (ci-après) à l’interdiction par le Préfet Bernard BOUCAULT de la manifestation prévue sur les Champs Élysées, le 24 mars, par les opposants au mariage entre personnes du même sexe.

Aller en bas 
AuteurMessage
Devevey
Pro !
Pro !
Devevey


Bien sûr, je ne puis qu’approuver votre réaction (ci-après) à l’interdiction par le Préfet Bernard BOUCAULT de la manifestation prévue sur les Champs Élysées, le 24 mars, par les opposants au mariage entre personnes du même sexe. Empty
MessageSujet: Bien sûr, je ne puis qu’approuver votre réaction (ci-après) à l’interdiction par le Préfet Bernard BOUCAULT de la manifestation prévue sur les Champs Élysées, le 24 mars, par les opposants au mariage entre personnes du même sexe.   Bien sûr, je ne puis qu’approuver votre réaction (ci-après) à l’interdiction par le Préfet Bernard BOUCAULT de la manifestation prévue sur les Champs Élysées, le 24 mars, par les opposants au mariage entre personnes du même sexe. EmptyDim 17 Mar 2013 - 20:05

Un envoi de notre camaarade JP RONDEAU

Pour le Sénateur de Paris Pierre CHARON il existe deux formes de déni de démocratie, selon que l'État est PS ou UMP, et deux catégories de Français qui doivent ou pas être muselés, réconciliés et apaisés.

Jean-Pierre RONDEAU,

Président d’Honneur d’ALLO (Anciens du Lycée Lamoricière d’Oran)

Président de DÉPATRIÉS

Vice-président de l’Amicale des Anciens du 9ème Régiment de Chasseurs Parachutistes (9ème RCP)

Délégué IDF de VERITAS

Membre de l’ADIMA, Mémoire de la Résistance Algérie Française



A Monsieur le Sénateur UMP Pierre CHARON,

Monsieur le Sénateur,

Bien sûr, je ne puis qu’approuver votre réaction (ci-après) à l’interdiction par le Préfet Bernard BOUCAULT de la manifestation prévue sur les Champs Élysées, le 24 mars, par les opposants au mariage entre personnes du même sexe.

Néanmoins, nous regrettons de ne pas vous avoir entendu, ni lu quand le Préfet Pierre MUTZ, déshonorant son uniforme d’ex saint-cyrien, officier d’active, a fait interdire, à deux reprises les 5 juillet 2006 et 2007, avec la complicité d’Hamlaoui MEKACHERA et sur ordre de Nicolas SARKOZY, Ministre de l’Intérieur en 2006, puis Président de la République en 2007, le Ravivage de la Flamme par l’association ALLO que je présidais. Cette cérémonie, et pas une manifestation qui peut toujours dégénérer, avait pourtant été autorisée par le Comité de la Flamme et son président de l’époque, le Général Jean COMBETTE. Il s’agissait d’honorer les trois mille Oranais disparus et massacrés (pendus à des crocs de bouchers, éviscérés, égorgés, brulés vifs, lynchés, fusillés, etc.), quand en tant que femmes elles ne finirent pas dans les bordels du FLN, le 5 juillet 1962 à Oran, selon l’État major de l’époque, et de tous les Disparus de la Guerre d’Algérie.

Le prétexte de l’interdiction était celui de risque de « troubles à l’Ordre public », alors même que nous n’étions que quelques centaines de gens présents à cette cérémonie, dont des familles de Disparus, aux tempes nécessairement blanchies, ce qui est à comparer aux quelques centaines de milliers de gens de tous âges, voire un million, qui pourraient se presser, je l’espère, à la manifestation de mars. Nous fûmes stoppés par plus de CRS, casqués et armés, que nous n’étions.

Au même moment, le 5 juillet 2006, le Préfet MUTZ, faisant fi de « tout trouble à l’Ordre public », laissait des hordes de voitures monter et descendre à toute vitesse les Champs Élysées, passagers penchés à l’extérieur, vociférant des cris, klaxons et drapeaux algériens flottants, parce que l’Algérie allait jouer un match important dans le cadre de la Coupe du Monde. Mais pire, toujours faisant fi de tout « trouble à l’ordre public », le Préfet laissait se dérouler une manifestation anti-israélienne en bas de la même avenue, à proximité des ambassades américaine et israélienne, lors de laquelle furent proférés des slogans racistes contre les Juifs.

Par cette interdiction, Préfet et Président de la République niaient la douleur des familles et bafouaient la mémoire des victimes, foulant aux pieds la Loi qui fait obligation à l'État de permettre la tenue des manifestations qui respectent elles-mêmes la Loi.

Je déposais deux plaintes au nom d'ALLO. En 2009, le Préfet et l'État étaient doublement désavoués et condamnés pour leur méprisable action, par deux jugements du Tribunal administratif, les arrêtés d'interdiction annulés et l'État condamné à verser deux fois 500€ à ALLO. Sans aucune vergogne, Préfet et État faisaient appels pour les deux jugements. Ils furent de nouveau condamnés en 2011, à hauteur cette fois de deux fois 1000€.



Oui, on ne vous vit pas au nom de la Démocratie, de la réconciliation avec des familles françaises meurtries depuis 46 ans, ni de la liberté de parole, pas plus qu’aucun de vos amis sénateurs ou députés que j’interpellais, venir au secours notamment de ces familles de Disparus qui subirent ainsi une quadruple peine : après avoir perdu les leurs, sans savoir dans quelles horribles conditions, ni où gisaient leurs corps martyrisés, voilà que la France UMP -je n’ose pas dire gaulliste- leur interdisait de les honorer ! Il est vrai qu’elles n’eurent jamais droit aux cellules psychologiques pour leur permettre de faire ce deuil que l’on demande à la moindre disparition, pas plus qu’elles n’eurent le droit, comme leurs compatriotes Français d’Algérie, aux comités d’accueils, que l’on réserve aux étrangers, surtout quand ils crachent sur la France. Mais il est vrai que Préfet et État obéissaient ainsi aux instructions comminatoires qui leur étaient données les habituels salisseurs de la France, par Mouloud AOUNIT, président du MRAP avant qu’il ne soit « sorti » pour positionnement trop communautariste, par la LDH de Toulon -ces prétendues associations droits de l'hormiques et anti racistes-, par la dénommée MOUSSAOUI, membre du PC et journaliste de l'Humanité, enfin par la Presse algérienne et son ami GAVOURY, dont les compassions ne vont qu’aux porteurs de valises et aux terroristes fellaghas. Il fallait bien plaire au terroriste-président algérien auprès de qui les deux présidents UMP mendiaient la signature d’un traité dit d’amitié franco- algérien.

Oui, que ne nous vous avons pas entendu vous élever contre « ce même déni de démocratie, contre le décalage avec une France réconciliée et apaisée (ne l’était-elle donc pas sous Monsieur Sarkozy ?) et encore plus contre ce musellement du Peuple d’un autre âge et d’une autre nature » ? Nous serions plus enclins à croire que votre action n’est pas que politicienne et à la noblesse de vos anathèmes.

Jean-Pierre RONDEAU

Bien sûr, je ne puis qu’approuver votre réaction (ci-après) à l’interdiction par le Préfet Bernard BOUCAULT de la manifestation prévue sur les Champs Élysées, le 24 mars, par les opposants au mariage entre personnes du même sexe. Mainif10
Bien sûr, je ne puis qu’approuver votre réaction (ci-après) à l’interdiction par le Préfet Bernard BOUCAULT de la manifestation prévue sur les Champs Élysées, le 24 mars, par les opposants au mariage entre personnes du même sexe. Mainif11

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Bien sûr, je ne puis qu’approuver votre réaction (ci-après) à l’interdiction par le Préfet Bernard BOUCAULT de la manifestation prévue sur les Champs Élysées, le 24 mars, par les opposants au mariage entre personnes du même sexe.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salon du Bien-Être à l'Isle d'Abeau, weekend 15-16 mars - Gratuit
» Anniversaire de mariage, noce de ............
» Torrey Canyon (18 mars 1967)
» pour avoir des assiettes bien chaude
» Mort au havre comme torpilleur...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Coup de gueule envers nos chers politiciens-
Répondre au sujetSauter vers: