CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LE MESSAGE D'ANDRE ZIRNHELD par Erwan BERGOT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: LE MESSAGE D'ANDRE ZIRNHELD par Erwan BERGOT   Lun 12 Déc 2011 - 13:44

Retrouvé dans mes archives


Humeur

LE MESSAGE D'ANDRE ZIRNHELD



Chaque fois que je l'entends, je me demande par quelle aberration,quelqu'un a songé à marier la "Marche consulaire à Marengo" avec le texte de la "Prière" d'André ZIRNHELD.Que l'on me comprenne bien. J'aime beaucoup la "Marche consulaire", mélodie majestueuse, mais laïque et républicaine. Et je tiens la "Prière" pour un superbe et prodigieux acte de foi. Il ne faut jamais perdre de vue qu'elle fut écrite par un jeune étudiant en philosophie, épris d'absolu, qui ne savait pas encore que son destin était de mourir au combat, quatre ans plus tard, sous l'uniforme des parachutistes.

Que l'on me permette une comparaison. Légionnaire, je vibre aux accents du "Boudin". Croyant, je récite avec ferveur le "Notre Père". I l ne m'est jamais venue à l'idée de chanter le second sur l'air du premier. De plus, toute question d'esthétique mise à part, ce "mariage" me gêne pour les mutilations apportées à la mélodie originale. Quant aux texte, c'est une véritable trahison. André ZIRNHELD est mort deux fois : sa "Prière" ne méritait pas une telle altération. De ce qui est un sujet grave, de méditation spirituelle, d'un vibrant acte de Foi, d'un appel à la Grâce Divine, on a fait je ne sais quelle rodomontade héroïco-maso, où l'on demande à Dieu, non seulement" la gloire au combat" mais aussi la "souffrance" toutes préoccupations bien éloignées du souhait de ZIRNHELD qui n'attendait humblement, ni le succès, ni la tranquillité, mais la tourmente et l'insécurité.

Le plus grave est surtout que l'on a escamoté l'essentiel du message, une petite phrase, répétée par deux fois pour en souligner l'importance : "Car vous seul donnez ce qu'on ne peut obtenir que de soi".Demander à Dieu de nous donner "l'insécurité et l'inquiétude, la tourmente et la bagarre" ne serait qu'une vantardise sans portée, pour un parachutiste qui ne possèderait pas, d'abord, les qualités personnelles pour les accepter, les surmonter et en triompher. Où les trouverait-il s'il en était dépourvu ?

Demander à Dieu de nous mettre à l'épreuve est un acte de foi dans son amour. Mais c'est aussi une façon de mettre en oeuvre ces qualités et ces vertus qui doivent être dans l'esprit et dans le coeur de chacun des paras. C'est cela qu'a voulu nous léguer André ZIRNHELD. Rien de plus. Rien de moins. En y réfléchissant, c'est beaucoup.

Erwan BERGOT

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
LE MESSAGE D'ANDRE ZIRNHELD par Erwan BERGOT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: Mais qui est André ZIRNHELD ?-
Sauter vers: