CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La France en guerre contre le jihad mondial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ParaGuépard
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: La France en guerre contre le jihad mondial   Ven 1 Fév 2013 - 21:12

La France en guerre contre le jihad mondial
Par Freddy Eytan, EJCA 01/31/2013 13:32
Le renforcement des organisations terroristes est une c.nséquence directe du printemps arabe et a
des implications inquiétantes pour Israël.
L’opération de LA France au Mali a été lancé après l'intervention militaire ancien président français Nicolas
Sarkozy et son activité intensive en Libye, qui a conduit au renversement de Mouammar Kadhafi. Le chaos qui a
prévalu depuis lors, a permis le renforcement des organisations islamiques radicales, notamment Al-Qaïda au
Maghreb islamique (AQMI). Le renforcement des organisations terroristes est une c.nséquence directe du
printemps arabe et a des implications inquiétantes pour Israël. Mondiaux gangs djihad, ainsi que des quantités
d'armes et de missiles, affluent dans la péninsule du Sinaï et de la bande de Gaza.
Paris est très préoccupée par la présence de groupes islamistes et salafistes au sein de la communauté
musulmane de France, qui est censé nombre de plus de six millions. Cette présence accrue encourage
l'islamisation de langue maternelle française et même leur participation à des attentats terroristes. Muhammad
Merah, qui a tué trois soldats français et perpétré le massacre à l'école juive à Toulouse, est devenu un symbole
et un héros chez les jeunes musulmans.
Socialiste en France, qui a décidé de ramener ses soldats d'Afghanistan, est maintenant déterminé à poursuivre
son l'intervention militaire au Mali. Il est cependant probable à s'enliser pendant une longue période dans la
partie du Sahara. La France est également très préoccupée par les attaques terroristes sur des cibles françaises à
l'étranger et à la maison, y compris les attaques contre les institutions de la communauté juive.
Rétrécit la France de déclarer les noms des organisations terroristes mondiales jihad et utilise à la place le terme
général de «terrorisme». Ce terme est tiré du russe anti-tchétchène lexique. La France, qui a précédemment
échoué à libérer un agent de renseignement en Somalie, a également refusé de faire passer son empêtré militaire
dans la crise des otages au champ gazier en Algérie. Au lieu de cela, la France a encouragé le fonctionnement
indépendant de l'armée algérienne, qui a pris fin dans un bain de sang et le meurtre brutal de dizaines d'otages
étrangers. Israël a mis en garde depuis une dizaine d'années sur le renforcement de l'Islam radical - qui est, al-
Qaida - en Afrique du Nord. Les pays occidentaux, dont les États-Unis et la France, ne se rapportent pas au sérieux
la menace. Même après le 11 Septembre 2001, la guerre contre le terrorisme focalisée sur l'Irak et l'Afghanistan.
Avec le déclenchement du printemps arabe en Tunisie et à l'effondrement des régimes en Egypte et en Libye,
l'anarchie qui règne dans ces pays a permis à des groupes islamiques relever la tête et de consolider autour de la
lutte sanglante contre l'Occident et les régimes qu'elle soutient. Les sunnites et les chiites préparer le terrain pour
des opérations terroristes, dans le but de mettre une politique jihad mondial à l'action. En Mars 2003, la France
farouchement opposé à l'invasion américaine de l'Irak, et le dernier Décembre France ramena tous ses soldats
d'Afghanistan. La décision du président François Hollande d'envoyer une force militaire au Mali a été prise en
surprise totale et la hâte après un danger très réel est apparu que des groupes radicaux islamiques s'emparer
du pays et de conquérir sa capitale, Bamako.
Initialement, la France a envoyé 750 soldats, mais s'est vite rendu compte que la campagne serait complexe et
difficile. Aujourd'hui, il y a 2.500 soldats français au Mali, ainsi que des forces supplémentaires en provenance des
pays africains. Etats européens en charge de l'implication française dans son principe, mais hésitent encore à
prendre part aux combats, et ont plutôt envoyé seulement une aide logistique. Aussi luttent pour le contrôle du
Mali sont les Touaregs, un groupe ethnique berbère de numérotation environ 800.000 qui a lutté pendant des
décennies pour l'indépendance de leur région dans le centre-ouest du Mali. Kadhafi soutenu les Touaregs et leur
a donné une aide financière et militaire. La France se bat contre les Touaregs aspirations nationales ainsi que des
groupes islamiques radicaux. Mali est un pays immense et stratégique qui borde sept autres pays africains. Il a
obtenu son indépendance en 1960.
La France a toujours des intérêts économiques importants là-bas, y compris les matières premières comme le
pétrole, l'or et l'uranium. Hollande est en effet agir selon la doctrine que toute intervention militaire en Afrique
doit être fondée avant tout sur des intérêts économiques et des matières premières. Le président socialiste
poursuit ainsi la tradition de ses prédécesseurs et, 50 ans après la fin de l'ère coloniale, son pays n'est toujours
pas libre d'obligations aux colonies francophones (Liban, le Maghreb et l'Afrique noire) et s'étend énergiquement
leur patronage sous la forme d'aide militaire, économique et culturel. Dans le passé, la France est intervenue
militairement au Zaïre, le Tchad et la Côte-d'Ivoire. La France a également des bases militaires permanentes à
Djibouti (située dans la Corne de l'Afrique), du Gabon, du Sénégal et à Abu Dhabi, dans le golfe Persique. Ses
navires de guerre et des navires garde-côtes patrouillent la région pour prévenir les enlèvements et les attaques.
Quelque 10.000 soldats français et des instructeurs aident également les régimes de trains locaux et des armées.
Environ un quart de million de sujets français vivent actuellement en Afrique, et les importations annuelles de
la France en provenance du continent sont estimées à 20 milliards d'euros. Il est à noter, alors que la France
mène une politique hypocrite envers le terrorisme palestinien et continue à le définir comme une lutte légitime
pour la «libération d'un peuple occupé." Ainsi, à Paris, en pratiquant un double standard de moralité, condamne
les actes de représailles d'Israël contre le Hamas et le Hezbollah, mais le juge opportun d'agir contre les
terroristes milliers de kilomètres de son propre territoire. Il faut, bien sûr, féliciter lutte déterminé de la France
contre le terrorisme international.
Mais le temps est venu pour l'internalisation sobre du fait que les terroristes islamiques au Mali et les terroristes
dans la bande de Gaza, le Sinaï et le Liban appartiennent à la même famille et doit être combattue et éradiquée
ensemble. Ambassadeur Freddy Eytan, un conseiller du ministère des Affaires étrangères ancien supérieur qui
servi dans les ambassades d'Israël à Paris et à Bruxelles, a été le premier ambassadeur d'Israël à la République
islamique de Mauritanie. Il dirige le Centre de Jérusalem entre Israël et l'Europe de projet, mettant l'accent sur la
présentation de cas d'Israël, dans les pays d'Europe
Revenir en haut Aller en bas
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: La France en guerre contre le jihad mondial   Ven 1 Fév 2013 - 21:35

Bonsoir,
J'ai relevé ceci:
Citation :
Le renforcement des organisations terroristes est une c.nséquence directe du printemps arabe et a
des implications inquiétantes pour Israël.
L’opération de LA France au Mali a été lancé après l'intervention militaire ancien président français Nicolas
Sarkozy et son activité intensive en Libye, qui a conduit au renversement de Mouammar Kadhafi. Le chaos qui a
prévalu depuis lors, a permis le renforcement des organisations islamiques radicales, notamment Al-Qaïda au
Maghreb islamique (AQMI). Le renforcement des organisations terroristes est une c.nséquence directe du
printemps arabe et a des implications inquiétantes pour Israël. Mondiaux gangs djihad, ainsi que des quantités
d'armes et de missiles, affluent dans la péninsule du Sinaï et de la bande de Gaza.
Paris est très préoccupée par la présence de groupes islamistes et salafistes au sein de la communauté
musulmane de France, qui est censé nombre de plus de six millions. Cette présence accrue encourage
l'islamisation de langue maternelle française et même leur participation à des attentats terroristes. Muhammad
Merah, qui a tué trois soldats français et perpétré le massacre à l'école juive à Toulouse, est devenu un symbole
et un héros chez les jeunes musulmans

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
 
La France en guerre contre le jihad mondial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: