CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Ancien du 3ème RPIMa, il apprend un nouveau métier en revenant de la guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Ancien du 3ème RPIMa, il apprend un nouveau métier en revenant de la guerre   Mar 3 Avr 2012 - 14:50

Ancien du 3ème RPIMa, il apprend un nouveau métier en revenant de la guerre

Olivier, l'ancien para, dans l'atelier de menuiserie du centre militaire de formation professionnelle, qui affiche un taux de 90 % de réussite aux examens et 93 % de retour à l'emploi dans les six mois. Photo : Franck Dubray / Ouest-France

À Fontenay-le-Comte, en Vendée, un centre militaire unique en son genre accueille les anciens soldats qui sortent des rangs, après une mission ou en fin de carrière. Il leur apprend un nouveau métier et les savoirs indispensables à une vie civile. La transition n'est pas évidente. Un ancien para témoigne.

Dans l'atelier du centre militaire, ça scie, ça visse, ça découpe. Dans une pièce de maison reconstituée, une chambre, Olivier B. (1) a monté deux lits superposés et s'attaque à des étagères en bois. Cet ancien parachutiste s'applique. À 39 ans, il est de retour aux études manuelles. Il apprend le métier de menuisier d'agencement. Tout en se débarrassant de dix-sept années d'habitudes, prises au cours de sa carrière militaire.

Tout jeune homme, il s'est engagé au 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Carcassonne, en 1997, « par tradition familiale. Mes grands-parents et mon père ont été militaires, lui a passé trente-huit ans dans l'armée de Terre ; mes deux frères et soeurs sont aussi engagés ». Olivier a ainsi grandi en suivant les affectations de son père : quinze ans à Fréjus, dans le Var, en Côte d'Ivoire, en Guadeloupe, au Sénégal... « Pour moi, servir la Nation est une idée forte. C'est important d'être patriote et d'avoir le sens du devoir. » [...]

Lire la suite de cet article ICI
Revenir en haut Aller en bas
 
Ancien du 3ème RPIMa, il apprend un nouveau métier en revenant de la guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 3ème RPIMa - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: