CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan    Jeu 11 Oct 2012 - 23:59

Citation :
Lors de la séance du Conseil de Paris, les 24 et 25 septembre dernier, la majorité municipale a repoussé une proposition des élus UMP de "dédier un espace public de la capitale" aux 88 militaires français morts en Afghanistan.

Catherine Vieu-Charrier (PS), adjointe au maire en charge du monde combattant, a expliqué que la mairie de Paris était déjà "associée" au projet d'installer un monument en hommage aux soldats tombés en opérations extérieures, place de Fontenoy, derrière l'Ecole militaire - un projet "sous l'autorité du ministère de la Défense". L'argument peut s'entendre, même si l'on a connu l'Hotel de Ville plus réceptif à d'autres demandes, par exemple l'inauguration d'une place Mohamed Bouazizi, dans le XIVème arrondissement, du nom du jeune tunisien dont le suicide a déclenché la révolution en décembre 2010 .

En revanche, l'explication de vote fournie par l'écologiste Sylvain Garel risque de faire grincer quelques dents : "Je rappelle qu'il y a effectivement eu 88 soldats français qui sont morts en Afghanistan. C'est bien triste pour eux et leur familles, mais qu'il y a eu aussi 120.000 civils afghans morts depuis que nous avons déclenché une guerre en Afghanistan. Je pense que si on devait construire des monuments, il faudrait aussi penser à ces 120.000 personnes, qui pour la plupart n'avaient rien demandé et qui ont été tuées à cause d'une guerre que nous avons déclarée à leur pays".

Voilà que nous aurions déclaré la guerre à l'Afghanistan... et que la mort des soldats n'est "bien triste" que pour "eux et leurs familles"... mais pas pour les élus écologistes manifestement. Sylvain Garel, co-président du groupe Europe Ecologie Les Verts, n'en est pas à son premier coup d'essai en matière d'antimilitarisme, comme nous le racontions déjà sur ce blog en octobre 2011.

Jeudi 11 Octobre 2012
Jean-Dominique Merchet

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Le-Conseil-de-Paris-refuse-de-dedier-un-espace-public-aux-militaires-francais-tues-en-Afghanistan_a790.html


L'écolo parisien Sylvain Garel

L'écolo-pastèque Garel ignore certainement que la France n’a jamais déclaré la guerre à l’Afghanistan, pays qu’elle aide par ailleurs à reconstruire et où nos médecins militaires font un travail admirable au profit des civils aghans ; il ignore aussi que selon les statistiques des Nations unies, environ trois quarts des victimes civiles du conflit sont le fait des insurgés afghans.

En voyant sa photo, on comprend mieux...



Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan    Ven 12 Oct 2012 - 13:34



Tous des C... ces gauchos-écolos!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
PATGISOL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan    Ven 12 Oct 2012 - 13:59

Ah oui, les verts au coeur ROUGE !!!!!...............

C’est plus simple de nommer une place Mohamed Bouazizi martyr du printemps arabe Tunisien…..
Revenir en haut Aller en bas
http://patgisol.e-monsite.com/
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan    Ven 12 Oct 2012 - 14:27

Quand on voit des "élus" pareils, il y a quand même une grande réflexion à se faire sur l'accès à la nationalité française, l'accès aux élections. L'accès aux urnes, j'y reviens, l'aptitude à décider de l'avenir de la France ?
La 3ème république a montré ses faiblesse, la 4ème aussi, la 5ème montre maintenant les siennes.

Il faudrait quand même voir les points faibles et points forts de chacune d'elles pour revoir la constitution. Ce n'est pas le branle-coucou actuel qui est capable de faire ça en toute objectivité. Seules choses qu'il soie capable de faire ne feraient qu'empirer la situation. Nous en voyons déjà les prémices. Il cultive le paraître et la pérennisation de son mandat, rien d'autre.

Première mesure urgente : Ne plus laisser des élus dire de telles conneries salissant la France. Difficile à mettre en place car le premier élu de France est le premier à salir la France ! Au fond Flambi est-il français........... de coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan    Ven 12 Oct 2012 - 16:39

Une honte!
Revenir en haut Aller en bas
bleu12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan    Sam 13 Oct 2012 - 0:02

Un renvoi

Lors du dernier Conseil de Paris, Claude Goasguen et les conseillers de Paris du 16e arrondissement ont déposé un vœu pour qu’un hommage soit rendu aux 88 soldats français morts en Afghanistan en leur dédiant un espace dans la capitale. Ce Vœu trouvait tout son sens dans la période trouble actuelle et permettrait de démontrer la reconnaissance de la Ville de Paris au dévouement de nos soldats.

Malheureusement les verts ont pesé pour rejeté ce vœu symbolique au prétexte que si un monument devrait être construit il devrait l’être en souvenir des 120.000 civils afghans morts depuis le début du conflit.

Il est évidemment bien triste de compter tant de civils disparus au cours de cette guerre mais c’est au peuple afghans de rendre hommage à ses morts et à la France et à Paris d’honorer la mémoire de nos soldats tombés au combat pour la démocratie en Afghanistan. (voir le voeu et l'intervention de l'éxecutif ci-dessous).




_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LE DEVOIR DE MEMOIRE-
Sauter vers: