CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rudy Laures
confirmé
confirmé
Rudy Laures


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyMer 14 Nov 2012 - 18:36

Merci à tous de votre chaleureux accueil

Fombecto Tu as raison la première nuit fut déterminante. Vers minuit départ de Larégahia ou nous étions au repos. Briefing du Colonel Emeri qui nous explique que nous avons donné notre parole de ne pas abandonner l'Algérie, les Harkis (nos frères d'arme) et toute la population (nous sommes entièrement libre de refuser). Le Lieutenant Trouillas nous donne nos objectifs pour la nuit: avec une vingtaine de copains nous devons prendre par surprise mais surtout sans fusillade si possible la base de Fort de l'eau et arrêter les officiers favorable à l’indépendance que nous devons remettre au petit matin au 1er REP. Mission accomplie.
Nous faisons ensuite mouvement sur le quartier Rignault ou nous sommes la garde rapprochée des Généraux Challes Salan Zeller et Jouhau.(voir photo à droite)
Nous occupons ensuite Radio Alger pendant que d'autre commandos du 40 sécurisent l'aéroport.
La suite peut être plus tard. J'ai encore les tripes qui tremblent.

RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Copie_20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyMer 14 Nov 2012 - 23:39

Bonsoir et bienvenue Rudy Laurens

Rudy Laures a écrit:
La suite peut être plus tard. J'ai encore les tripes qui tremblent
On peux très bien imaginer ce que tu ressens.

Comme tous nos camarades parachutistes, nous serons attentifs à tout ce que nous apportera d'écrits, concernant en particulier ces journées.
Nous seront également attentifs à ton expérience en Algérie, accompagnée d'éventuelles photos.
Bonne navigation sur notre forum parachutiste.

PS: le lien que tu amis sous ton texte ne laisse pas apparaitre la photo, est-ce mon problème que je rencontre?
Revenir en haut Aller en bas
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
Arcimboldo_56


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: le lien à la suite du texte   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyJeu 15 Nov 2012 - 11:09

Bonjour Claude, bonjour chers amis paras,

comme suite à ton PS dans le quel que tu signales à Rudy que le lien ne laisse pas apparaitre la photo,
je te signale que sur mon PC je peux voir la photo des 4 généraux.

Par ailleurs je ne comprends "la faute à forum actif".

Bienvenue à Rudy parmi ses frères d'armes qui m'ont accueillis avec bienveillance.

Arcimboldo
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Laures
confirmé
confirmé
Rudy Laures


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyJeu 15 Nov 2012 - 15:40

Bonjour Claude
Effectivement comme le souligne Arcimboldo_56 la photo apparaît bien sur le site, par contre je ne me rappelle plus les noms des civils à ma droite.
Amicalement Rudy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Rudy Laurès   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyJeu 15 Nov 2012 - 16:52

Le 1er R C P y était aussi avec un jour de retard ,retour d'OP ,j'y étais aussi ,et si le Régiment n'a pas été dissous ,par contre le colonel a été débarqué ,celui qui l'a remplacé aussi suite l'assassinat le 23 juillet 1961 de Francis Soro et à notre réaction musclée et des propos qu'il avait tenus pour nous approuver ,et un troisième colonel désigné après lui quand j'ai eu la quille . Le 1er RCP a donc eu Trois Colonels en Trois mois ! Qui dit mieux ?
Salut donc Rudy et bienvenue sur ce forum ou tu seras en Pays de connaissance .
_______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyVen 16 Nov 2012 - 0:14

gervez alexis a écrit:
Le 1er R C P y était aussi avec un jour de retard ,retour d'OP ,j'y étais aussi ,et si le Régiment n'a pas été dissous ,par contre le colonel a été débarqué ,celui qui l'a remplacé aussi suite l'assassinat le 23 juillet 1961 de Francis Soro et à notre réaction musclée et des propos qu'il avait tenus pour nous approuver ,et un troisième colonel désigné après lui quand j'ai eu la quille . Le 1er RCP a donc eu Trois Colonels en Trois mois ! Qui dit mieux ?
Salut donc Rudy et bienvenue sur ce forum ou tu seras en Pays de connaissance .
_______________________
Para un jour,Para toujours

_______________________________________________

Reconnaissons, qu'avec le 1er REP et les RCP, les paras des commandos de l'air furent du même combat lors du putch. Je me souviens qu'a l'époque le 1er RCP avait bien failli être également dissous... n'eut était qu'il aurait été difficile pour la Grande Zora de rayer des TAP le 1er Régiment para de France. Depuis le 1er RCP est le seul "Chasseurs parachutiste" restant quand, si je ne me trompe pas il y a 4 ou 5 RPIma .
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyVen 16 Nov 2012 - 14:17

Bonjour à tous,
Arcimboldo, Rudis Laures, il y a un problème sur ForumActif beaucoup de membres me contactent "pas de photos en ligne"??
J'ai créé un membre essai pour voir si mon IP est concernée ou totalement FA.
La photo de "Camp d'Idron est visible, par contre rien n'est visible pour toutes photos de mes dernières publications

Nous sommes hors sujet, mais je déplacerais ensuite ces réponses dans le bon sujet...!
Je poursuis ma demande d'assistance dans forum actif.
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Rudy Laures   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyVen 16 Nov 2012 - 16:20

Et oui Jacky ! et en particulier le 3 qui c'est fait remarquer à l'époque par son absence car même si il était en OP au moment du PUTSCH ,nous aussi ce qui ne nous a pas empêcher d'y aller le lendemain ,il est vrai que nous étions un Régiment d'appelés tout comme le 14 ou le 18 ce qui dément la thèse de l'époque selon laquelle les appelés n'auraient pas participer ou qu'ils étaient contre le Putsch !!!!oui mais nous ,nous ne passions pas notre temps (car on n'en avait pas) à gueuler la quille comme la plupart des biffins qui n'avaient rien compris à l'époque et qui n'ont toujours rien compris + de 50 ans après .
______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Rudy Laures   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyVen 16 Nov 2012 - 18:49

Pour Fonbecto ,si tu cherches des infos sur le Putsch ,clique sur la ligne en haut sur : Rechercher et tape Putsch dans la fenêtre ,tu y trouveras plusieurs articles ,lis les tous car tous en parlent .
_______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyVen 16 Nov 2012 - 21:05

gervez alexis a écrit:
Pour Fonbecto ,si tu cherches des infos sur le Putsch ,clique sur la ligne en haut sur : Rechercher et tape Putsch dans la fenêtre ,tu y trouveras plusieurs articles ,lis les tous car tous en parlent .
_______________________
Para un jour,Para toujours


------------------------------------------------------------
Voir google: PUTSCH: 1er RCP

Le para en question qui se trouve a la gauche du général putschiste dont Claude pense être un gars du 1er RCP est bien un Commando de l'air qui porte également le charognard sur l'épaule. Ce qui confirme bien ce que dit Rudy, a savoir que [b]c'est bien les paras commando de l'air qui furent les premiers avec le REP sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Rudy Laures.   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptySam 17 Nov 2012 - 13:04

Tout à fait ,c'est bien un commando de l'air ,au 1er R C P¨comme nous étions en OP le jour du déclenchement du Putsch ,nous ne sommes arrivé à Alger que le lendemain et en tenue " de crapahut" ,c'est à dire en retour du djebel ,sans les épaulettes ,avec brelagesnportes chargeurs ,munitions , armes ect... donc sans les épaulettes et les fouragères qui vont avec que l'on ne mettait que pour les cérémonies ou défilés ,de plus nos tenues camouflées en OP étaient loin d'être neuves . Je n'avais pas fais attention à ces détails lors du post de Claude . Mais je confirme : LE 1er R C P était bien au Putsch contrairement à ce que prétendent certains qui n'étaient même pas nés à l'époque . Autre détail , en tenue de combat nous ne portions pas les gallons sur les épaulettes puisque nous ne les avions pas ,mais sur la poitrine .
______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avellaneda


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptySam 17 Nov 2012 - 14:30

Le gars en tenue cam à droite est bien un commando de l'air et si j'ai bien suivi les différents messages de ce post il s'agit de notre nouveau camarade Rudy Laures auteur de ce post.
A lui de confirmer ou de me contredire.
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Laures
confirmé
confirmé
Rudy Laures


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptySam 17 Nov 2012 - 15:16

jacky alaux, avellaneda

Bien vu il s'agit bien de moi à 20 ans, j'étais garde du corps de Challes.
Regardez mon avatar je crois qu'il n'y a pas photo

Avec mon copain Magnenet si j'ai bonne mémoire

RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Img29910
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
lotusdemai
enregistré
enregistré
lotusdemai


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptySam 17 Nov 2012 - 16:23

respects Rudy !

amicalement
Christophe
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Rudy Laurès   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptySam 17 Nov 2012 - 17:08

Salut Rudy , comme tu habites Menton ,pour info ,je serais avec les Paras de la Région PACA mardi 20 novembre à Fréjus pour le transfert des cendres du Général Bigeard . RDV à 10 h devant l'entrée qu camp Lecoq ,j'ai un badge avec mon nom ,sinon tu demandes après moi ,tout le monde me connait .
______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Laures
confirmé
confirmé
Rudy Laures


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyDim 18 Nov 2012 - 12:11

gervez alexis

Merci pour l'info, c'est un peut juste mais si je peux me libérer c'est avec plaisir que je viendrais.
Donne moi l'adresse exacte pour mon GPS
Amitiés
Rudy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Rudy Laurès    RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyDim 18 Nov 2012 - 19:09

Rudy ,donnes moi ton adresse Mail (car tu n'es pas en MP ) et je t'envoie toutes les infos en retour ;
______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
bleu12
Pro !
Pro !
bleu12


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyLun 19 Nov 2012 - 0:36

Bonsoir et bienvenue Rudy Laures.

_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Laures
confirmé
confirmé
Rudy Laures


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyLun 19 Nov 2012 - 12:00

gervez alexis

Je viens de voir que moi non plus je ne peux envoyer de MP.
rudy.laures@aliceadsl.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
Rudy Laures
confirmé
confirmé
Rudy Laures


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyLun 19 Nov 2012 - 12:20

bleu12 Ce n'est pas une impression, "NOUS AVONS ÉTÉ TRAHIS" Le 1er REP était avec nous.


déclaration du Commandant de Saint Marc
devant le Haut tribunal militaire,
le 5 juin 1961


Ce que j’ai à dire sera simple et sera court. Depuis mon âge d’homme, Monsieur le président, j’ai vécu pas mal d’épreuves : la Résistance, la Gestapo, Buchenwald, trois séjours en Indochine, la guerre d’Algérie, Suez, et puis encore la guerre d’Algérie…
En Algérie, après bien des équivoques, après bien des tâtonnements, nous avions reçu une mission claire : vaincre l’adversaire, maintenir l’intégrité du patrimoine national, y promouvoir la justice raciale, l’égalité politique.
On nous a fait faire tous les métiers, oui, tous les métiers, parce que personne ne pouvait ou ne voulait les faire. Nous avons mis dans l’accomplissement de notre mission, souvent ingrate, parfois amère, toute notre foi, toute notre jeunesse, tout notre enthousiasme. Nous y avons laissé le meilleur de nous-mêmes. Nous y avons gagné l’indifférence, l’incompréhension de beaucoup, les injures de certains. Des milliers de nos camarades sont morts en accomplissant cette mission. Des dizaines de milliers de musulmans se sont joints à nous comme camarades de combat, partageant nos peines, nos souffrances, nos espoirs, nos craintes. Nombreux sont ceux qui sont tombés à nos côtés. Le lien sacré du sang versé nous lie à eux pour toujours.
Et puis un jour, on nous a expliqué que cette mission était changée. Je ne parlerai pas de cette évolution incompréhensible pour nous. Tout le monde la connaît. Et un soir, pas tellement lointain, on nous a dit qu’il fallait apprendre à envisager l’abandon possible de l’Algérie, de cette terre si passionnément
aimée, et cela d’un coeur léger. Alors nous avons pleuré. L’angoisse a fait place en nos coeurs au désespoir.
Nous nous souvenions de quinze années de sacrifices inutiles, de quinze années d’abus de confiance et de reniement. Nous nous souvenions de l’évacuation de la Haute-Région, des villageois accrochés à nos camions, qui, à bout de forces, tombaient en pleurant dans la poussière de la route.
Nous nous souvenions de Diên Biên Phû, de l’entrée du Vietminh à Hanoï. Nous nous souvenions de la stupeur et du mépris de nos camarades de combat vietnamiens en apprenant notre départ du Tonkin. Nous nous souvenions des villages abandonnés par nous et dont les habitants avaient été massacrés. Nous nous souvenions des milliers de Tonkinois se jetant à la mer pour rejoindre les bateaux français.
Nous pensions à toutes ces promesses solennelles faites sur cette terre d’Afrique. Nous pensions à tous ces hommes, à toutes ces femmes, à tous ces jeunes qui avaient choisi la France à cause de nous et qui, à cause de nous, risquaient chaque jour, à chaque instant, une mort affreuse. Nous pensions à ces inscriptions qui recouvrent les murs de tous ces villages et mechtas d’Algérie :
«L’Armée nous protégera, l’armée restera ». Nous pensions à notre honneur perdu.
Alors le général Challe est arrivé, ce grand chef que nous aimions et que nous admirions et qui, comme le maréchal de Lattre en Indochine, avait su nous donner l’espoir et la victoire.
Le général Challe m’a vu. Il m’a rappelé la situation militaire. Il m’a dit qu’il fallait terminer une victoire presque entièrement acquise et qu’il était venu pour cela. Il m’a dit que nous devions rester fidèles aux combattants, aux populations européennes et musulmanes qui s’étaient engagées à nos côtés.
Que nous devions sauver notre honneur.
Alors j’ai suivi le général Challe. Et aujourd’hui, je suis devant vous pour répondre de mes actes et de ceux des officiers du 1er REP, car ils ont agi sur mes ordres.
Monsieur le président, on peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier. On ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de mentir, de se renier, de se parjurer. Oh ! je sais, Monsieur le président, il y a l’obéissance, il y a la discipline. Ce drame de la discipline militaire a été douloureusement vécu par la génération d’officiers qui nous a précédés, par nos aînés.
Nous-mêmes l’avons connu, à notre petit échelon, jadis, comme élèves officiers ou comme jeunes garçons préparant Saint-Cyr. Croyez bien que ce drame de la discipline a pesé de nouveau lourdement et douloureusement sur nos épaules, devant le destin de l’Algérie, terre ardente et courageuse, à laquelle nous sommes attachés aussi passionnément que nos provinces natales.
Monsieur le président, j’ai sacrifié vingt années de ma vie à la France. Depuis quinze ans, je suis officier de Légion. Depuis quinze ans, je me bats. Depuis quinze ans j’ai vu mourir pour la France des légionnaires, étrangers peut-être par le sang reçu, mais français par le sang versé.
C’est en pensant à mes camarades, à mes sous-officiers, à mes légionnaires tombés au champ d’honneur, que le 21 avril, à treize heure trente, devant le général Challe, j’ai fait mon libre choix.
Terminé, Monsieur le président.
RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... 78864112
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jatech.fr
chasseur para
confirmé
confirmé
chasseur para


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyLun 19 Nov 2012 - 12:35

Bienvenue sur notre forum,
J'ai des frissons en repensant à cette période plein d'espoirs.
Rudy, merci pour cette belle contribution
Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
battement zéro


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyLun 19 Nov 2012 - 16:07

Bienvenue à l'un des acteurs de notre épopée AF...!
La conversation devient intéressante!
Très intéressé sur cette période de l'Histoire militaire en Algérie française.

Quelle déception, Challe n'a pas su passer la main à Salan.
Renvoyer le contingent oui, mais en plus les gendarmes mobiles, les CRS en les ayant désarmé au préalable.
Il fallait également remobilser les unités territoriales en les armant.
Challe ne voulait pas de civils, il pensait que le putsch était l'affaire des militaires, quelle erreur!

Le putsch est passé très près de réussir, un vent de panique a régné samedi et dimanche matin à l'Elysée. Chaban Delmas dira que de gaulle en avait eu la colique, tellement il avait la "trouille".
Il a suffit de très peu de chose.
Le colonel Argoud acteur de premier plan de la sédition a donné sa version des chances du putsch: "Je compare le putsch a une bille que vous lancez vers un col, au fur et à mesure qu'elle se rapproche du col évidemment la vitesse diminue. Alors notre bille est arrivée au sommet du col avec une vitesse très faible. Elle a hésité pendant quelques heures pour savoir de quel coté elle pencherait et puis, elle retombée. C'est a dire que le putsch a échoué."
Les parachutistes ont été au coeur de l'action, rendons leur hommage, ne pas oublier les cavaliers du colonel de La Chapelle et les nombreux régiments des autres armes qui se sont engouffré dans l'évènement.
Je me suis un peu lâché hors sujet, je laisse à Claude Millet de réparer cela.
A vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
ParaGuépard
Pro !
Pro !
ParaGuépard


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyLun 19 Nov 2012 - 20:27

Beaucoup d'officiers eurent la "grande sagesse" avant de s'engager de voir comment tournerait le putsch.
Cette louable prudence leur vaudra des promotions. Certains seront même promus généraux.
(pensée du colonel Antoine Argoud)
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avellaneda


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyLun 19 Nov 2012 - 21:52

Je dirais plutôt que beaucoup d'officiers n'eurent pas les c.... pour se joindre au mouvement.
Ils pensaient plus à leurs plans de carrières qu'aux promesses qu'ils avaient faites.
Parmi ceux qui avaient été sollicités et qui, donc étaient au courant de se qui se préparer, n'ont pas dit non mais quand il a fallu agir ils étaient comme par hasard soit en perme soit en congé maladie.
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... EmptyMar 20 Nov 2012 - 3:28

[quote="avellaneda"]Je dirais plutôt que beaucoup d'officiers n'eurent pas les c.... pour se joindre au mouvement.Ils pensaient plus à leurs plans de carrières qu'aux promesses qu'ils avaient faites.

--------------------------------------------------------------

Ce que tu dis est bien vrais, Yves...Certains n'eurent pas de c.... Ils ont dit oui, mais quand ce fut le momment d'agir ils se sont "cassé" . Dans ce sens, c'est une ombre sur le 3eme RPIma. Le régiment adoré des algérois, qui les lachat au dernier momment... Je pense a tous ceux qui commandèrent le 3 et surtout Le Borgne qui commandait au momment du Putsch et qui ne c'est pas mouillé. Je peu affirmer pourtant que la plupart des paras de ce régiment ( j'en connaissais de nombreux qui vennaient régulièrement en perm chez nous a Alger ) auraient suivi comme le furent ceux du REP du 14e RCP, du 18e RCP et bien sure des Commandos de l'air qui furent magnifique en suivant leurs chefs jusqu'au bout... Il y a qu'a énumérer les officiers paras courageux qui furent mis en tole pour connaitre ceux qui ont vraiment pris des risques.

Je pense a présent que, si le 3 avait suivi et que Challe n'avait pas refusé d'armés et mobiliser les 25 000 Territoriaux Pieds Noirs (dont je faisais parti ) Nous serions apres s'être débarasser du contingent ceux de La FNACA ( la quille bordel ) encore en Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty
MessageSujet: Re: RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...   RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
RUDY LAURES des GCPA revient sur la nuit du 21 avril 1961 à Alger, la nuit de tous les espoirs, les derniers de notre Algérie Française, envolés...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: LE PUTSCH d'ALGER du 21 avril 1961-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: