CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La puissance impuissante. Réponse au général (2s) Gaviard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: La puissance impuissante. Réponse au général (2s) Gaviard   Dim 8 Juil 2012 - 0:10

jeudi 5 juillet 2012
La puissance impuissante. Réponse au général (2s) Gaviard

Dans Le Monde.fr en date du 2 juillet dernier, le général (2S) Gaviard décrit quels seraient selon lui les moyens militaires français qui pourraient être engagés si une résolution était votée par le Conseil de sécurité des nations-Unies en faveur d’une intervention en Syrie.

Selon le principe de la dernière chose vue (utile à son propos), le général Gaviard ne conçoit l’intervention éventuelle en Syrie que comme une réédition de l’intervention de l’OTAN en Libye à partir de deux présupposés qui paraissent discutables.

Passons sur l’obligation d’agir en coalition et sous mandat des Nations-Unies. Ce n’est pas parce qu’une affirmation est répétée qu’elle est une vérité. De Gaulle n’a jamais eu besoin d’alliés ou de mandat international pour dégager la base de Bizerte en 1961 ou intervenir au Tchad en 1969. De la même façon, en mai 1978, Valéry Giscard d’Estaing a engagé dans des combats violents l’équivalent d’une brigade au Tchad et au Zaïre. Certes l’armée syrienne est un adversaire plus redoutable que le Frolinat ou les Katangais de Kolwezi mais il n’est pas inutile de rappeler qu’elle a été vaincue nettement et à plusieurs reprises par une armée voisine (certes c’est plus facile) dont le budget n’est que le tiers du nôtre.

Le deuxième présupposé est plus étonnant : « Les enseignements tirés des opérations en Afghanistan interdisent, de fait, pratiquement toute intervention terrestre menée par les occidentaux dans un pays musulman ». Les 15 000 soldats de l’US Army au Koweit, nos propres forces au Liban, aux Emirats ou à Djibouti, entre autres pays musulman, apprécieront. Les soldats déployés en Afghanistan depuis 2001 sauront aussi que leur action est déjà jugée indigne d’être renouvelée.
[...]

Lire l'article du colonel Michel GOYA
Revenir en haut Aller en bas
 
La puissance impuissante. Réponse au général (2s) Gaviard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: GEOSTRATEGIE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: