CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Mali opération SERVAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Dim 10 Fév 2013 - 13:17

RGP a écrit:
Merci et bravo pour les sapeurs du 17°RGP!

Le 17ème RGP encore ! :


Citation :
Opération Serval : largage d’un élément génie sur Tessalit

Le samedi 9 février 2013, une opération aéroportée a été conduite depuis Abidjan pour projeter du matériel de réhabilitation de piste aérienne sur l’aéroport de Tessalit.

. Dix jours après la réhabilitation de la piste de l’aéroport de Tombouctou, c’est à Tessalit, la ville conquise dans la nuit du 7 au 8 février par les forces spéciales françaises qu’une nouvelle opération aéroportée a eu lieu.

.Vers 6h ce matin, 10 sapeurs parachutistes, un tracto-chargeur (TC910), 1 groupe électrogène et différents petits matériels ont été largués au dessus de l’aéroport de Tessalit. Près de 14 tonnes de matériel avec vivres et eau ont été mises à terre. L’opération a été réalisée grâce à 2 Transall C 160 et un Hercule C130 qui ont décollé d’Abidjan, où sont prépositionnés les éléments parachutistes de la force Serval, en particuliers ceux du 17e RGP et du 1er RTP.

Après un saut qui s’est déroulé sans problème, quelques minutes après avoir déconditionné l’engin de terrassement, les sapeurs se sont mis à l’ouvrage pour effacer les buttes de terre qui entravaient la piste en plusieurs endroits.

La sécurisation de la ville et des abords de Tessalit est assurée par un détachement des forces spéciales, le SGTIA 31 et deux sections du 1er RCP.

http://www.defense.gouv.fr/operations/actualites/operation-serval-largage-d-un-element-genie-sur-tessalit
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Le 35e RAP également déployé au Mali   Dim 10 Fév 2013 - 13:48

Le 35e RAP également déployé au Mali

Une partie du détachement du 35e RAP devant l'aéroport de Tombouctou. Pour garantir l'anonymat des soldats, l'armée floute les visages des hommes engagés en théâtre./Photo 35e RAP. - Tous droits réservés. Copie interdite.


Depuis le 23 janvier dernier, un détachement du 35e régiment d'artillerie parachutiste est projeté au Mali pour renforcer le dispositif des forces françaises engagées dans l'opération Serval.

Les militaires bigourdans jouent un rôle prépondérant dans l'offensive des forces françaises au nord du Mali. Depuis le début de l'intervention, une centaine d'hommes du 1er RHP qui étaient déployés en Côte d'Ivoire ont traversé la frontière.

Depuis plus de deux semaines, ils ont été rejoints par un détachement de soldats du 35e RAP. Dans un premier temps, après une période de stationnement sur la base de Toulouse, un détachement de liaison, observation, coordination, a été projeté en Côte d'Ivoire. Leur vocation est d'appuyer les troupes amies par des tirs d'artillerie. C'est à partir d'Abidjan que ces équipes du 35e RAP ont été déployées au cours d'opérations aéroportées au Mali.

Du 27 au 29 janvier, les éléments du 35e RAP faisaient partie des unités de la 11e brigade parachutiste mises à terre par parachutage et «poser d'assaut» dans les environs de Gao et Tombouctou (Mali), à l'instar du 2e régiment étranger de parachutistes, du 17e régiment du génie parachutiste et du 1er régiment de chasseurs parachutistes.

Alors que certaines équipes du 35e RAP s'appliquent à renseigner et à appuyer par des moyens d'artillerie terrestres (sol-sol) ou aériens (air-sol) les troupes engagées sur place, d'autres concourent quant à elles à la conception et à la coordination des opérations. Difficile de déterminer précisément le nombre de soldats tarbais du 35e RAP engagés en Afrique de l'Ouest, l'état-major entretenant la plus grande discrétion autour de l'opération Serval. Andy Barréjot

La Dépêche du Midi

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Lun 11 Fév 2013 - 1:13

ça va chauffer!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!







Nord libérées des jihadistes - Les combattants jihadistes, soumis à des frappes aériennes françaises, ont évacué les grandes villes du nord du Mali qu'ils occupaient, ont constaté des témoins sur place, un porte-parole des islamistes évoquant un « repli tactique. Dans le même temps, les islamistes sont repassés à l'offensive dans l'ouest du Mali.




Crapahuter dans les montagnes rocheuses du nord Mali la tache ne va pas être facile !

Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Lun 11 Fév 2013 - 16:22

Merci Robert!

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Mar 12 Fév 2013 - 12:19



Opération aéroportée de la 2e compagnie renforcée du 2e REP saute sur Tombouctou.
Un second largage aéroportée a lieu, de jour cette fois : le 17e RGP saute à son tour Tombouctou.
Dégager les pistes de l'aéroport afin de pouvoir y rétablir le trafic aérien.


Revenir en haut Aller en bas
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Mar 12 Fév 2013 - 20:34

Excellent Bertrand

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Jeu 14 Fév 2013 - 0:18

Retour sur l'OAP du 17ème RGP à Tessalit le 9 février dernier :

Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Sam 16 Fév 2013 - 17:26

En attend que l'armée malienne qu'elles prennent le relais dans la traque des islamistes.
Je soutiens tous les soldats au sein de cette opération Serval, par les photos montages que j'ai fait en leur Honneur.















Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: SERVAL - CONSIDERATIONS GENERALES   Mer 20 Fév 2013 - 14:24

ça se dispense de commentaires !!

...En 1956, un socialiste, Guy Mollet, violemment hostile à toute intervention militaire en Algérie, est élu président du Conseil.
Il affirme à l’époque que « la guerre est imbécile et sans issue ».
Six mois après son élection, c’est le même homme qui double les effectifs déjà présents et envoie le contingent.
Par un pied de nez de l’Histoire, c’est un autre socialiste, François Hollande, qui, il y a quelques semaines, présentait des excuses scandaleuses au dictateur Bouteflika, reprenant tous les arguments du FLN, et se montrant incapable de défendre ce que son pays avait pu amener de positif, depuis 1830, en Algérie, notamment la fin de l’esclavage, (n’est-ce pas, Taubira ?), la construction d’écoles, de routes et d’hôpitaux.
Par un autre pied de nez de l’Histoire, c’est le même François Hollande, qui annonçait encore il y a quelques semaines, tel un Guy Mollet 56 ans plus tôt, que jamais la France n’irait combattre au Mali...
Grâce au mensonge, François a pu être élu en récupérant 2 millions de voix des musulmans (93% des votes musulmans)...
Le benêt Hollande au Mali, c’est Malborough s’en va en guerre, mironton mironton mirontontaine…
Je tiens à préciser qu’au cours de ma carrière d’officier, puis d’ingénieur, avant de finir par enseigner la physique nucléaire dans ma propre société de formation, il m’est arrivé de travailler pour le compte de sociétés pétrolières de part le monde, tant en Grande-Bretagne, qu’en Norvège, mais aussi, aux Émirats Arabes Unis dans le Golfe persique et pour terminer en extrême Orient.
Tout ceci pour dire que l’on ne pénètre pas sur un site pétrolier ou gazier comme dans un moulin et certainement pas sans complicité avec les « milices » privés en charge de la sécurité des installations, y compris et même surtout, sur un site implanté dans une zone désertique à la merci d’une action prévisible, comme celle qui vient de se produire à IN AMENA.
Comme j’ai eu l’occasion de l’évoquer dans ma précédente rubrique: Vitesse et précipitation, la présidence de la République savait très précisément depuis janvier 2012 qu’il faudrait un jour, inévitablement, intervenir militairement au Mali.
Ce qui m’amène à dire que Hollande n’a pas été sincère au cours de sa campagne électorale en faisant l’impasse sur le sujet.
Il est vrai que s’il avait été obligé de déclarer comme récemment : qu’il fallait anéantir les islamistes, il n’aurait vraisemblablement pas été élu avec le soutien de plus de 80% des voix en provenance des banlieues françaises.
Mais revenons à l’actualité de cette Guerre. Certains hommes politiques de droite, se refusent à en parler : quand la France est en Guerre, selon eux : « On la ferme ! On fait bloc ! Et l’heure n’est pas aux débats !… »
J’ai le regret de dire, que si ce point de vue, en temps normal peut se justifier, aujourd’hui et dans le contexte dans lequel cette guerre est survenue et bien, si, le débat s’impose !
Oui nous avons le devoir de dénoncer l’amateurisme du bénêt qui fait actuellement office de président et de « Chef » des Armées.
La seule distinction qui lui convienne: c’est le Nobel de l’incompétence universelle.
Depuis janvier 2012, il savait ! Et du jour au lendemain, à cause de l’avancée d’une poignée d’islamistes, il déclare la guerre ! Sans consultation préalable des grands de ce monde ni des Nations-Unies, sans allié, sans concertation ni évaluation des moyens, ni la moindre stratégie de combat dans un pays qui rappelle géographiquement et dans la volatilité de sa population l’Afghanistan.
Il déclare la guerre sans diplomatie préalable, préparant au partage des tâches et des objectifs sur le terrain, tant avec les Africains qu’avec les pays voisins. Depuis janvier 2012 il savait pourtant !
Mais non, Hollande s’en va en Guerre et ça lui prend comme une envie de pisser !
Fallait-il pour autant laisser progresser les islamistes vers Bamako ?
Bien sûr que non !
Mais une guerre ne se justifiait pas, souvenons-nous de Kolwézi en 1978, nous n’avons pas eu besoin de déclarer la guerre au Zaïre, en trois jours, la Légion Etrangère du 2° REP avait nettoyé le terrain !
Une guerre ça se prépare, en concertation avec des gens qui ont fait des études dans ce domaine et que l’on appelle, je crois me souvenir, des Saint-cyriens, pas des énarques.
A moins que l’on ne souhaite s’enfoncer dans un bourbier comme l’Irak ou l’Afghanistan, sans une réelle connaissance du terrain, ni la manière de se battre des ennemis.
A qui, au juste, avons nous déclaré la guerre ?
A quelle nation ?
A un fantôme qui se nomme : groupes islamistes et que nous nous empressons de rebaptiser terroristes, pour ne pas stigmatiser les musulmans qui vivent sur notre sol. on parle d’un fantôme car comme en Afghanistan, ces groupes sont peu identifiables au sein d’une population qui ne leur est jamais tout à fait hostile: les musulmans, entre eux, terroristes ou non, sont d’abord et avant tout des Frères !
Et pour illustrer mon propos penchons-nous sur ce qui vient de se passer en Algérie sur le site gazier d’In Aménas.
La complicité des frères algériens en charge de la sécurité avec les terroristes ne fait aucun doute, mais il y a beaucoup plus grave.
De très fortes présomptions « d’entente » entre le chef des terroristes : Mokthar Belmokthar, dit le borgne, de nationalité algérienne et le gouvernement algérien existent puisqu’il y a eu négociation préalable entre eux, avant que l’armée algérienne ne donne l’assaut !
Effectivement la chronologie des faits prouve ce que je viens d’affirmer.
Selon l’agence de presse officielle A.P.S, le commando islamiste détenait initialement quelques 600 otages sur le site gazier, dont 573 ouvriers algériens. Selon cette même agence de presse, le gouvernement algérien aurait négocié avec les jihadistes la libération de ces ouvriers musulmans, avant que l’armée n’intervienne, en ne conservant comme prisonniers que les étrangers infidèles
restants au nombre de 41 sur 132.
Une fois les musulmans évacués et bien à l’abri, le gouvernement de Boutéflika a ordonné l’assaut du site.
Je comprends que vous soyez sceptiques, voire choqués, en lisant ces lignes mais malheureusement la chronologie des faits est implacable et elle prouve ce que j’affirme : Boutéflika a échangé la vie de ses ouvriers musulmans algériens, contre celle des ressortissants étrangers !
Pour cette même raison, vous l’aurez compris le gouvernement algérien a eaucoup de mal à donner des informations concernant l’assaut aux dirigeants des capitales étrangères, qui pourraient révéler cette scandaleuse négociation avec les terroristes. Cela démontre à ceux qui auraient encore le moindre doute qu’un musulman quel qu’il soit, s’il a le choix, n’assassine jamais son frère, serait-il jihadiste, salafiste ou terroriste !
L’assaut fut donc minutieusement préparé et donné, pour se solder par un véritable carnage concernant les Ingénieurs et les techniciens étrangers abandonnés par le gouvernement algérien : 3 furent tués, et 4 eurent la vie sauve. Au cours de l’engagement armé, de grande ampleur, selon Alger, seulement 17 islamistes furent éliminés, on ignore naturellement ce qui est advenu du
reste du commando.
Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que l’Algérie n’aime pas qu’on lui assigne un rôle dans cette guerre.
En s’engageant aux côtés de Hollande, elle passe pour une nation traître aux yeux du monde Arabe.
En refusant de s’engager, elle montre son vrai visage et passe pour une nation
traître aux yeux des démocraties occidentales.
Il y a fort à parier que Boutéfika ne pardonnera pas de sitôt à Hollande son manque de concertation et de préparation avant d’avoir engagé le conflit avec les terroristes au Mali.
Il est possible d’ores et déjà de lire dans la presse algérienne ces gros titres révélateurs : « les Algériens mis au pied du mur par Hollande ! » ou « l’Algérie devra payer très cher la guerre qui se déroule sans elle au Mali » Pour enfin avouer avoir augmenté son budget militaire de 14% pour protéger ses 1500 Km de frontière avec le Mali.
Hollande l’aveugle contre le borgne, quelle belle affiche !
Quelle escalade cela nous promet-il ?
Nous savons que les islamistes sont des barbares de la pire espèce et qu’ils ne font pas partie du genre humain.
Nous savons qu’il n’existe pas de musulmans islamistes modérés n’en déplaise à la gauche française !
Nous savons, depuis les différentes révolutions arabes au Maghreb que les républiques islamistes, ne sont ni des démocraties, ni des modèles anti-corruption n’en déplaise au gouvernement algérien, comme à Hollande qui vient de déclarer qu’il existe un Islam « gentil » en France et un Islam «méchant » au Mali, on croit rêver !
Il ne vous aura pas échappé, parmi les nombreux commentaires tronqués des média nationaux qu’il a été question de « Français » figurant au sein du commando terroriste preneur d’otages.
Oui des Français !
Vous savez, ces racailles qui s’illustrent dans nos banlieues et que Hollande comme Valls régularisent à raison de 20.000 par an sous prétexte que la diversité est une chance pour la France, avant de devenir des Mohamed Mérah ! Des Français musulmans dont les média taisent systématiquement le nom pour ne pas les stigmatiser lorsqu’ils commettent des crimes.
Ceux-là même que Taubira aime au point de les libérer de prison avant même qu’ils n’aient purgé la moitié de leurs peines, et que la justice excuse dans une grande majorité des cas.
Des Français ces gens-là ?
NON !
Ce ne sont que des étrangers arabes régularisés légalement ou illégalement par les associations de gauche et un gouvernement laxiste.
Ce n’est pas parce que l’on est titulaire d’un bout de papier que l’on peut se prévaloir d’être un vrai Français.
Appartenir à une Nation ne s’acquière pas seulement administrativement.
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Mer 20 Fév 2013 - 19:48

Triste réalité que relève Sacco83
Félicitation Bertrand pour ses montages.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Jeu 21 Fév 2013 - 18:00

Hommage à Harold Vormezeele, mort pour la France. Le 19/02/2013. "Sous-officier de la section de commandos parachutistes du 2e régiment étranger de parachutistes (REP) de Calvi, Harold Vormezeele a été tué lors de combats menés contre des groupes terroristes à 50 km au sud de Tessalit."








Revenir en haut Aller en bas
spartan
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Ven 22 Fév 2013 - 16:20

sympas le dernier montage
rip a lui.....
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Lun 4 Mar 2013 - 19:54

Quelques plaquettes en Hommage à Cédric Charenton, tué au combat au Mali le 02/03/2013.
Mort pour la France.









Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Jeu 7 Mar 2013 - 0:33

plaquette dédiée au 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes de Pamiers (Ariège).

Le caporal Charenton était en première ligne avec sa compagnie, la « 2 » des Rapaces du Premier Paras de France. Il a succombé aux tirs djihadistes alors que sa section allait conquérir la position.

« J'ai aussi une pensée pour un de mes fils qui se trouve quelque part dans les airs du Mali »


Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Sam 9 Mar 2013 - 2:04

Le brigadier-chef de première classe Wilfried Pingaud est né le 23 novembre 1976. A 18 ans, le 4 avril 1995, il signe un contrat d’engagé volontaire de l’armée de Terre pour cinq ans au titre du 68e régiment d’artillerie d’Afrique (68e RAA). A l’issue de sa formation initiale, il rejoint la 2e batterie du 68e RAA en tant que servant artillerie. Il se distingue alors immédiatement par son goût de l’effort et fait preuve de belles qualités humaines. Le 13 juillet de la même année, il obtient brillamment le certificat technique élémentaire (CTE) spécialité « mortier lourd » avant d’être élevé le 1er décembre 1995 à la distinction de 1re classe.






Revenir en haut Aller en bas
spartan
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Sam 9 Mar 2013 - 16:07

sympas ces montages des artistes du net
Revenir en haut Aller en bas
rousseau serge
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Sam 9 Mar 2013 - 17:31

bonjour
oui c'est bin vrai ça!!!
super costaud Bertrand..

amitiés serge
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Jeu 14 Mar 2013 - 11:38

MALI. LA LÉGION DANS L'ANTRE D’AQMI



Citation :
...C’est alors que les paras et la Légion entrent en action. Par une manoeuvre audacieuse, ils investissent à pied la vallée par le nord : 9 kilomètres de crapahute, avec 40 kilos sur le dos, pour parvenir en haut des crêtes. « Ils pensaient que l’Occidental allait se fatiguer, fatiguer, mais nous sommes arrivés à pied et ils ont craqué », explique le colonel Bertier, un des stratèges de l’opération.

« On est allé les chercher à la fourchette à escargot », ajoute-t-il avec délice. On croirait entendre Bigeard. Comment ne pas penser ici au héros de Diên Biên Phu ? Le relief, semblable à l’Algérie dont la frontière n’est qu’à 50 kilomètres, la manoeuvre des paras, la marche forcée, l’attaque par les hauteurs, l’ennemi qu’on surprend et le langage du colonel, c’est du pur Bigeard. Derrière ses petits yeux plissés, Bertier jubile de la comparaison. « Les tirs avaient lieu à 10 mètres, 3 mètres certaines fois, reprend-il. C’était presque du corps-à-corps. » La première crête conquise, on passe à la suivante. Chaque fois qu’un Groupement tactique interarmes (GTIA) est bloqué, dans les airs les hélicoptères Tigre se chargent de neutraliser la position ennemie. Sapeurs, chars, artillerie, transport, jusqu’à l’aviation de chasse puis le génie, toute la panoplie des armes françaises est utilisée dans l’opération. Mais, au final, c’est l’infanterie qui fait la différence, des hommes à pied, méthodiques, courageux, déterminés. L’ennemi profite de la moindre crevasse pour se planquer. A la fin, les soldats français manqueront même de grenades...

L'intégralité de l'article ICI : http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Mali.-La-Legion-dans-l-antre-d-Aqmi-470810/
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Jeu 14 Mar 2013 - 13:30

Citation :
« On est allé les chercher à la fourchette à escargot », ajoute-t-il avec délice. On croirait entendre Bigeard. Comment ne pas penser ici au héros de Diên Biên Phu ? Le relief, semblable à l’Algérie dont la frontière n’est qu’à 50 kilomètres, la manoeuvre des paras, la marche forcée, l’attaque par les hauteurs, l’ennemi qu’on surprend et le langage du colonel, c’est du pur Bigeard. Derrière ses petits yeux plissés, Bertier jubile de la comparaison. « Les tirs avaient lieu à 10 mètres, 3 mètres certaines fois, reprend-il. C’était presque du corps-à-corps.

« On est allé les chercher à la fourchette à escargot », ajoute-t-il avec délice. On croirait entendre Bigeard...!

Nos militaires ont des ordres.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Jeu 14 Mar 2013 - 19:16

Jeudi 7 mars, dans la vallée de l’Ametettai. Au premier plan, le poste de commandement français, surmonté d’une parabole satellite. Derrière, le potager planté par les hommes d’Aqmi. A l’arrière-plan, un hélicoptère Puma (à g.) et deux Tigre. Photo Alvaro Canovas




Le caporal a été tué près de cette dune de sable. » Il est 10 heures du matin, le jeudi 7 mars, au coeur du massif des Iforas, dans le nord-est du Mali. Le soleil tape déjà si fort que Jean- Yves Le Drian doit placer la main en visière pour observer le point que désigne le colonel Desmeulles, commandant des légionnaires du 2e Rep. Il s’agit du piton de roche noire où le caporalchef Cédric Charenton est mort, cinq jours plus tôt, au cours d’un des combats les plus violents auxquels l’armée française ait été confrontée ces dernières années. Le vent brûlant fait voler une poussière ocre et collante ; quand il accorde un répit, des nuées de mouches entrent en action. La température frôle déjà les 40 °C. « Vous considérez que la zone est sécurisée ? » demande le ministre de la Défense, qui a tombé la veste dès sa descente d’avion pour effectuer sa première visite sur le front. « Le génie est passé, tout est nettoyé », lui répond le colonel. Ils étaient 300 djihadistes à défendre cette vallée d’Ametettai. En quelques années, ils l’avaient méthodiquement transformée en forteresse. Les soldats français l’ont baptisée le « donjon ».


Revenir en haut Aller en bas
rousseau serge
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Ven 15 Mar 2013 - 15:25

bonjour
superbe photos Bertrand en plus des explications trés instructives

j'ose une photo prise dans le livre le 8eme de choc a DienBienPhu pour la similitude du terrain

amitiés serge

Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Lun 18 Mar 2013 - 10:14

Bonjour,
Il faut oser !!
En Indo la différence il y a une végétation verdoyante !
Amitiés Bertrand.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Lun 18 Mar 2013 - 10:23



Des soldats tchadiens se préparent à patrouiller dans le désert près de Tessalit, dans le nord du Mali, le 14 mars. Crédits photo : KENZO TRIBOUILLARD/AFP

:INFOGRAPHIE - Face à Aqmi dans l'Adrar des Iforas, l'armée française n'a d'autre soutien que ces valeureux soldats du désert.

Revenir en haut Aller en bas
Kéo
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Avec l'armée française dans la traque des jihadistes au Mali - 18/03   Mar 19 Mar 2013 - 1:23

REPORTAGE - Avec l'armée française dans la traque des jihadistes au Mali - 18/03:



voir la vidéo

Si la ville de Gao, dans le Nord du Mali, est maintenant
sécurisée, les combats se poursuivent dans la région. Les jihadistes du
Mujao ont trouvé refuge dans les zones désertiques, et les forces
françaises continuent de les traquer. Les envoyés spéciaux de BFMTV ont
pu se rendre sur place et rencontrer des militaires en cours
d'opération.

Nous recommandons





Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   Mar 19 Mar 2013 - 23:10

Ultimes hommages au caporal charentais mort samedi 16 mars 2013 au Mali



Mali/Opération Serval- caporal Alexandre Van Dooren du RIMa tué au combat et trois frères d'armes blessés.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mali opération SERVAL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mali opération SERVAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: OPEX 1962 à ce jour :: MALI opération SERVAL-
Répondre au sujetSauter vers: