CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cette année, on ne verra pas, sur les Champs-Élysées, de régiments bretons.

Aller en bas 
AuteurMessage
chouf
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Cette année, on ne verra pas, sur les Champs-Élysées, de régiments bretons.   Jeu 12 Juil 2012 - 0:19

Défilé du 14 juillet : l'Ouest peu présent
Le bagad de Lann-Bihoué ouvrirales festivités.© Thierry Creux
Hormis les écoles militaires de l'armée de terre et de la marine, les formations basées dans la région seront aux abonnés absents.
À chacun son tour... Cette année, on ne verra pas, sur les Champs-Élysées, de régiments bretons. Un seul régiment ligérien défilera, le 2erégiment de dragons de Fontevraud (Maine-et-Loire) qui dévoilera ses moyens de lutte contre les risques nucléaires, biologiques et chimiques.

C'est pourtant le bagad de Lann-Bihoué (Morbihan) qui ouvrira les festivités et inaugurera l'animation musicale d'ouverture. Belle consécration pour cette formation qui fête ses 60 ans. Elle est composée de douze bombardes dont le « penn soner » (chef d'orchestre), neuf cornemuses, huit batteurs et un porte-bannière.

Dans le sillage des sonneurs, incontournables, les écoles de l'armée de terre et de la marine rappelleront que l'Ouest n'est pas un désert militaire. Les futurs officiers de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr et de l'école militaire interarmes (toutes deux de Coëtquidan) devanceront les élèves de l'école navale de Lanvéoc-Poulmic et de l'école de maistrance de Brest.

Ils auront été survolés par des appareils venus des bases bretonnes de l'aéronavale : un Rafale de la 11F (flottille) de Landivisiau (Finistère), un Hawkeye de la 4F et un Atlantique de la 21F de Lann-Bihoué, deux Super-Etendard de la 17F de Landivisiau et hélicoptère Caïman de la 33F de Lanvéoc-Poulmic (Finistère).

Pour la première fois depuis près de quarante ans, l'ensemble des corps « chasseurs » défilera derrière la fanfare du 27e bataillon de chasseurs alpins, à la vitesse de 135 pas/minute, le fameux « pas chasseurs ». Ces chasseurs viennent des 7e, 13e et 27e bataillons de chasseurs alpins, et du 16e bataillon de chasseurs, des unités d'infanterie qui viennent de l'Est.
Ouest-France

voir l'article maville.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Cette année, on ne verra pas, sur les Champs-Élysées, de régiments bretons.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES :: CEREMONIE du 14 juillet 2012-
Sauter vers: