CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Décès du général Merglen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Décès du général Merglen   Mer 27 Juin 2012 - 22:57



Citation :
Le général Albert Merglen, figure des actions spéciales et historien militaire, est décédé le 20 juin à Dijon à l’âge de 97 ans, a annoncé mercredi sa famille dans le carnet du Figaro.

Né le 17 juin 1915 à Sélestat (Bas-Rhin), Albert Merglen avait commandé un groupe franc (commando, ndlr) pendant la campagne de France en mai et juin 1940 et une équipe spéciale «action» de la Première armée française en 1944/1945.

Albert Merglen avait également commandé le 2e Bataillon étranger de parachutistes (BEP, Légion étrangère) en Indochine puis la 11e demi-brigade parachutiste de choc (1961-1963), bras armé du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (Sdece).

Spécialiste des actions spéciales et docteur en histoire, il était l’auteur de nombreux ouvrages publiés chez Arthaud, dont «Groupe franc. Récit de guerre», «Mission spéciale en France», «La Guerre de l’inattendu. Opérations subversives, aéroportées et amphibies» ou «Histoire et avenir des troupes aéroportées».

Homme très discret, il avait demandé que son décès ne soit annoncée par sa famille qu’après ses obsèques qui ont eu lieu dans l’intimité.

Il était commandeur de la Légion d’honneur et grand officier de l’ordre national du Mérite.

http://www.dna.fr/actualite/2012/06/27/deces-du-general-merglen-figure-des-actions-speciales-historien-militaire

Voir également :

http://lemamouth.blogspot.fr/2012/06/le-general-merglen-est-mort.html

Revenir en haut Aller en bas
PATGISOL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Jeu 28 Juin 2012 - 21:11

Sincères condoléances à la famille et a ses amis.Puisse st MICHEL l’accueillir auprès de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://patgisol.e-monsite.com/
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Ven 29 Juin 2012 - 11:14

Sincères condoléances à sa famille et à ses amis.
Il fut notre chef de corps à l' ETAP, en 1966 et 1967, au grade de colonel à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
DELAVOIS
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Décès du général MERGLEN   Sam 30 Juin 2012 - 19:33

Il était commandant de l'E.TA.P. le 12/08/1967, mon attestation de brevet porte son tampon
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Dim 15 Sep 2013 - 18:07

Il est à noter ces quelques lignes du colonel Antoine Argoud dans son ouvrage: "La décadence, l'imposture et la tragédie" page 328 et 329 (1974)
Cette affaire devrait faire réfléchir nos amis du 11e Choc.
Combien avons-nous côtoyé de camarades au passé sulfureux et indigne?

"J'ai pu, au fil des années, récolter maints renseignements.
Car aussi longtemps que de gaulle fut au pouvoir, les acteurs
assurés-souvent à tort-de l'impunité ont manqué de discrétion.
Le grand maître fut le général Bellec, chef de la Sécurité militaire.
Pour l'environnement lointain, les officiers du S.D.E.E., les officiers
de la S.M. de Baden ont collaboré avec les services secrets allemands.
Il est invraisemblable que le lieutenant-colonel Fondacci, qui commandait
à l'époque cette antenne n'est été mêlé à l'affaire.
Y ont participé des officiers et sous-officiers du 11e Choc.
Je sais par le général Decorse, qui a commandé ce bataillon avant mon
enlèvement, qu'on demandé des volontaires.
Certains ont refusé. D'autres amateurs de soupe, ont accepté.
Tel est le cas du lieutenant-colonel Merglen et du capitaine Buonfils,
qui s'en sont abondamment vantés
."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Dim 15 Sep 2013 - 23:47

Citation :
il avait demandé que son décès ne soit annoncée par sa famille qu’après ses obsèques qui ont eu lieu dans l’intimité.
Il n'avait peut-être pas oublié
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Lun 16 Sep 2013 - 18:39

Que Saint Michel l'accueille sous ses ailes.

Sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
dulac
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Mar 17 Sep 2013 - 14:13

Bonjour,
J'ai trouvé cet extrait d'Histoire politque des services secrets Faligot Guisnel



_________________

Revenir en haut Aller en bas
MERGLEN Magali
Invité



MessageSujet: Contexte ?   Jeu 3 Avr 2014 - 9:06

Bonjour !

Petite fille d'Albert MERGLEN, je suivais pour lui différents forums et sites internet dont le votre. Très éprouvée par son décès, ce n'est que dernièrement que je recommence à "fouiller" avec son nom pour mot clé dans différents moteurs de recherche.


A l'attention de l'un de vos contributeurs :
Permettez moi de m'interroger sur votre contribution citant "La décadence et l'imposture" d'Argoud : lorsque vous parlez de "camarades au passé sulfureux et indigne", qui visez-vous ? Le flou est tel dans votre contribution que l'on voit difficilement de qui vous parlez.
De plus, il me semble que tant qu'à citer un extrait d'ouvrage autobiographique plutôt qu'historique, vous devriez mettre en face le parcours de chacun des deux hommes, afin que chacun ait les éléments pour comprendre.

Si mon grand-père a été inhumé dans la plus stricte intimité, c'est parce qu'il ne souhaitait pas que son nom soit récupéré ou que de faux éplorés assistent à ses funérailles. J'en profite donc pour réitérer ma réaction à un autre contributeur, RGP15 : n'interprétez pas les faits, et même à la limite abstenez vous de juger la façon dont quelqu'un choisi de partir. Vous avez visiblement bien assez de temps à passer dans le jugement des actions militaires des autres, ne vous mêlez pas de leur mort !

Pour ne pas finir sur une note négative, merci à ceux qui sur votre forum envoient des messages de sympathie. En plus d'être un ancien para, Albert MERGLEN était un père, un grand-père, et l'un des hommes de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Jeu 3 Avr 2014 - 14:07

Bonjour Magali MERGLEN.

Je soutiens entièrement votre réaction. J'avais lu, et ne me considérais pas suffisamment "gradé" pour me permettre de répondre à cette infâmie qui n'a fait que salir les parachutistes militaires, de façon générale.
Les auteurs de tels écrits se sont-ils posés la question de savoir ce qu'ils auraient fait en de telles situations? Certainement non.

Aujourd'hui se pose la question des commentaires de personnes qui ne se sont ni trouvés en telle situation,  à cette époque trouble de la France et de notre armée. Facile de refaire le monde quand les témoins et acteurs ne sont plus là!
La fin de l'Algérie française fut un  déchirement pour beaucoup, militaires, pieds noirs, etc, certains officiers ont du prendre des décisions, parfois contraints, sans pour autant les aprécier. Facile de voir le clou qui dépasse sans jamais avoir connu les responsabilités du moment.
Quand à la référence à Argoud, l'auteur aurait pu trouver mieux comme référence (ça n'engage que moi)
Ce qui est quand même bizarre et qui devrait alerter les gens sensés, c'est d'une part que votre grand père a continué sa progession de carière, reconnus et apprécié de tous.  
Il fut mon chef de corps à l'ETAP, respecté de tous les officiers, sous officiers et hommes du rang. Il lui fut confié l'ETAP, qui à cette époque était la virtine de nos unités françaises dans le cadre de l'OTAN. Ce n'était certainement pas un blanchissement d'une l'infâmie dont ils est accusé actuellement.
Votre grand père était un chef, que ses critiqueurs se montrent au moins à sa hauteur.

Un petit mot à Claude, et toute l'équipe de ce forum, excusez moi de mon absence, beaucoup de soucis, je fais quelques visites sur les alertes de messages comme celui-ci, mais pas la forme,  je ne désespère pas de me remettre dans le brancard pour la mémoire de tous.
Néanmoins merci à tous pour l'activité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Mar 8 Avr 2014 - 0:09

Bonsoir à tous,
Les soldats de l'ombre ont toujours eu une partie occulte de leurs activité inavouable appelé "la raison d'état" qui peut largement franchir la "ligne jaune morale" du parachutiste fantassin colo ou métro!

Rabolliot, bon rétablissement!













744

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Mar 8 Avr 2014 - 0:46

Il est vrai que sur ce forum et d'autres, aborder la question des coups tordus des chocs fait monter le pouls de nos camarades.
Ils sont nos frères paras et acceptons les Choc, même s'ils vont loin dans les méthodes-voir Antoine de Saint Exupéry...
Bien qu'il soit cavalier, j'ai admiré le colonel Argoud.
Désolé Magali Merglen, si vous n'avez pas trouvé dans la totalité de nos lignes ce que vous recherchiez.
Dans la grande majorité des parachutistes, il reste un plaie béante du drame algérien.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
PLOUSEY
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Mar 8 Avr 2014 - 8:49

Pour qui a vécu cette période misérable de l' histoire de notre pays, il n' y a qu' une seule constatation : un homme (et sa cohorte politique) a réussi à diviser les français. Il ne faut pas imputer aux exécutants les drames de cette cassure, car selon leur bord, ils ont défendu "leur juste cause" avec courage et rempli leur devoir en leur âme et conscience. Comme la plupart des français j'ai pris parti à l'époque mais avec le recul, je me garderais bien de vouloir écorner leur nom et de critiquer leurs actes. Que tous ces français, ces soldats reposent en Paix, ils l'ont bien mérité !
Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   Mar 8 Avr 2014 - 11:05



Sincères condoléances à la famille et proches du Général
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Décès du général Merglen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Décès du général Merglen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES :: LE DERNIER SAUT SUR LA GRANDE "DZ"-
Répondre au sujetSauter vers: