CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les frères canadiens, le para et son chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tango uniforme
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Les frères canadiens, le para et son chien   Mer 6 Juin 2012 - 20:51

maville.com
Vers 1 h ou 2 h du matin le 6 juin 1944, les parachutistes de la 6 e Division aéroportée britannique, dans leurs fameux planeurs, sont parmi les premiers engagés dans le Débarquement. Ils s'emparent de Pegasus bridge, sur le canal de Caen à la mer à ...

Les frères canadiens, le para et son chien

Pour ce 68e anniversaire du Débarquement, le président de la République a choisi de participer à la cérémonie du cimetière britannique de Ranville. Dans ce site, reposent 2 562 soldats de la Bataille de Normandie, une très grande majorité de Britanniques (2 235). « Mais aussi 330 Allemands », note David Bennett, responsable en Normandie de la Commission des cimetières de guerre du Commonwealth.

À Ranville, des histoires de guerre se lisent sur les tombes. « Deux frères canadiens sont enterrés l'un à côté de l'autre. Philippe et Maurice Rousseau. L'un est mort en juin 1944, le second en septembre », raconte David Bennett.

Ranville abrite aussi la sépulture de ce parachutiste britannique de 19 ans qui a sauté avec son chien, Glen. Morts tous les deux, ils sont enterrés ensemble.

lire la totalité de l'article
Revenir en haut Aller en bas
Javelin
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Les frères canadiens, le para et son chien   Jeu 7 Juin 2012 - 6:45

Honneurs à ces soldats, quant à l'autre qui veut faire croire que les vétérans l'intéresse : No comment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les frères canadiens, le para et son chien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: GUERRE 1939-1945-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: