CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Préparation au 19 mars 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Jeu 7 Mar 2013 - 22:08

Dans la continuité de l'UNP et de la Société Nationale d'Entraide de la Médaille Militaire notamment, l'Association de Soutien à l'Armée Française (ASAF) a publié aujourd'hui sur son site un communiqué relatif au 19 mars dont le contenu est sans surprise.

Lire ici : http://www.asafrance.fr/actualites/2426--communique-de-asaf-relatif-au-19-mars
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Ven 8 Mar 2013 - 9:17

Après la trahison, lors de sa récente visite en Algérie, de celui qui a été nommé "Président" d'un pays qui ne doit pas être le sien, bien qu'il y soit né.
Il vient de démontrer que ce n'est pas la France qu'il sert, mais une utopie,
mortifère pour les nôtres.


Attention ! Images horribles montrant une barbarie sans nom, perpétrée par le FLN.
Ne pas visionner en présence de personnes sensibles.

Mais il est nécessaire que les Français sachent la vérité et, surtout, que l’actuel président de notre pays est un immonde traître à sa patrie, un parjure, un fourbe et un immense lâche !

NB j'ai finallement suprimé les photos tellement elles sont insoutenables



De : joseph castano
Envoyé : mercredi 6 mars 2013 19:02
À : joseph castano
Objet : 19 MARS 1962 : LE CESSEZ-LE-FEU… ou la victoire du FLN



19 MARS 1962 : LE CESSEZ-LE-FEU… ou la victoire du FLN



LA COLONISATION, version François HOLLANDE !...



- « Pendant 132 ans, l’Algérie a été soumise à un système profondément injuste et brutal. Ce système a un nom, c’est la colonisation, et je reconnais ici les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien. »

- « Nous les Français, nous sommes des envahisseurs, brutaux et injustes, et nous avons perpétré, sur des innocents opprimés, des massacres… »

- « La France est responsable d’une colonisation injuste et brutale ; elle est responsable des massacres d’innocents algériens à Sétif, Guelma et Kenitra » (Francois Hollande – Alger, 20 décembre 2012)

…Comble de l'ironie, la visite triomphale de François Hollande à Alger a eu lieu en pleine polémique en France au sujet des appels d'artistes d'origine algérienne à ouvertement "niquer la France".


Monsieur le Président, par ces déclarations ineptes, vous avez trahi, injurié, humilié, culpabilisé la France, son peuple, son Histoire ; sali la mémoire de nos soldats, de nos martyrs et attenté à l’honneur de notre pays !


En 1990, Aït-Ahmed, l’un des chefs historiques du FLN, répondait au Figaro Magazine : « Avant ? Vous voulez dire du temps de la colonisation ? Du temps de la France? Mais c'était le paradis ! Des fleurs, des fruits, des légumes partout, des restaurants. Maintenant nous manquons de tout : de crèches, d'écoles, d'hôpitaux, de dispensaires, mais le parti et la police ont des immeubles neufs... La plus grande misère ici est intellectuelle. ».
Et il concluait ses propos par cette repentance (justifiée celle-ci) : « Hélas ! Je reconnais que nous avons commis des erreurs politiques, stratégiques. Il y a eu envers les Pieds-Noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens »


Monsieur le Président, alors qu’un chef du FLN –et non des moindres- a eu le courage de dénoncer les carences et les ignominies commises par les siens, vous avez, à l’inverse, par intérêt économique, complaisance sénile ou sclérose mentale, négligé de dénoncer les actes barbares dont se sont rendus coupables, huit années durant, les maîtres actuels de l’Algérie. Vous avez éclaboussé la France d’une honte que le temps ne suffira pas à effacer et cette tache indélébile ternira à jamais votre honneur et celui de votre gouvernement !


LA V E R I T Ẻ, Monsieur Hollande… C’EST CELLE-CI !


Visages lacérés où les yeux manquaient, nez et lèvres tranchés, gorges béantes, corps mutilés, alignement de femmes et d’enfants éventrés, la tête fracassée, le sexe tailladé ; c’était le lot journalier de la terreur… Malheur à ceux qui refusaient d’obéir au FLN ! Un sadisme et une cruauté sans pareil à l’égard de ceux qui aimaient la France…


« La France a commis un crime : Elle a livré le peuple algérien aux tueurs et aux assassins ! » (Ferhat Abbas (ex-leader du FLN)


Ci-dessous, Musulmans assassinés à l’Arba, le 27 février 1956. Les tortionnaires ont commencé par leur couper les paupières, le nez et les lèvres, avant de les achever tandis qu’un troisième était égorgé devant sa famille… pour l’exemple.


« O croyants, combattez les infidèles qui vous avoisinent, qu’ils trouvent toujours en vous un rude accueil. Sachez que Dieu est avec vous et avec ceux qui le craignent » (Coran - IX, 124)


Le 27 mai 1956, au douar Zenata (Remchi), deux musulmans, Benmrah Bouhassoun et Beneli Mohamed, sont torturés par les fellaghas. Ils sont décapités à la sape après avoir eu la verge sectionnée et enfoncée dans la bouche


« C’est pourquoi il est de notre devoir d’éprouver une haine farouche et de la léguer à nos descendants… La haine est le premier sentiment des nations, et le premier jalon dans l’édification des peuples » (A. H. Bakouri)

30 janvier 1956, à Sétif, toute la famille Cruet sera sauvagement assassinée. Voici deux des enfants, le père et le grand-père


« Le facteur initial et fondamental qui doit décider les Français à évacuer et à déguerpir est un climat de terreur permanente et de peur perpétuelle » (Radios Arabes)


Le massacre de Hel Halia, le 20 aout 1955, qui anéantit des familles entières, fit cinquante victimes européennes, dont un grand nombre d’enfants qui furent sauvagement mutilés et égorgés.


« Aucune cause ne justifie la mort de l’innocent. Si je peux comprendre le combattant d’une libération, je n’ai que dégoût devant le tueur d’enfants » (Albert CAMUS)


3 mai 1956, trois écoliers européens d’Ain-Beida sont attirés dans un guet-apens par un de leurs petits camarades de classe musulman ; les corps des enfants, martyrisés, lapidés et massacrés, furent retrouvés dans un puits le 23 juin 1956. Les bombes dans les lieux publics ont fait des centaines de petites victimes innocentes…


« Quittez le pays, quittez l’Algérie arabe, avant que l’on ne vous chasse, que l’on ne vous jette dehors comme des bêtes féroces et nuisibles » (Radios Arabes)


1er Mars 1962 – Assassinat de Mme Josette ORTEGA, concierge du stade de la Marsa, à Mers el-Kébir, et de ses deux enfants de 4 et 5 ans. Leurs têtes seront fracassées contre la muraille


« Le cœur de chaque algérien est rempli de haine à l’égard des Français… Chaque algérien est résolu à sacrifier son sang et sa vie pour élever l’étendard de son pays sur le corps des Français » (Radios Arabes)


La famille Barral fut exterminée le 11 mai 1957. Dans une chambre, Josiane, 12 ans, violée avant d’être tuée de trois coups de couteau. Suzy, poignardée. Gérard, 16 ans, pieds et poings liés, égorgé. Madame Barral, égorgée. Monsieur Barral, 55 ans, bâillonné, les mains liées derrière le dos, égorgé avec un raffinement de cruauté. Les enfants seront les principales victimes de cette cruauté comme le démontrent ces taches de sang –qui expliquent ses blessures- sur la robe de cette petite fille de 7 ans. Et il s’est trouvé des Français pour justifier de telles atrocités et soutenir les barbares !...

« Les tortionnaires se ressemblent… Ils appartiennent à la sombre patrie des bourreaux et insultent d’abord à notre espèce avant de salir, au hasard des guerres, le drapeau de leurs victimes » (Pierre Moinot)


« Mes frères, ne tuez pas seulement… mais mutilez vos ennemis… crevez-leur les yeux, coupez-leur les bras et pendez-lez » (« Ez Zitouna », organe du FLN)


Les massacres collectifs furent innombrables… El-Halia, Ain-Manaa, Wagram, Melouza, entre autres, où plus de 300 personnes furent exécutées le 28 Mai 1957. Villages entiers rayés de la carte. Ci-dessous, le massacre d’Honaine. A propos de Melouza, le journal « Politiken », de Copenhague, écrira : « Ces actes sont d’une telle sauvagerie que l’on a peine à croire que leurs auteurs algériens aient atteint un degré d’évolution supérieur à celui d’animaux attirés par l’odeur du sang… Le plaisir de faire souffrir fait partie des rites… »



Ci-dessus, deux victimes musulmanes égorgées

comme des moutons selon la coutume du FLN


La lutte pour l’indépendance de son pays justifie telle de telles atrocités ?



- Et pourtant, en dépit de cette barbarie, c’est l’Algérie qui voudrait condamner la France pour ses « crimes » et traite nos soldats de « criminels de guerre »… avec la complaisance sénile de nos gouvernants

- Et pourtant, il se trouve, en France, deux associations d’A/C gauchisantes : FNACA et ARAC, qui considèrent la date du 19 Mars 1962 (cessez-le-feu) comme une « victoire » et la commémorent, comme telle, reniant, ainsi, le sacrifice de milliers de soldats français...

… Qu’elles se souviennent, en autres tragédies…



18 Mai 1956 : Le massacre de PALESTRO. Une section du 11/9e R.I.C tombe dans une embuscade. Vingt jeunes soldats appelés sont effroyablement massacrés. Le lieutenant Pierre Poinsignon, commandant la 6ème compagnie de cette même unité venue en renfort, témoignera : « Des cadavres mutilés gisent dans les buissons. Les yeux sont crevés, les corps vidés de leurs entrailles et bourrés de cailloux. Les testicules ont été coupés, et les pieds zébrés de coups de couteaux… »



Ci-dessous, le 18 juillet 1956, dix-neuf militaires tombent dans une embuscade en se rendant au Douar de Sidi-Ghalem où ils étaient invités par des indigènes infiltrés et terrorisés par le FLN. Ils furent tous atrocement mutilés.

- 1ère photo : Soldat français du contingent.

- 2ème : Le médecin Maurice Feignon. Ses tortionnaires l’ont torturé au fer rouge et liquide bouillant, avant de l’égorger.

- 3ème : Chasseur Falourd, du 29ème BCT. Ses tortionnaires ont mis à nu tout le squelette du bras droit en arrachant méthodiquement les chairs frémissantes du poignet à l’épaule.


Monsieur le Président, en rendant hommage, lors de votre visite à Alger à Maurice Audin, militant communiste, traître à son pays en temps de guerre et coupable de haute trahison envers la France, vous avez implicitement honoré la mémoire d’autres félons à l’image de l’aspirant Maillot, Fernand Iveton, Henri Alleg, Maurice Laban, Pierre Vidal-Naquet… Vous avez, ainsi, méprisé le sacrifice de ces jeunes soldats français tombés sous les armes des égorgeurs livrées par ces derniers, sans le moindre mot de compassion à leur égard. Le temps passera, l’oubli viendra… mais jamais assez l’Histoire ne mesurera la portée de votre infamie !...

Les âmes chagrines disent que la conscience se révolte au spectacle de certains crimes. Nous sommes ici en présence du plus monstrueux florilège du crime qui puisse se concevoir. Les images qui représentent les milliers d’êtres humains égorgés, les visages mutilés au couteau, les corps écorchés vivants à coups de canif, les enfants déchiquetés par les bombes, les femmes éventrées, les hommes suspendus encore vivants aux crochets d’abattoir, reculent les limites assignées à l’horreur. Cependant, ces atrocités ne révoltent pas les consciences contre les criminels, mais contre les victimes. Ces milliers d’innocents versés dans la mort servent à apitoyer le monde sur le sort des bourreaux. Le réflexe n’est pas l’indignation devant la sauvagerie du crime, mais la compassion envers les assassins à qui l’on trouve toujours une excuse à leurs actes « désespérés »… Et si les survivants excédés ou terrorisés prennent les armes pour sauver leur vie, dans un geste de défense aussi vieux que les âges –c’est ce qui s’est passé en 1961 et 1962 avec l’avènement de l’OAS-, ils soulèvent contre eux l’unanimité des censeurs.

José CASTANO





-o-o-o-o-o-o-o-



Anciens combattants d’Algérie, adhérez au C.N.C (Président : Roger HOLEINDRE, grand résistant de l’Algérie française)

-o-o-o-o-o-o-o-



- 19 Mars 1962 : Le Cessez-le-feu (cliquez) : http://popodoran.canalblog.com/archives/2009/03/05/12835509.html



-o-o-o-o-o-o-o

_________________

Revenir en haut Aller en bas
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Ven 8 Mar 2013 - 10:31

Bonjour,


bientôt il y aura aussi la rue ben laden !!!!!!!!!!!!!

Pourtant je ne connais pas de rue hitler, rommel etc....

yohann
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Sam 9 Mar 2013 - 11:02

Un envoi de Gérard Bourgeonnier
Citation :
Quand reverrons-nous nos soldats en tenue dans nos rues et notre drapeau aux fenêtres ? Aujourd’hui les anciens de Cherchell commémorent l’anniversaire de la mort d’André Esprit tombé pendant son stage, 10 jours avant ce fallacieux et unilatéral cessez le feu que notre gouvernement et certaines associations vont « fêter » dans quelques jours. Le 19 mars ayant officiellement remplacé le 5 décembre : il fallait bien satisfaire Mr Bouteflika .
Ouvrir toutes les pièces jointes. Gérard Bourgeonnier promo 801

Je pubierais les pièces jointes dès mon retour des Invalides

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Mer 13 Mar 2013 - 12:53

Que voilà une réponse bien tournée!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
PLOUSEY
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Mer 13 Mar 2013 - 15:07

Bravo, MONSIEUR LE MAIRE vous avez mon soutien total !
Revenir en haut Aller en bas
spartan
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Mer 13 Mar 2013 - 15:19

chez nous legion les presidents amicale dise de pas allez avec les drapeaux et de faire celle de decembre
sa cirlule sur forum legion.......
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Mer 13 Mar 2013 - 16:38

On peut rajouter que le maire est socialiste, mais pied- noir. Le bon sens patriotique l'a emporté sur ses obligations politiques.
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 19 mars   Mer 13 Mar 2013 - 18:45

"La date du 19 mars 1962 ne marque en aucun cas la fin de la guerre d’Algérie. Le 19 mars 2012 ne sera que le triste cinquantième anniversaire d’un cessez-le-feu prévu par les ‘’accords d’Evian’’ signés la veille, qui a donné le signal de massacres que nous n’avons pas pu empêcher et qui laissent une terrible tache sur notre honneur national.

Au cours des mois qui ont suivi ce 19 mars 1962, des dizaines de milliers de nos frères d’armes engagés à nos côtés dans cette guerre fratricide ont été enlevés, torturés dans d’atroces souffrances, assassinés. Des milliers de nos compatriotes, femmes, vieillards, enfants ont subi des violences meurtrières qui ont poussé à l’exil, dans un dénuement complet, ceux qui ont pu y échapper. L’accueil de la métropole n’a guère été fraternel. Il serait évidemment indécent de commémorer comme une victoire la date qui a initié de tels drames.

Certes, la France ne commémore pas que des victoires : les faits d’armes dont nous faisons mémoire, en fêtant, chaque année, Camerone ou Bazeilles, sont à l’évidence des victoires mexicaine ou prussienne. Mais Camerone ou Bazeilles sont des exemples éclatants de la grandeur du sacrifice consenti pour que la mission soit pleinement remplie, des symboles de l’Honneur et de la Fidélité respectés envers et contre tout.

En référence à la cruelle guerre d’Algérie, le 19 Mars n’est donc ni un symbole de victoire militaire, ni, moins encore, celui de l’Honneur de nos armes. Après une victoire incontestable acquise sur le terrain avec son lot de sang, de sacrifices et de larmes, c’est une date à rayer de notre mémoire collective tant il est vrai qu’elle évoque les terribles drames de conscience de ceux qui avaient mis tout leur cœur dans l’exécution de la mission qui leur avait été confiée : assurer, dans toute l’Algérie, la sécurité des populations et emporter leur adhésion.

Tout au plus, l’évocation de ce 19 Mars doit-elle nous rappeler les exigeants devoirs de justice et de vérité que créent, pour la Nation, les c.nséquences tragiques de ses décisions envers tous ceux qui en ont été les victimes. S’il est une fête que je célèbrerai avec ferveur, en ce 19 mars 2012, ce sera celle de Saint Joseph, exceptionnel exemple d’un homme d’honneur, de fidélité, et de paix !

Bertrand de LAPRESLE – Général d’armée (2s)"
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Alger : Claude Bartolone rend hommage aux morts du FLN   Mer 13 Mar 2013 - 19:59

Dans le même registre, renvoi d'Eric



Alger : Claude Bartolone rend hommage aux morts du FLN
Publié le 12 mars 2013 par Francois

Le président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, s’est recueilli lundi au sanctuaire du Martyr à Alger, à la mémoire des Martyrs de la révolution. Claude Bartolone a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des chouhada et observé une minute de silence à la mémoire des Martyrs de la guerre de Libération nationale.

Vitaminedz.com

Ce n'est pas une vidéo youtube




Lire la vidéo, cliquer sur le lien
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Jeu 14 Mar 2013 - 9:39

Un peu d'histoire

Le 24 septembre 1981, conférence de presse de François Mitterrand :


Revenir en haut Aller en bas
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Jeu 14 Mar 2013 - 12:43

Bonjour,

Citation :
Alger : Claude Bartolone rend hommage aux morts du FLN

incroyable ils devraient mettre une gerbe sur les tombes de la gestapo aussi!!!!

MITTERAND a eu les couil... lui
yohann
Revenir en haut Aller en bas
marcel.salvan
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: PREPARATION AU 19 MARS 2013   Jeu 14 Mar 2013 - 14:51

A l'attention de AVELLANEDA

Habitant le Roussillon a quelques kilomètres de PERPIGNAN je me permets de faire un rectificatif sur le message de notre ami AVELLANEDA. Le Maire de PERPIGNAN Monsieur Jean Marc PUJOL n'est pas socialiste mais membre de l'UMP, mais il est d'origine Pied Noir.
Au sujet de cette date qui ait une date douloureuse pour tous ceux ayant servi en ALGERIE. Je me permets de lancer une idée en réponse aux Sénateurs ayant voté cette loi . En mémoire de nos camarades qui ont perdu leur vie, nous devrions chacun de nous adresser une lettre à nos élus SOCIALISTES de notre département (députés, sénateurs et Maires de certaines communes pour leur faire part de notre opposition à cette loi. En leur précisant que pour les prochaines élections nous ferons campagne contre eux. A moins qu'ils fassent l'effort de faire abroger celle-ci et de retenir comme date définitive pour tout le monde celle de 5 DECEMBRE. Et par notre site lancer une pétition adréssée à notre illustre Président qui ce dit normal.
Ce message s'adresse également à notre ami MILLET
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 19 mars   Jeu 14 Mar 2013 - 18:47

marcel.salvan a écrit:
A l'attention de AVELLANEDA

Habitant le Roussillon a quelques kilomètres de PERPIGNAN je me permets de faire un rectificatif sur le message de notre ami AVELLANEDA. Le Maire de PERPIGNAN Monsieur Jean Marc PUJOL n'est pas socialiste mais membre de l'UMP, mais il est d'origine Pied Noir.
Au sujet de cette date qui ait une date douloureuse pour tous ceux ayant servi en ALGERIE. Je me permets de lancer une idée en réponse aux Sénateurs ayant voté cette loi . En mémoire de nos camarades qui ont perdu leur vie, nous devrions chacun de nous adresser une lettre à nos élus SOCIALISTES de notre département (députés, sénateurs et Maires de certaines communes pour leur faire part de notre opposition à cette loi. En leur précisant que pour les prochaines élections nous ferons campagne contre eux. A moins qu'ils fassent l'effort de faire abroger celle-ci et de retenir comme date définitive pour tout le monde celle de 5 DECEMBRE. Et par notre site lancer une pétition adréssée à notre illustre Président qui ce dit normal.
Ce message s'adresse également à notre ami MILLET

C'est effectivement une idée intéressante !!
Toutefois ce gouvernement normal, quand il a fait voter cette loi pour complaire aux rigolos de la FNACA, et autres gauchos collabos, il a fait son deuil du vote des pieds noirs et des harkis. Il est vrai qu'ils ne représentent plus que 2 millions d'électeurs, largement compensés par les "chances pour la France".
*Un président parlait de fracture sociale. Je crois que notre malheureux pays est fracturé de partout, et que la peur du socialisme à visage inhumain, commence à faire ses ravages.
D'autre part, la lecture de l'article ci-dessous, devrait nous donner d'autres soucis d’inquiétude :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/exclusif-vers-une-apocalypse-budgetaire-pour-les-armees-13-03-2013-1639658_53.php

Bientôt ami paras vous passerez la porte sur votre console de simulateur !! A ce train, la racaille des banlieues sera mieux armée que nos poilus.
Que de beaux jours en perspective !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Jeu 14 Mar 2013 - 20:46

Pérignon a écrit:
Un peu d'histoire

Le 24 septembre 1981, conférence de presse de François Mitterrand :

Bravo Pérignon pour cet excellent document historique.
Que les "socialo" d'aujourd'hui en prennent de la graine.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Ven 15 Mar 2013 - 9:19

Bonjour,



Citation :
D'autre part, la lecture de l'article ci-dessous, devrait nous donner d'autres soucis d’inquiétude :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/exclusif-vers-une-apocalypse-budgetaire-pour-les-armees-13-03-2013-1639658_53.php

Tu es loin du compte malheureusement!!!! et ça fait peur pour l'avenir de l'armée dirigée par ce genre de fantoches...

Qu'ils commencent à virer tous les Généraux qui ne servent à rien mais qui coûtent excessivement chère!!!!!

yohann

Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Ven 15 Mar 2013 - 11:40

voici également le refus très net du général

26 rue de la Benr:erie 81090 LAGARRIGUE Tél: 05 63 35 36 64 "ax : 05 63 35 80 08
AMICALE
des ANCIENS du "8" et du "7"
Général F. CANN
Président
le 13 mars 2013
Vous m'avez convié à la cérémonie que vous organisez dans votre ville pour
commémorer la date du 19 mars, en mémoire des victimes civiles et militaires de la
guerre d'Algérie.
Non seulément je n'assisterai pas à cette manifestation qui répond aux
exigences d'une imposture politique mais je demande instamment aux Amicalistes,
Anciens du {(8» et du {(7 », d'ignorer cet hommage indécent et, au cas où ils
auraient des raisons personnelles d'y aller, de ne porter ni béret rouge, ni
décorations, ni insignes de régiment.
Les raisons de ne pas me rendre à cette cérémonie de caractère injurieux vis
à vis de ceux, nombreux, qui sont morts après le 19 mars 1962 sous les balles du
F.L.N. algérien sont multiples.
Elles sont remarquablement exprimées dans la lettre ci-jointe que votre
confrère, Monsieur Pujol, maire de Perpignan, a adressée à Monsieur le Ministre
délégué à la Défense, auquel il a fait savoir qu'il mettrait en berne le drapeau de
notre Pays sur la façade de son Hôtel de Ville. 1] .
- t" v'l-tN4 1" t J -1OH ,. ..,..,. ~ -jQ,.~L J J J..,.. Ii ,',. J,••.c,.T"' (f(.fI\.
P.J. - copie de la lettre de Monsieur Pujol .i 1~1'" h,Ù- ,l.e- ~ .•..
Maire de Perpignan 1n· / (t&k t.,..- Co~·.le "•..1,••..
à: Monsieur P. Bugis
Maire de Castres - BP. 406
81108 Castres Cedex
"" .
.' .
-----------------~
Revenir en haut Aller en bas
bleu12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Ven 15 Mar 2013 - 20:48

Merci mon général, cette lettre a le mérite d'être claire.

_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Lun 18 Mar 2013 - 0:12

Communiqué de presse

HONTE ET DESHONNEUR !

LA « VICTOIRE » DE L’ORGANISATION TERRORISTE DU FLN

RESPONSABLE DE LA MORT DE PLUS DE

200.000 FRANÇAIS D’ALGERIE DE 1954 à 1964

VA-T-ELLE ETRE CELEBREE A L’ASSEMBLEE NATIONALE FRANCAISE

LE MARDI 19 MARS 2013 A 10 H 30 ?





Une commémoration du 19 mars à 10h30 devrait avoir lieu dans la Salle des pas perdus de l'Assemblée nationale, devant le Monument aux morts. Les députés n’ont, semble-t-il, pas été informés et seront ainsi contraints d’y assister lors de leur passage devant le monument ! A notre connaissance, aucun Président de l'Assemblée nationale n’a invité les députés à venir se recueillir le 25 septembre pour l’hommage national aux Harkis, ou le 5 décembre en mémoire des victimes civiles et militaires de la « guerre » d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie. Cette cérémonie était réservée jusque-là seulement au 11 novembre. Jeune Pied-Noir invite les députés opposés à la commémoration de la défaite du 19 mars 1962 de la France face à l’organisation terroriste du FLN à demander au secrétariat général de la Présidence si les cérémonies du 25 septembre et du 5 décembre étaient elles aussi commémorées auparavant dans l'enceinte de l'Assemblée nationale. Dans le cas contraire, pour éviter que la France ne se déshonore encore plus, le Président de l'Assemblée nationale devrait par équité annuler cette commémoration du 19 mars 1962. Si la cérémonie est maintenue, nous espérons que quelques députés courageux interpelleront le Président sur cette nouvelle ignominie.



Jeune Pied-Noir invite ses adhérents, soutiens et amis à demander dès lundi matin 18 mars à son député et sénateur

d’éviter que cette ignominie de plus ne soit imposée aux députés et aux victimes du 19 mars 1962 de leurs familles.



CONTACTEZ VITE VOTRE DEPUTE ET VOTRE SENATEUR POUR QU’ILS DEMANDENT

AU SECRETARIAT DE LA PRESIDENCE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE SI REELLEMENT CETTE ODIEUSE CEREMONIE EST PREVUE PAR LE GOUVERNEMENT !



**********************************************

L’USDIFRA, Jeune Pied-Noir et le Collectif national NON au 19 mars 1962

appellent la démission pour incompétence

de M. Kader ARIF et Renaud BACHY



Soutenez cette demande de salut public

« Pour que l’oubli ne les assassine pas une seconde fois »



cid:image010.jpg@01CDBC71.861B8810



APPEL A LA DEMISSION

de M. Kader ARIF et Renaud BACHY

Après plus 10 mois d’inactivité totale sur le dossier « Rapatriés »

(sauf le vote la loi du 6 décembre 2012 officialisant le 19 mars 1962 !)

qu’ont fait depuis pour les Français « rapatriés »

M. Renaud BACHY, président de la MIR depuis 2007 !

( salaire plus de 10.000 euros par mois selon M. Jean-Marc AYRAULT)

M. Kader ARIF,

ministre de tutelle des Français « rapatriés » (salaire d’un ministre !)

fils de Harki rescapé des massacres du 19 mars 1962



qui mardi 19 mars présidera la cérémonie officielle du

« crime d’Etat » et du « crime contre l’Humanité » du 19 mars 1962 ?

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   Lun 18 Mar 2013 - 11:32


Rivoil a écrit:


HONTE ET DESHONNEUR !

Une commémoration du 19 mars à 10h30 devrait avoir lieu dans la Salle des pas perdus de l'Assemblée nationale, devant le Monument aux morts.


L'ignonimie ne les touche même plus....Et dire qu'is représentent la France!!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: extrait "HARKIS, HISTOIRE D'UN ABANDON"   Lun 18 Mar 2013 - 15:53

3 – Chronologie des événements

Dans une lettre du 15.11.1958, le colonel Amirouche commandant la willaya 3 (Kabylie), mettait en garde un chef de harka musulman.
«La France, un jour, s'en ira d'Algérie.......que deviendrez vous ? La France vous prendra t-elle ? Illusion que tout cela ! Elle vous abandonnera bel et bien et vous serez comme un aveugle au milieu du désert, essayant en vain de retrouver son chemin». Fin de citation.

11 MARS 1962
Huit jours avant le cessez le feu, les colonels commandant de secteurs reçoivent une note de Pierre Messmer, Ministre des armées, concernant les supplétifs. Elle annonce la conclusion prochaine d'un accord avec le FLN et la libération des prisonniers de l'ALN.
Il est indiqué les mesures proposées aux Harkis :

1/ Engagement ferme dans l'armée française, mais sans pouvoir emmener sa famille.
2/ Un contrat avec un délai de réflexion de 6 mois mais sans arme.
3/ Un licenciement avec prime.
Le ministre ajoute : Il est hautement souhaitable que la majorité des supplétifs, décident de continuer à vivre dans leur pays.

19 MARS 1962
Après signature des Accords d'Evian, proclamation du cessez le feu, la première garantie signée par la France et le GPRA, concernait la sécurité des personnes.
«Nul ne peut être inquiété, recherché, poursuivi, condamné........en raison d'actes commis avant le jour de la proclamation du cessez le feu»
11

En même temps , le FLN en Algérie prévient les musulmans de l'armée française «Tous ceux qui porteront l'uniforme colonial après le 1er avril 1962, signeront leur arrêt de mort».
Pour Boumedienne, chef de l'état-major de l'armée des frontières (Maroc et Tunisie) «Les valets du régime colonial, ne trouveront le repos que dans la tombe.....»

Le 19 mars est donc pour les Harkis (tout comme les européens et musulmans francophiles) un jour de profonde détresse

Demain jour de deuil.........
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 19 MARS   Lun 18 Mar 2013 - 18:27

Demain seul un petit nombre de Français pourront marcher la tête haute, car ils n'auront pas entaché leur uniforme d'opprobre. Les autres; ceux qui gueulaient "la quille bordel" aux ordres d'officiers sans honneur, se sont vautrés dans l'ignominie, et ont condamnés à mort des milliers d'innocents. Puissent ils le payer un jour ou l'autre. C'est mon vœu le plus cher.
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
Kéo
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: 19 mars 1962: le choix de cette journée comme date de commémoration n'est pas judicieux.   Mar 19 Mar 2013 - 19:04

Pour nombre de rapatriés et élus UMP, le choix de cette journée comme date de commémoration n'est pas judicieux.






La mémoire de la guerre d'Algérie
divise toujours. Plusieurs maires UMP de villes importantes du sud de
la France ont refusé, mardi, de s'associer aux cérémonies du 19 mars,
désormais journée nationale du souvenir «des victimes civiles et
militaires de la guerre d'Algérie». En novembre dernier, le Parlement a
adopté une proposition de loi socialiste qui, pour la première fois,
choisit ce jour comme date de commémoration en référence au 19 mars
1962, jour du cessez-le-feu en Algérie.
À Nice, Christian Estrosi
n'a pas participé aux cérémonies. À Béziers, le sénateur maire, Raymond
Couderc, a adopté la même position. À Perpignan, le maire, Jean-Marc
Pujol, issu d'une famille de rapatriés, a fait mettre en berne le
drapeau français à l'hôtel de ville. Selon ces élus UMP, choisir le
19 mars pour honorer la mémoire des victimes de la guerre d'Algérie
reviendrait à occulter que plusieurs milliers d'Européens et quelque
80.000 harkis ont été tués après le cessez-le-feu du 19 mars 1962. «Par
respect pour la mémoire de toutes ces victimes et de leurs familles,
nous ne pouvons accepter de pavoiser nos villes le 19 mars», a ainsi
affirmé Elie Aboud, député de Béziers.
Un «risque division profonde entre Français»

Les
associations de rapatriés et de harkis ont réaffirmé mardi leur
hostilité à la date du 19 mars. Elles plaident pour le retour à la seule
journée d'hommage aux «morts pour la France» pendant la guerre
d'Algérie, instituée en 2003. À l'époque, afin de réconcilier des
mémoires fragmentées, Jacques Chirac avait choisi une date neutre, le
5 décembre, jour où il avait inauguré le Mémorial consacré aux 24.000
militaires français tués pendant le conflit, quai Branly, à Paris.
En
dépit de l'usure du temps, les rapatriés conservent un certain poids
dans un nombre significatif de villes du Sud. Lors des dernières
municipales à Perpignan, en 2009, l'électorat pied-noir a joué un rôle
important dans la réélection du sortant UMP, Jean-Paul Alduy. Et, sur
tout le pourtour méditerranéen, la droite modérée subit la pression du
FN, qui a condamné, mardi, les commémorations du 19 mars.
Les
anciens combattants, pour leur part, sont divisés sur la date à retenir.
Leur principale représentante, l'Union nationale des combattants (UNC),
qui se veut apolitique, et trente autres associations - elles
revendiquent 1.200.000 adhérents au total - voient dans le 19 mars un
«risque grave de division profonde entre Français».
Les anciens
militaires de carrière, nombreux dans leurs rangs, font état du drame de
conscience qu'a représenté, pour de nombreux lieutenants, l'abandon des
harkis. En revanche, la Fédération nationale des anciens combattants
d'Algérie (Fnaca), plutôt à gauche et qui revendique 350.000 membres, a
milité en faveur du 19 mars. Sa position se fait l'écho du sentiment de
nombreux appelés du contingent, qui ont vécu le cessez-le-feu de
mars 1962 comme un intense soulagement.
LIRE AUSSI:
» La commémoration du 19 mars 1962 adoptée par le Sénat
» Guerre d'Algérie: le 19 mars 1962 revient au Sénat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparation au 19 mars 2013   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préparation au 19 mars 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: