CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le général Didier Brousse : « Nous exerçons un métier exigeant et à risques »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Citadelle
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Le général Didier Brousse : « Nous exerçons un métier exigeant et à risques »   Ven 9 Déc 2011 - 20:51

Le général revient aux sources
Par gérard cayron
Publié le 9 décembre 2011 à 04h00

Le général Didier Brousse : « Nous exerçons un métier exigeant et à risques » © ascencion torrent

Homme d'action, il se nourrit également de ses lectures. Buste droit et regard clair, Didier Brousse, général depuis un an, est féru d'histoire, d'archéologie aussi. Et c'est « toute la période de l'Antiquité » qui a plus particulièrement ses faveurs[...]ce Catalan de 51 ans, en poste depuis le mois d'août à la tête de la brigade des forces spéciales Terre (BFST) stationnée à Uzein.

Or, des voyages, le général Brousse, formé dans le moule des parachutistes au 1er RPIMA de Bayonne et fortement ancré dans le grand sud - il a de la famille à Dax - en a déjà beaucoup fait.
[...]
Forces spéciales: «Ce qui se fait de mieux!»

Egalement délégué militaire départemental pour les Pyrénées-Atlantiques (1), et de fait à la tête d'environ 4000 militaires[...]

« J'ai demandé à venir à Pau », confirme l'intéressé, totalement imprégné « de la culture des opérations spéciales ». Cela sonne « comme une évidence ». « Et puis, la BFST est quand même ce qui se fait de mieux ! », ajoute-t-il à toutes fins utiles.

A la tête de cette unité d'élite, régulièrement sollicitée pour de nombreuses missions à travers le monde (voir nos précédentes éditions), le général Brousse goûte quotidiennement « les plaisirs du commandement ». « C'est un véritable désir, qui demande de l'exemplarité », confesse-t-il volontiers en se retournant sur un parcours déjà consistant....

Il entend bien transmettre cet état d'esprit - si tenté qu'ils en aient besoin - à ses hommes de la BFST. Proverbe latin à l'appui.

Tendre « vers des choses grandioses » en empruntant « des chemins étroits » : c'est ce que propose de faire la devise (ambitieuse) adoptée par le général Brousse, homme d'action ... et de lettres.

(1) En plus de la BFST, il est aussi le commandant d'armes de la place de Pau.

lire l'article Pyrenées.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Le général Didier Brousse : « Nous exerçons un métier exigeant et à risques »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.P.I.M.a - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: