CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 bel exemple de désinformation démontée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zriri
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: bel exemple de désinformation démontée   Sam 3 Mar 2012 - 20:06

LIBRE OPINION: Un bel exemple de désinformation démontée
>
>
> Mardi, 28 Février 2012 15:29
> Au cours de cette année 2012 qui marque le 50ème anniversaire de la fin de
la guerre d'Algérie, les membres de l'ASAF et tous ceux qui sont soucieux de
vérité historique relèvent une multiplication d'opération de désinformation.
> > La lettre du général Henry FOURNIER adressée au Directeur du journal Sud
Ouest démonte parfaitement le mensonge véhiculé par un commentaire de photo.
> > Cette lettre est à diffuser largement afin de contraindre ceux qui sont
chargés d'informer les Français à plus d'honnêteté et de rigueur....
>
>
> Le 26 février 2012
>
>
>
> Monsieur,
>
> Dans votre édition du SUD OUEST DIMANCHE du 26 février 2012, vous avez
publié, en page 14, un article de Dominique RICHARD, rendant compte de la
récente parution d'un livre de Claude Juin sur la guerre d'Algérie.
> N'ayant pas lu ce livre, je ne porterai pas d'appréciation sur les
jugements complaisants de votre collaborateur qui transforme, d'un coup de
plume, un million et demi de soldats français en tortionnaires et assassins.
>
> Je laisse les milliers de soldats qui ont apporté leurs soins, leurs
apprentissages scolaires ou tout simplement la sécurité aux habitants de
l'Algérie durant des années, apprécier le tableau qui est ainsi fait de leur
action au cours de cette guerre.
>
> Je me contenterai de dénoncer l'opération de désinformation dont votre
journal se fait le complice, en raison de la photo qui illustre cet article.
>
> Montrant un jeune nord-africain progressant seul sur une piste,
apparemment en avant de plusieurs soldats, elle est ainsi légendée : «
adolescent algérien contraint d'ouvrir la route à des soldats français pour
les protéger des mines ».
>
>
> Tout observateur, même peu qualifié militairement, ne manquera pas de
s'apercevoir des invraisemblances de ce commentaire :
>
> - 1) -la photo est prise de face, ce qui suppose que le photographe
est...dans le champ de mines potentiel -
>
> - 2) - l'adolescent porte sur le dos un poste de radio, appareil utilisé
en nombre limité dans les unités militaires et que les employeurs du jeune «
contraint » n'auraient certainement pas pris le risque de voir détruit par
l'explosion d'une mine !mieux encore : l'appareil radio est relié
>
> - 3) -par un cordon (visible sur la partie droite de la photo, à hauteur
de l'épaule du porteur) au bout duquel se trouve généralement un combiné
téléphonique et un homme : le chef de la section utilisateur de ce poste
radio.
>
> Ce qui signifie que ce chef de section (officier ou sous-officier) est
suffisamment inconscient pour marcher à côté de l'adolescent....au risque de
sauter lui-même sur une mine !
>
>
>
> En fait, la photo est tronquée, de manière à ....illustrer la légende
écrite pour convaincre des agissements des militaires en Algérie. C'est ce
que l'on appelle purement et simplement de la DESINFORMATION.
>
> Malgré ses prises de position habituelles sur la guerre d'Algérie, votre
journal s'honorerait de publier un rectificatif qui aurait au moins le
mérite de rassurer vos lecteurs sur votre capacité à les informer.
>
> En espérant de votre part un sursaut d'honnêteté journalistique, je vous
adresse mes salutations affligées par ce manque de professionnalisme et
cette injure à la vérité, qui laisse supposer l'objectif de l'ouvrage
recensé.
>
> Henry -Jean FOURNIER
>
>
> M. le directeur du Journal SUDOUEST DIMANCHE 23 quai des Queyries 33 094
BORDEAUX
Revenir en haut Aller en bas
 
bel exemple de désinformation démontée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: