CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Général Marcel BIGEARD - Ma vie pour la France - 2010

Aller en bas 
AuteurMessage
RBlanc
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Général Marcel BIGEARD - Ma vie pour la France - 2010   Jeu 8 Déc 2011 - 1:50

source : wikipedia.org

Voici le contenu de l'ouvrage autobiographique rédigé par Marcel Bigeard, publié à titre posthume aux éditions du Rocher.
Paru le 24 juin 2010, ce livre retrace sa vie en s’attardant sur ses activités militaires, puis politiques.


1916 naissance
1930 Société générale
1936 service militaire
1938 Fin du service militaire
1939 Mobilisé
1939 première croix de guerre
1939 2e croix de guerre et promu S/ch
1940 Captivité
1941 Évasion
1942 Mariage avec Gaby
1942 Embarquement pour le Sénégal
1942 Arrivée de Gaby à Bandia
1943 Muté à Meknès
1943 Entraînement à Alger, chez des Anglais, le Club des Pins
1944 Saut en France. Accueilli par le maquis espagnol
1944 Succès. 1200 prisonniers allemands
1944 Rencontre avec Raimu et Édith Piaf
1945 Départ pour l’Indochine. Premier séjour. Embarquement à Marseille sur le Stamford Victory
1945 Diverses missions dans le sud
1946 Arrivée au port de Hanoï, Haiphong
1946 Embarquement dans l’avion à l’aéroport de Cat Bi pour Dien Bien Phu
1947 Fin de la mission. Retour en France
1947 Séjour à Saint-Brieuc. MB est chargé d’entraîner des parachutistes
1948 Le 3e Bataillon Colonial de Commandos Parachutistes embarque à Marseille sur le Pasteur
1949 embuscade de Son La
1949 création par MB du 3e BT
1950 permission forcée
1950 Séjour enchanteur dans la baie d’Along avec Gaby pendant 15 jours
1950 Retour en France avec Gaby. 10 semaines en bateau, direction Marseille
1951 Création à Saint-Brieuc par MB du 6e Bataillon de Commandos Parachutistes
1952 On repart en Indochine avec le 6e BCP
1952 Saut sur Tu Lê. Evocation
1953 MB rencontre Pierre Schoendoerffer
1953 MB saute sur Dien Bien Phu
1954 Bataille des cinq collines
1954 Visite de l’hôpital de campagne de Dien Bien Phu, MB rencontre Geneviève de Galard, puis le docteur Paul Grauwin
1954 Capturés
1954 libération
1954 Instructeur à l’École d’État-Major
1955 Arrivée à Constantine, prise de commandement du 3e régiment de parachutistes coloniaux
1955 Installation de la « base arrière » de Bône
1956 création de l’intervention héliportée avec des Sikorsky S-55
1956 Blessure
1956 MB est attaqué pendant un footing par trois individus armés
1956 Convalescence à Toul
1956 Arrivée avec le 3e RPC à Alger, pour « pacification ». Aux ordres de Massu. 1ere bataille d’Alger
1957 Capture de Larbi Ben M’Hidi
1957 MB part avec son régiment à Timimoun
1957 René Sentenac se fait tuer
1958 MB est rappelé à Paris
1958 Retour en Algérie
1958 Installation du Centre d’entraînement à la guerre subversive de Philippeville
1958 Début de l’insurrection des Français d’Algérie
1958 MB est relevé de son commandement et rentre à Toul
1958 Salan rappelle MB en Algérie
1959 MB prend le commandement du secteur de Saïda
1959 Création du commando Georges
1959 Visite de Charles de Gaulle
1960 Déclaration d’Ain Sefra
1960 MB est relevé de son commandement
1960 Départ pour Bangui, République Centrafricaine
1963 MB est envoyé à l’École de Guerre
1964 Emission 5 Colonnes à la une avec « Schoen »
1964 MB reçoit le commandement de la 25e BP à Pau
1964 Entretien avec "La Sophie" puis décès
1966 Nommé patron de la 20e BP à Toulouse
1966 MB est promu général de brigade
1968 Départ pour Dakar. MB commence ses mémoires
1971 MB est nommé commandant des Forces françaises du sud de l’océan Indien
1972 Accident. MB tombe dans l’océan de 40 m.
1974 MB est nommé commandant de la 4e RM à Bordeaux
1975 Convoqué par Giscard : Ministre
1976 Retour à Toul
1978 Re-convoqué par Giscard : Député
1978 président de la Commission de la défense nationale à l'Assemblée
1989 Visite à Saint-Brieuc. Mort du docteur Grauwin
1991 Décès du commandant André Botella (1991), puis du général Christian de Castries (juillet)
1993 commentaire du défilé sur France 2
1993 parrain promo EMIA "Combat de Tu Lê"
1994 Inauguration du Mémorial des Anciens d’Indochine à Fréjus
1994 Retour à Dien Bien Phu
1994 Entrée de MB au Musée Grévin
1995 Visite du 6e RPIMa à Mont-de-Marsan
2001 Rendez-vous à Paris avec la sœur et le beau-frère de Larbi Ben M’Hidi
2010 Décès de Marcel Bigeard à 94 ans.

Ce petit résumé montre bien l'immense carrière du Général.

« Nous sommes dans la merde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer. ». Citation du général Bigeard.




Revenir en haut Aller en bas
cayez
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: respect   Sam 14 Avr 2012 - 14:37

j'ai un immense respect pour ce soldat,dont rien au départ ne le prédestiné à une carriére militaire aussi riche
J'ai lu et relu son livre "pour une parcelle de gloire"J'ai apres chaque lecture senti le vent frais de l'amour de la patrie et du renoncement au confort pour tout donner pour son idéale,"sa boutique .
Je lui ai écris quelques semaines avant sa mort ,il m'a répondu quelques jours plus tard d'une écriture tremblante pour me remercier ,moi qui n'est à cote de lui ,rien, JUSTE un petit appele au service militaire qui a servi en temps de paix dans une unite para loin de toutes les souffrances "les coups durs"
J'aurai aimé servir sous ses ordres,aurai je eu assez de cran pour le suivre?,cet homme avait un enthousiasme et une confiance en lui communicative
J'aurai bien voulu parler avec lui oui je l'admire et je pense à lui
de la haut il doit surement pleuré ,l'avenir est gris ,mais grace à des types comme lui,nous ,nous restons fiers et confiants
Revenir en haut Aller en bas
 
Général Marcel BIGEARD - Ma vie pour la France - 2010
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LIBRAIRIE CINEMA TELEVISION et LIENS recommandés :: Ouvrages et commentaires-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: