CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"    Jeu 21 Fév 2013 - 16:00

Les traitres sont toujours présents dans les "merdias"... expression que j'ai repris d'un internaute.

Ancienne Secrétaire d'État à la Jeunesse et à la Vie associative, Jeannette Bougrab est revenue sur le vif échange qui l'a opposée à Jean-Pierre Elkabbach sur Public Sénat, à propos du rôle des Harkis pendant la guerre d'Algérie. "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. Écoutez cette séquence sur RadioActu.

Jean-Pierre ElkabbachCe lundi 18 février, Jeannette Bougrab, ancienne Secrétaire d'État à la Jeunesse et à la Vie associative sous le gouvernement Fillon, était l'invitée de Bérengère Bonte, dans "Des clics et des clacs" diffusée sur Europe 1. En fin d'émission, David Abiker est revenu sur le très vif échange qui l'a opposée le 12 février dernier sur Public Sénat à Jean-Pierre Elkabbach, par ailleurs chroniqueur et intervieweur matinal sur Europe 1. Ce dernier, au cours de l'émission "Bibliothèque Médicis", interrogeait Jeannette Bougrab sur le rôle des Harkis pendant la guerre d'Algérie. Un sujet toujours très sensible, 50 ans après les accords d'Évian qui ont marqué la fin de la guerre d'Algérie. "Les Harkis ont été scandaleusement traités comme certains pieds noirs en France et en Algérie, mais vous ne pouvez pas reconnaître qu'il y avait quand même quelques raisons ? On leur a fait faire des sinistres besognes en Algérie, et ils les ont faites !", a affirmé Jean-Pierre Elkabbach. "Comment osez-vous dire une telle chose ?", s'est indignée Jeannette Bougrab.

Jeannette Bougrab sur Europe 1Interrogée par David Abiker après la diffusion de cette séquence, Jeannette Bougrab a estimé que "fondamentalement, ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin". Visiblement touchée, l'ancienne secrétaire d'État ajoute que "c'est immonde. S'attaquer à des gens qui sont la plupart analphabètes, des vieux Chibanis qui ont 80 ans, qui ont fini dans des camps, et bien je trouve ça dégueulasse. Qu'il s'attaque à des gens qui sont à son image !". David Abiker tente alors de tempérer le point de vue de Jean-Pierre Elkabbach. ""Il ne s'est pas attaqué, il a prêché une antithèse, il fait son travail", tente-t-il de justifier. "Il n'a pas fait une antithèse. Il a cité des historiens, et depuis, j'ai reçu des magnifiques messages de menaces en disant que mon père était un tortionnaire. Vous croyez quoi ? Justifier l'injustifiable : c'est comme ça que ça s'appelle de monsieur Elkabbach", a expliqué Jeannette Bougrab. "Je vous remercie de me donner l'occasion de m'exprimer sur Europe 1, parce que quelque part ça montre l'indépendance, la liberté de cette station, parce que vous auriez pu mettre un couvercle dessus", a-t-elle ajouté. "Sincèrement, c'était immonde", a conclu Jeanette Bougrab.

Regardez la séquence diffusée par Public Sénat, puis la réponse de Jeannette Bougrab sur Europe 1 : ICI

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
R.Mathieu
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"    Ven 22 Fév 2013 - 0:29

C'est vraiment dégeu..
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"    Ven 22 Fév 2013 - 9:46

Faut-il qu'ils soient à court d'audience !
Dans ce cas, il y a bien d'autres sujets pour se faire mousser : Pourquoi par exemple, ne parleraient-ils pas des crimes de la république, ou des colonnes infernales et " l'ogre Turreau". A mon avis les vendéens pourraient eux aussi réclamer de façon très légitime une repentance ...........
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
Bonnot
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"    Ven 22 Fév 2013 - 10:22

Mot bien choisi...merdia!
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"    Ven 22 Fév 2013 - 11:32

Rabolliot a écrit:
Pourquoi par exemple, ne parleraient-ils pas des crimes de la république, ou des colonnes infernales et " l'ogre Turreau". A mon avis les vendéens pourraient eux aussi réclamer de façon très légitime une repentance ...........

Turreau dont le nom est gravé sur le pilier Est de l'Arc de Triomphe... Rolling Eyes

Des propositions de loi tendant à obtenir la reconnaissance du génocide vendéen sont régulièrement déposées
sur le bureau de l'Assemblée nationale (encore le 16 janvier dernier), jusqu'à présent sans succès...

L'Oradour vendéen, (le massacre des Lucs-sur-Boulogne le 28 février 1794), n'est pas prêt de figurer dans ce
qu'il reste de l'histoire de France tronquée et falsifiée enseignée aux écoliers français ...
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"    Sam 23 Fév 2013 - 9:48

Exactement, j'avais oublié le terme de génocide qui définit très bien cette tuerie.
Les ordres donnés aux colonnes infernales étaient les suivants:
"Faire de la Vendée un cimetière national, faire disparaître toute trace de vie humaine ou animale, ainsi que tout moyen de subsistance"
Ainsi, outres tous les humains, tous les animaux furent égorgés, les fermes, maison, champs, récoltes, tout fut brulé. Un Oradour d'une surface de trois de nos actuels départements. Plus de 200 000 morts.
Tout ça occulté par une politique Ferry, alors qu'est-ce qu'ils attendent les merdias ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"    

Revenir en haut Aller en bas
 
"Ça a été une séquence dégueulasse, et je le dis sur les ondes d'Europe 1 où il sévit le matin", a-t-elle expliqué, émue. ndlr Les traitres gochos sont toujours présents dans les "merdias"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: