CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ALERTE AU 19 MARS !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Jeu 15 Nov 2012 - 20:46

Merci Pérignon.
J'ai noté ceci:
"Loin d’être synonyme de paix, le 19 mars est au contraire le symbole du martyre en
Algérie de très nombreux Français fidèles à notre drapeau et de civils innocents.
De plus, pour les Morts pour la France lors des combats de Tunisie et du Maroc, le
19 mars est dépourvu de toute signification historique
."

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Lun 19 Nov 2012 - 16:22

Citation :
"Loin d’être synonyme de paix, le 19 mars est au contraire le symbole du martyre en
Algérie de très nombreux Français fidèles à notre drapeau et de civils innocents.
Revenir en haut Aller en bas
Brigitte
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: ALERTE AU 19 MARS !!   Lun 19 Nov 2012 - 17:42

Beaucoup trop de Sénateurs que l'on aurait pu croire " de notre bord" sur ce sujet du 19 Mars -(de part leur appartenance politique, notamment UMP)- ont voté en faveur
de la date chère à la FNACA et à la Gauche..........
Sans compter les "courageux" qui se sont abstenus.

Si vous désirez savoir comment à voté votre Sénateur -( pour éventuellement lui "remonter les bretelles")- rendez-vous sur le site du Sénat :

http://www.senat.fr/scrutin-public/2012/scr2012-20.html

Faites suivre...........

Salut à Tous
Revenir en haut Aller en bas
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Lun 19 Nov 2012 - 18:23

Merci Brigitte!
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Mar 20 Nov 2012 - 13:28

Bonjour Brigitte,
Merci pour le lien.Je savais par avance le vote de mon dépité (faute volontaire):c'est un socialo !
Par contre j'ai vu que Christophe Béchu (fils du général Béchu,mon ancien commandant de compagnie et ancien chef de corps du 9°RCP)avait bien voté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
ParaGuépard
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Sam 1 Déc 2012 - 0:32

Un renvoi intéressant

Pour la FNACA le 5 Décembre, jusqu'alors si décrié, "reste une date importante" car elle
"marque l'abandon du pays par les Européens installés en Algérie."

Qu'est-ce qu'ils nous préparent ?

Méfiance , méfiance ...
....

http://www.sudouest.fr/2012/11/29/la-fnaca-obtient-satisfaction-893502-2481.php

". L'officialisation de la date du 19 mars qui a sonné la fin des combats en Algérie.
Deux autres dates resteront importantes tout de même, le 25 septembre pour les Harkis et le 5 décembre qui marque l'abandon du pays par les Européens installés en Algérie."

Ajc

Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Mer 5 Déc 2012 - 12:23

source site de Guy Pervillé

1962 : fin de la guerre d’Algérie (2012) : texte censuré !
samedi 7 janvier 2012.

J’ai été contacté depuis plus d’un an (novembre 2010) par le directeur chargé des Archives de France, afin de rédiger un article, le plus objectif possible, sur la fin de la guerre d’Algérie dans la publication annuelle du Ministère de la culture et de la communication, intitulée "Commémorations nationales 2012". J’ai envoyé cet article à la date prévue, et accepté quelques corrections mineures, avant d’envoyer mon texte définitif le 17 juin 2011. Puis j’ai appris, un peu avant Noël, que mon texte avait été amputé des trois quarts sans que je sois consulté, et qu’il paraîtrait sans ma signature. En effet, le texte publié à la page 56 tient en une vingtaine de lignes (la bibliographie que j’avais fournie se trouve néanmoins à la page 281). Je publie donc ici mon texte complet, pour que chacun puisse juger du procédé, c’est-à-dire de ce qui s’avère être le premier acte de censure que j’aie subi en plus de quarante ans de carrière.

La guerre d’Algérie se termina en 1962, puisque la France finit par reconnaître l’indépendance du pays revendiquée depuis le 1er novembre 1954 par le Front de libération nationale (FLN), mais on ne peut pas indiquer une date plus précise. En effet, la fin de cette guerre impliquait trois critères généralement confondus, mais qui sont restés distincts : la fin des hostilités entre le FLN et la France ; la reconnaissance d’un Etat algérien par la France ; la formation d’un gouvernement algérien capable d’incarner cet Etat.

La fin des hostilités entre le FLN et la France fut la conséquence des accords d’Evian signés le 18 mars 1962 par les représentants du gouvernement français et ceux du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA). Ces accords prévoyaient : la formation d’un Etat algérien au terme d’une période transitoire de trois à six mois (durant laquelle l’Algérie resterait gouvernée par le haut commissaire de France coopérant avec un exécutif provisoire franco-algérien désigné d’un commun accord) ; la formation du futur Etat par un processus démocratique d’autodétermination garantissant les droits de tous ses habitants ; et les principes des futures relations de coopération entre les deux Etats. Au terme de cette période, un référendum devait créer l’Etat algérien et ratifier en son nom les accords d’Evian. En conséquence, un cessez-le-feu devait entrer en vigueur le 19 mars à midi.

Le gouvernement français appliqua les accords. Le 8 avril 1962, il les soumit à un référendum en métropole, qui leur donna une ratification éclatante par une très grande majorité des électeurs (64,8% des inscrits et 90,6% des suffrages exprimés). Dès la proclamation officielle des résultats, le 13 avril, fut installé à Rocher Noir l’Exécutif provisoire franco-algérien présidé par Abderrahmane Farès ; et à Paris, le Premier ministre Michel Debré démissionna le 14 et fut remplacé par Georges Pompidou, alors considéré comme un simple exécutant de la politique du président Charles de Gaulle. Le 15 mai, la date du référendum algérien fut avancée au 1er juillet, et ses résultats, ratifiant massivement les accords d’Evian (par 91,23% des inscrits et 99,72% des suffrages exprimés, furent proclamés le 3 juillet.

Mais l’Organisation armée secrète (OAS) avait répondu à l’annonce du cessez-le-feu en intensifiant son action violente contre le FLN et contre les forces gouvernementales. Elle aboutit à un désastre pour la population française d’Algérie (fusillade sanglante de la rue d’Isly, commise par un barrage de tirailleurs contre la foule manifestant en faveur de la population de Bab-el-Oued le 26 mars à Alger), mais l’OAS, bien qu’affaiblie par plusieurs arrestations (dont celle de son chef le général Salan) intensifia son action terroriste jusqu’en juin. L’organisation d’Alger négocia des accords avec le président de l’Exécutif provisoire et le chef des ses membres FLN (accords Susini-MostefaI du 17 juin), mais celles d’Oranie et du Constantinois continuèrent leur action presque jusqu’à la veille du référendum.

Cependant le FLN profita des accords d’Evian pour reconstituer ses forces armées et pour étendre leur autorité sur une grande partie du pays et de sa population. L’armée française s’y opposa jusqu’au 14 avril, puis dut y renoncer. A partir du 17 avril 1962, le FLN déclencha une vague d’enlèvements contre la population française, supposée complice de l’OAS, dans les agglomérations d’Alger et d’Oran, mais aussi dans l’intérieur de ces régions. Le 14 mai la Zone autonome d’Alger, dirigée par Si Azzedine, rompit ouvertement le cessez-le-feu en déclenchant une série d’attentats. C’est alors que le président de Gaulle, tout en demandant au GPRA de les désavouer, accepta l’avancement de la date du référendum algérien au 1er juillet proposé par l’Exécutif provisoire. D’autre part, des enlèvements et des massacres avaient été commis après le 18 mars contre d’anciens "harkis", en violation flagrante des clauses d’amnistie des accords d’Evian ; des tracts de l’ALN saisis par l’armée française faisaient craindre qu’une épuration systématique soit déclenchée après le référendum. Le respect de ces accords par le FLN semblait de moins en moins assuré, car le Conseil national de la Révolution algérienne (CNRA), réuni à Tripoli en mai et juin, les avait qualifiés de "plateforme néo-colonialiste", puis s’était divisé entre les partisans du GPRA présidé par Ben Khedda et ceux de ses opposants rassemblés dans un "Bureau politique" par Ben Bella. Mais pourtant le référendum du 1er juillet eut lieu dans l’enthousiasme avec la participation du FLN faisant campagne pour le oui.

Le 3 juillet, la France reconnut l’indépendance de l’Algérie sous l’autorité de l’Exécutif provisoire, qui devait organiser au plus vite l’élection d’une assemblée constituante souveraine ; mais cet exécutif ne pouvait fonctionner sans l’accord du FLN, lui-même divisé depuis l’échec du CNRA de Tripoli. Le 27 juin, les membres du groupe FLN de l’Exécutif provisoire avaient remis leur démission au GPRA, et le président Farès avait remis sa démission au président Ben Khedda le 3 juillet à Alger, mais il dut rester en place pour assurer la continuité de l’administration. En même temps une lutte pour le pouvoir, jusqu’au bord de la guerre civile, se déclencha entre deux coalitions issues du FLN, reconnaissant l’une le GPRA, l’autre le Bureau politique de Ben Bella soutenu par l’Etat-major général de l’ALN (Armée de libération nationale) du colonel Boumedienne (destitué par le GPRA le 30 juin). Absence d’autorité incontestée et compétition pour le pouvoir déclenchèrent de nouvelles vagues d’enlèvements et de violences meurtrières contre des Français d’Algérie (notamment des centaines d’enlèvements à oran le 5 juillet) et contre d’anciens "harkis". Les troupes françaises accueillirent et transférèrent en France les fugitifs, mais le gouvernement leur interdit de les rechercher sans l’accord des autorités algériennes.

Cette période d’anarchie prit fin à partir de septembre, avec l’élection d’une Assemblée constituante composée de membres du parti unique FLN, qui reçut le 25 les pouvoirs de l’Exécutif provisoire et du GPRA, et qui investit le 26 un gouvernement présidé par Ahmed Ben Bella. Les enlèvements de Français diminuèrent alors, et les enlevés furent recherchés, mais les massacres d’anciens "harkis" durèrent encore plusieurs mois, et leur emprisonnement, sous prétexte d’assurer leur sécurité, près de dix ans.

Les accords d’Evian, voulus par le gouvernement français comme la "solution du bon sens", se révélèrent donc une utopie, qui échoua à ramener une vraie paix en Algérie. Le "rapatriement" des Français d’Algérie, et celui de "Français musulmans" (que le général de Gaulle ne considérait pas comme de vrais Français) s’imposèrent comme des nécessités. De Gaulle maintint aussi longtemps que possible ce qui restait de la politique de coopération pour éviter la faillite de l’indépendance algérienne, en espérant que la France finirait par en bénéficier un jour.

Guy Pervillé.


PS 1 : Je ne suis pas à plaindre, puisque mon site me permet de m’exprimer en toute liberté. Le sont bien davantage les responsables de cette publication officielle qui s’efforcent de la réaliser honnêtement, de façon à lui donner un réel intérêt. Je ne les confond pas avec ceux qui leur ont imposé cette décision inepte, laquelle ne peut que discréditer injustement leur travail en gâchant une très bonne occasion de tenir un langage de vérité sur un sujet encore douloureux, un demi-siècle après les faits. J’aurais apprécié que le ou les responsables de cette décision aient eu l’honnêteté et la simple courtoisie de m’informer de leurs raisons, mais il n’en a rien été. C’est donc à ces derniers que je m’adresse pour leur dire à mon tour (comme Maurice Clavel à la télévision le 13 décembre 1971) : "Messieurs les censeurs, bonsoir !"

PS 2 : Je viens de m’apercevoir aujourdhui (8 octobre 2012), après en avoir été informé par une journaliste, que mon texte initial avait été rétabli, je ne sais pas quand, dans la version électronique des Commémorations nationales 2012. Je m’en réjouis très sincèrement.

Guy Pervillé
La guerre sans nom : appelés et rappelés en Algérie (1992)
1962 : fin de la guerre d’Algérie (2012) : texte censuré !
Qu’est-ce que la colonisation ? (1972)
Bienvenue
La politique algérienne de la France, de 1830 à 1962 (1995)
Dans la même rubrique
L’affaire Si Salah (1960) : histoire et mémoire (2012)
Revenir en haut Aller en bas
Brigitte
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: C'EST QUOI CE TRUC ?   Ven 7 Déc 2012 - 10:59

L'un d'entre vous saurait-il de quoi il s'agit ?
Ne serait-ce pas en rapport avec la situation au Mali ( et au Niger) pays frontaliers de l'Algérie ?
_______________________

LOI no 2012-1360 du 6 décembre 2012 autorisant l’approbation de l’accord de coopération dans le domaine de la défense entre
le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire (1)

NOR : MAEJ1201569L

L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article unique

Est autorisée l’approbation de l’accord de coopération dans le domaine de la défense entre le Gouvernement
de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire, signé à
Alger le 21 juin 2008, et dont le texte est annexé à la présente loi (2).
La présente loi sera exécutée comme loi de l’Etat.


Fait à Paris, le 6 décembre 2012.
FRANÇOIS HOLLANDE
Par le Président de la République :
Le Premier ministre,
JEAN-MARC AYRAULT
Le ministre des affaires étrangères,
LAURENT FABIUS

(1) Travaux préparatoires : loi no 2012-1360.
Assemblée nationale :
Projet de loi no 73 ;
Rapport de M. Jean-Pierre Dufau, au nom de la commission des affaires étrangères, no 343 ;
Avis de M. Guy Chambefort, au nom de la commission de la défense, no 305 ;
Discussion et adoption après engagement de la procédure accélérée (procédure d’examen simplifiée) le 19 novembre 2012
(TA no 32).
Sénat :
Projet de loi, adopté par l’Assemblée nationale, no 133 (2012-2013) ;
Rapport de M. Christian Namy, au nom de la commission des affaires étrangères, no 141 (2012-2013) ;
Texte de la commission no 142 (2012-2013) ;
Discussion et adoption le 23 novembre 2012 (TA no 37, 2012-2013).
(2) Le texte sera publié ultérieurement au Journal officiel de la République française.[b]
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Ven 7 Déc 2012 - 13:51

Bonjour Brigitte,
Il s'agit d'accords de coopération dans le domaine de la défense entre le gouvernement français et le gouvernement Algérien.


N° 73

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUATORZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 4 juillet 2012.

PROJET DE LOI

autorisant l’approbation de l’accord de coopération dans le domaine de la défense entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire,

(Renvoyé à la commission des affaires étrangères, à défaut de constitution
d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

PRÉSENTÉ

au nom de M. Jean-Marc AYRAULT,

Premier ministre,

par M. Laurent FABIUS,

ministre des affaires étrangères.


EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Après avoir été limitées pendant de nombreuses années, les relations militaires et de défense entre la France et l’Algérie sont entrées, depuis 2000, dans une nouvelle dynamique. Ainsi, en 2003, la visite d’État à Alger de M. Jacques Chirac, alors Président de la République, puis celle du chef d’état-major des armées (la première depuis l’indépendance), ont illustré la volonté conjointe de relancer la coopération militaire et de défense qui, depuis, a été concrétisée par la mise en œuvre d’actions diverses (concertations à haut niveau, stages, exercices, enseignement du français…). Ces initiatives restaient toutefois dépourvues de cadre juridique adapté, puisque la coopération militaire bilatérale ne reposait que sur la convention de coopération technique du 6 décembre 1967.

Aussi, au terme de négociations engagées en 2003, la France et l’Algérie ont signé, le 21 juin 2008, un accord relatif à la coopération dans le domaine de la défense qui définit, d’une part, le cadre des initiatives menées dans ce domaine et prévoit, d’autre part, des dispositions relatives au statut des membres du personnel français et algérien.

Après avoir dressé la liste des définitions des termes employés (article 1er), cet accord précise, au titre Ier, l’objet et les formes de la coopération (article 2) et institue, aux articles 3 et 4, une commission mixte chargée de structurer les actions menées conjointement.

Le titre II définit le statut des membres du personnel militaire et civil : interdiction de participer à la préparation ou l’exécution d’opérations de guerre ou de maintien de l’ordre (article 5) et exercice du pouvoir disciplinaire par la Partie d’envoi (article 6). L’article 7 établit une priorité de juridiction en faveur de l’État d’envoi pour les infractions commises en service ainsi que pour les infractions qui portent atteinte à la sécurité, aux biens, à la personne d’un autre membre du personnel de l’État d’envoi. Pour les autres infractions, la compétence revient aux juridictions de l’État d’accueil. Conformément à l’article 8, les Parties peuvent apporter des dispositions complétant ce statut.

Afin de clarifier la protection juridique des personnels français et des membres de leur famille au regard de leurs exigences constitutionnelles et conventionnelles, la France a, en accord avec les autorités algériennes, communiqué à celles-ci par note verbale de l’ambassade du 15 mai 2011 une déclaration interprétative unilatérale précisant que « l’ordre juridique interne mentionné à l’article 16 de l’accord vise, en ce qui concerne la République française, tant l’article 66-1 de la Constitution que les accords et conventions internationaux auxquels la France est Partie », ce qui inclut nos engagements relatifs à l’abolition de la peine de mort et que, « sur le fondement de ces dispositions, les autorités françaises ne pourront pas remettre aux autorités algériennes, dans les différents cas prévus à l’article 7 de l’accord, des personnels civils ou militaires ou des membres de leur famille susceptibles d’encourir la peine capitale au titre du droit algérien applicable ». Le ministère des affaires étrangères algérien y a répondu par note verbale du 2 août 2011, qui « confirme que la Partie algérienne fait la même lecture que la Partie française de la notion d’ordre juridique interne visé à l’article 16 et qu’une telle interprétation ne soulève pas d’objection particulière », marquant ainsi l’accord de la Partie algérienne relatif à l’interprétation de l’accord sur ce point.

Le titre III fixe les règles applicables en cas de contentieux.

L’article 9 énumère ainsi les cas dans lesquels chaque Partie renonce à toute demande d’indemnités à l’encontre de l’autre (dommages causés au personnel ou à ses biens, survenus dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord et ne résultant pas d’une faute lourde ou intentionnelle). Ce même article organise la répartition de la charge des indemnités versées pour la réparation des dommages causés à des tiers à la suite d’une procédure amiable.

Aux termes de l’article 10, il est prévu que tout différend résultant de l’application de l’accord est réglé par voie de consultations entre les Parties.

Le titre IV (articles 11 et 12) encadre les modalités de soutien de la Partie d’accueil en prévoyant la prise en charge des déplacements sur le territoire de l’État d’accueil, la mise à disposition d’infrastructures d’entraînement au bénéfice de la Partie d’envoi ainsi que l’assistance médicale ; les frais d’alimentation, d’hébergement et de transport entre les territoires des deux pays restent à la charge de chaque Partie.

Les dispositions finales du titre V ont trait au décès d’un membre du personnel (article 13), à la fixation des règles relatives à la protection des informations classifiées dans l’attente de la conclusion d’un accord de sécurité (article 14) et à la facilitation des procédures permettant l’exécution des engagements conclus sur la base de l’accord (article 15). L’article 16 prévoit que chaque Partie s’engage à exécuter en toutes circonstances, et conformément à son ordre juridique interne, les engagements pris dans le cadre de cet accord. Enfin, les modalités d’entrée en vigueur, d’amendement, de reconduction et de dénonciation sont précisées à l’article 17.

Telles sont les principales observations qu’appelle l’accord de coopération dans le domaine de la défense entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire qui, comportant des dispositions de nature législative, est soumis au Parlement en vertu de l’article 53 de la Constitution.


PROJET DE LOI

Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre des affaires étrangères,

Vu l’article 39 de la Constitution,

Décrète :

Le présent projet de loi autorisant l’approbation de l’accord de coopération dans le domaine de la défense entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire, délibéré en conseil des ministres après avis du Conseil d’État, sera présenté à l’Assemblée nationale par le ministre des affaires étrangères, qui sera chargé d’en exposer les motifs et d’en soutenir la discussion.

Article unique

Est autorisée l’approbation de l’accord de coopération dans le domaine de la défense entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire, signé à Alger, le 21 juin 2008, et dont le texte est annexé à la présente loi.

Fait à Paris, le 4 juillet 2012.

Signé : Jean-Marc AYRAULT

Par le Premier ministre :
Le ministre des affaires étrangères

Signé : Laurent FABIUS


Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Ven 7 Déc 2012 - 15:49

_______________________

LOI no 2012-1360 du 6 décembre 2012 autorisant l’approbation de l’accord de coopération dans le domaine de la défense entre
le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire (1)

Fait à Paris, le 6 décembre 2012.
FRANÇOIS HOLLANDEPar le Président de la République :
Le Premier ministre,
JEAN-MARC AYRAULT
Le ministre des affaires étrangères,
LAURENT FABIUS
Discussion et adoption le 23 novembre 2012 (TA no 37, 2012-2013).
(2) Le texte sera publié ultérieurement au Journal officiel de la République française.[/quote]

______________________________________________-


[b]Et Bien ! Apres cet accord de coopération entre l'armée francaise et l'armée du FLN algérien, Il ne restera plus qu'a cloturer cet "amitié" par un défilé, le 14 juillet de l'armée algérienne sur les Champs Élysées... Vive la France !
Revenir en haut Aller en bas
PATGISOL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Ven 7 Déc 2012 - 17:26

jacky alaux a écrit:
_______________________

LOI no 2012-1360 du 6 décembre 2012 autorisant l’approbation de l’accord de coopération dans le domaine de la défense entre
le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire (1)

Fait à Paris, le 6 décembre 2012.
FRANÇOIS HOLLANDEPar le Président de la République :
Le Premier ministre,
JEAN-MARC AYRAULT
Le ministre des affaires étrangères,
LAURENT FABIUS
Discussion et adoption le 23 novembre 2012 (TA no 37, 2012-2013).
(2) Le texte sera publié ultérieurement au Journal officiel de la République française.

______________________________________________-


[b]Et Bien ! Apres cet accord de coopération entre l'armée francaise et l'armée du FLN algérien, Il ne restera plus qu'a cloturer cet "amitié" par un défilé, le 14 juillet de l'armée algérienne sur les Champs Élysées... Vive la France !
[/quote]

On en saura plus après le 20 décembre fin de la visite du président en algérie soi-disant pour des partenariats économiques et enjeux mémoriels.
Revenir en haut Aller en bas
http://patgisol.e-monsite.com/
gervez alexis
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ALLERTE AU 19 MARS!!   Ven 7 Déc 2012 - 18:16

Après le coup de la reconnaissance du 19 mars ,l'nterdiction du Père Noël dans une crèche ,pas de doute à avoir ,nous aurons bien l'armée algérienne qui défilera à Paris le 14 juillet 2013.
Quand même curieux que le sinistre Boutéflika qui a tant critiqué l'Armée Française fasse appel au sinistre Hollande pour un accord de défense entre nos deux pays ,à moins qu'Hollande de crainte d'un coup d'état en France ,et pas certain que l'Armée Française tire sur des citoyens Français ,pourra ainsi faire appel à l'algérie et à l'ALN pour rétablir l'orde chez nous ,ou Bouteflika faire appel à notre Armée et à nos Parachutistes qu'il a tant critiqué pour rétablir l'ordre en algérie le jour oü les barbus voudront le renverser ce qui ne saurait tarder . Devinette ,lequel des deux sera le premier renverser ?
______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
Brigitte
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: C'EST QUOI CE TRUC ?   Ven 7 Déc 2012 - 18:54

"Aussi, au terme de négociations engagées en 2003, la France et l’Algérie ont signé, le 21 juin 2008, un accord relatif à la coopération dans le domaine de la défense qui définit, d’une part,
le cadre des initiatives menées dans ce domaine et prévoit, d’autre part, des dispositions relatives au statut des membres du personnel français et algérien."


Merci FOUQUET66
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Ven 7 Déc 2012 - 21:18

gervez alexis a écrit:
Après le coup de la reconnaissance du 19 mars ,l'nterdiction du Père Noël dans une crèche ,pas de doute à avoir ,nous aurons bien l'armée algérienne qui défilera à Paris le 14 juillet 2013.
Quand même curieux que le sinistre Boutéflika qui a tant critiqué l'Armée Française fasse appel au sinistre Hollande pour un accord de défense entre nos deux pays ,à moins qu'Hollande de crainte d'un coup d'état en France ,et pas certain que l'Armée Française tire sur des citoyens Français ,pourra ainsi faire appel à l'algérie et à l'ALN pour rétablir l'orde chez nous ,ou Bouteflika faire appel à notre Armée et à nos Parachutistes qu'il a tant critiqué pour rétablir l'ordre en algérie le jour oü les barbus voudront le renverser ce qui ne saurait tarder . Devinette ,lequel des deux sera le premier renverser ?
______________________
Para un jour,Para toujours

---------------------------------------------------------------

Comme toujours..... Elle est Bonne Alex.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Sam 8 Déc 2012 - 14:29

jacky alaux a écrit:
]Et Bien ! Apres cet accord de coopération entre l'armée francaise et l'armée du FLN algérien, Il ne restera plus qu'a cloturer cet "amitié" par un défilé, le 14 juillet de l'armée algérienne sur les Champs Élysées... Vive la France !

Bonjour jacky,
à quoi pouvait-on s'attendre avec la pourriture actuelle? je pense que ceux-là n'ont pas eu à souffrir d'un attentat,d'un enlévement,d'une disparition ou d'un ami assassiné par le FLN!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Sam 8 Déc 2012 - 16:32

FOUQUET66 a écrit:
jacky alaux a écrit:
]Et Bien ! Apres cet accord de coopération entre l'armée francaise et l'armée du FLN algérien, Il ne restera plus qu'a cloturer cet "amitié" par un défilé, le 14 juillet de l'armée algérienne sur les Champs Élysées... Vive la France !

Bonjour jacky,
à quoi pouvait-on s'attendre avec la pourriture actuelle? je pense que ceux-là n'ont pas eu à souffrir d'un attentat,d'un enlévement,d'une disparition ou d'un ami assassiné par le FLN!!!


--------------------------------------------------------------------


En effet camarade.... En ce qui me concerne, j'ai connu les horreurs des attentats du FLN (ces assassins, futurs alliés militaires de cette pauvre France décadente)
-1955 : Mines d'EL Hallia, Philippeville, mon oncle et ma tante mutillés et égorgés
-1956 : Un autre oncle poignardé devant sa cordonnerie rue Bab Azoune a Alger
-1957 : Mon jeune cousin de 17 ans abattu dans la rue de 2 balles dans la tête

-1962 ; Durant l'éxode, apres les accords d'Évian... mes parents s'échappent de justesse de leur appartement... Un voisin musulman les avertit que des moudjahédines (FLN) les cherchent parce qu'ils savent que leur fils et un ancien para. En effet, les gardes mobiles de Debrosse (ce pourri) ont remis au FLN la liste des membres de l'OAS et même d'anciens Paras Pieds Noirs. Ils resteront cachés 2 jours dans les égouts pres du port d'Alger avant de réussir a s'embarquer sur un bateau de pêche complaisant qui les débarquera a Marseille avec une seule valise sans personne pour les acceuillir... Seulement des pancartes géantes... Pieds Noirs, allez vous recicler ailleurs... C'est ca, LA FRANCE !
Quant a moi, étant de l'OAS (Deltat 10) Apres les accord d'un cessé le feu entre L'OAS et le FLN je réussissais a rejoindre Marseille et là je fut acceuilli par des CRS qui m'interrogèrent pendant 8 heures a coup de poings... Jusqu'au momment ou en fouillant dans mes affaires il trouvèrent une boite dans laquelle j'y avait mis mes décorations et des photos de moi en para... Ca les a refroidi et ils m'on laisser partir.

Apres tout ca, j'avais un but en tête, quitter ce pays ingrat qui avait abandonné ses enfants.
Je vis depuis au Canada qui m'a recu a bras ouverts et qui m'avait payer le voyage pour immigrer.
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ALLERTE AU 19 MARS !!   Sam 8 Déc 2012 - 17:12

Et oui Fouquet 66 ,ceux là n'ont pas été victimes d'un enlèvement , d'un attentat , d'une disparition ou d'un assassinat ,ils viennent du parti des porteurs de valises du F L N et ils ont donc contribuer par leur aide aux attentats,disparitions,enlèvements et assassinats et normalement ils devraient être jugés pour collaboration avec l'ennemi en temps de guerre ,collaboration qui continue avec le fameux traité .Les Chiens ne peuvent faire que des Chiens.

______________________

Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: A Dijon, le 5 Décembre, des paras courageux, ont recouvert une plaque du 19 mars d'un drapeau tricolore, devant les autorités.   Dim 9 Déc 2012 - 1:21

Merci Brigitte pour cet envoi.


chers amis,
ils étaient peu nombreux, mais efficaces...
bonne journée et faire suivre,
amitiés paras à tous,

A Dijon, le 5 Décembre, des paras courageux, ont recouvert une plaque du 19 mars d'un drapeau tricolore, devant les autorités.

5 Decembre 2012 – Dijon Cimetiere des Pejoces - Apres la ceremonie en presence des Autorites Civiles et

Militaires et des CRS envoyes pour securiser les lieux , des paras , des adherents du Cercle Algerianiste de Dijon-

Bourgogne , l’Association des Harkis de Dijon Bourgogne , ont tenu a manifester leur desaccord en occultant le

panneau denomme : Square du 19 Mars , et en deposant des rubans de crepe noir sur ce meme panneau en

signe de Deuil -








_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
chouf
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Dim 9 Déc 2012 - 15:15

Bravo les paras et les autres pour votre culot................!
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Dim 9 Déc 2012 - 15:46

chouf a écrit:
Bravo les paras et les autres pour votre culot................!

----------------------------------------


OUI ! Merci a nos frères Paras... Ceux qui n'ont pas oublié.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Dim 9 Déc 2012 - 18:03

jacky alaux a écrit:
chouf a écrit:
Bravo les paras et les autres pour votre culot................!

----------------------------------------


OUI ! Merci a nos frères Paras... Ceux qui n'ont pas oublié.

Comment peut-on oublier cette époque de notre jeunesse qui nous a tant marqués !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: photos cérémonie du 5 decembre la rochelle   Dim 9 Déc 2012 - 23:37

Envoi de notre camarade Ledroumaguet















_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Dim 9 Déc 2012 - 23:44

[
url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=3125&u=10041610][/url]










_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
PATGISOL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Lun 10 Déc 2012 - 6:41

Belle cérémonie !!
Revenir en haut Aller en bas
http://patgisol.e-monsite.com/
Yuguy
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   Ven 14 Déc 2012 - 12:00

Afin de clarifier cette affaire du 19 mars 1962, la FNACA et l'ARAC n'ont qu'à noter ce que cette date représente pour les Algériens qui ont éditer un timbre poste 19 mars 1962 jour de la Victoire :cliquer ici et 50 années après ce qu'ils continuent de penser : et ici Enfin,même dans son hymne national le FLN veut encore culpabiliser et piétiner la France en la menaçant nommément :et là Quand nos pouvoirs publiques comprendront-ils qu'aux yeux de ces arabes, nous ne sommes que des "dhimis" et que nous devons nous comporter en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALERTE AU 19 MARS !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALERTE AU 19 MARS !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: LA GRANDE PUNITION DES PARAS :: NOTRE PUNITION: "casser l'Esprit Paras"-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: