CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Poser d'assaut du 1er RCP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Poser d'assaut du 1er RCP   Dim 10 Fév 2013 - 19:57

Publiée le 8 févr. 2013

Prise de Tessalit par les troupes française

- Posé d'assaut des forces spéciales sur l'aéroport de Tessalit
- Investigation des abords de l'aéroport par les forces spéciales
- Posé d'assaut et déploiement du 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP)
- Arrivée et installation du sous-groupement blindé 3

- Zone Militaire :
"Après Gao, Tombouctou et Gao, le mode opératoire est désormais bien rôdé. En effet, des militaires appartenant aux forces spéciales français ont été parachutés, au cours de la nuit du 7 au 8 février, sur l'aéroport de Tessalit, une ville située à l'extrême nord-est du Mali, dans la région de Kidal.

Une fois l'aéroport sécurisé, une cinquantaine de soldats du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP) y ont été acheminés à bord d'avions de l'escadron 3/61 Poitou, une des unités du Commandement des Opérations Spéciales (COS), afin de renforcer le dispositif français et permettre de lancer les premières patrouilles dans Tessalit.

Dans le même temps, le S/GTIA (sous-groupement tactique interarmes) Blindé du 1er RIMa (Régiment d'Infanterie de Marine), est parti de Gao et a parcouru 500 km pour réjoindre, dans la matinée du 8 février, les éléments parachutés au cours de la nuit. Des soldats tchadiens sont également attendus sur place (s'ils ne sont pas déjà arrivés).

Ce mouvement vers Tessalit a été effectué avec des hélicoptères en appui et le concours des avions de l'armée de l'Air, lesquels ont effectué une trentaine de sorties et réalisé une douzaine de frappes aériennes avant l'arrivée des forces spéciales."

Images : Armée Française / EMA Com
Diffusion : ECPAD
Bande Originale : Mathieu Gauriat
Post-production : Pascal Dupont



_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
 
Poser d'assaut du 1er RCP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: OPEX 1962 à ce jour :: MALI opération SERVAL-
Répondre au sujetSauter vers: