CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez
 

 Parti socialiste s'apprête à faire voter par le Sénat une proposition de loi qui accorderait le droit de vote aux étrangers non européens aux élections locales ?

Aller en bas 
AuteurMessage
zriri
Pro !
Pro !
zriri


Parti socialiste s'apprête à faire voter par le Sénat une proposition de loi qui accorderait le droit de vote aux étrangers non européens aux élections locales ? Empty
MessageSujet: Parti socialiste s'apprête à faire voter par le Sénat une proposition de loi qui accorderait le droit de vote aux étrangers non européens aux élections locales ?   Parti socialiste s'apprête à faire voter par le Sénat une proposition de loi qui accorderait le droit de vote aux étrangers non européens aux élections locales ? EmptyLun 21 Nov 2011 - 12:43

http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl99-329.html

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/10/27/97001-20111027FILWWW00600-vote-des-etrangers-un-texte-ps-au-senat.php

(A transmettre à un maximum de personnes). Cette affaire est vraiment trop importante pour laisser passer cette occasion d’exprimer notre ras-le-bol. La solution suggérée d’un referendum avant l’élection présidentielle, au cas probable où le Sénat voterait ce texte en décembre, me semble très astucieuse, car je serais bien surpris qu’il n’y ait pas, actuellement, une majorité de Français pour s’opposer à cette énormité et, ainsi, l’enterrer définitivement. Après l’élection, ce pourrait être trop tard…

> Une pétition, initiée par Catherine Blein, porte-parole du collectif « Citoyens contre le droit de vote aux étrangers » a été signée pour le moment par plus de 6000 personnes, il faut continuer de la signer, mais il faut également se mobiliser d’urgence pour interpeller élus et agir, dans toute la France, sur les maires, députés, sénateurs et préfets, sans oublier l’Elysée, afin de montrer que les Français ne sont pas d’accord avec ce projet mené par la gauche, majoritaire au Sénat. Usez du téléphone, du fax, des courriels, des courriers… sans limite, en expliquant pourquoi accorder le droit de vote aux étrangers non européens serait gravissime (quelques idées d’arguments dans le Tract contre le droit de vote des étrangers J’ai signé, à télécharger).
> En effet, comme l’explique très bien l’article du Monde, « le Parti socialiste a décidé d’inscrire l’ordre du jour de la séance d’initiative parlementaire qui lui est réservée, le 8 décembre, la proposition de loi constitutionnelle qui avait été adoptée par l’Assemblée nationale, le 3 mai 2000, sous le gouvernement de Lionel Jospin, et que la majorité sénatoriale précédente avait toujours refusé d’examiner.

Si le texte est voté dans des termes identiques, il sera alors transmis au Président de la République. Pour que la révision constitutionnelle aboutisse, elle doit être approuvée par référendum, à moins que le chef de l’Etat ne décide de la soumettre au Parlement convoqué en Congrès, où elle doit réunir la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés. Le président n’est pas tenu par un délai de convocation pour la tenue d’un référendum ou d’un Congrès.
> Toutefois, la proposition de loi constitutionnelle adoptée par les deux Assemblées est réputée survivre au mandat en cours. Tout autre président élu peut dès lors, s’il le souhaite, soumettre la révision constitutionnelle sur le droit de vote des étrangers à référendum pour que son adoption devienne définitive ».

Des Comités régionaux se créent, à l’initiative de Catherine Blein, afin d’agir. Résistance républicaine s’associe à cette initiative et est prête à y participer partout en France. Contact avec les responsables locaux de notre association via le formulaire « Contact » sur notre site.

Il y a urgence, il faut informer un maximum de personnes. N’hésitez pas à imprimer le Tract contre le droit de vote des étrangers et à le distribuer autour de chez vous, dans les boîtes aux lettres des voisins, sur les pare-brises des voitures sur les parkings, dans les magazines des salles d’attente des médecins et dentistes…. Il faut informer, il y a urgence, afin que la pression populaire fasse hésiter les sénateurs et la gauche, si c’est encore possible, mais surtout pour que le Président de la République soumette cette proposition à referendum si elle devait être adoptée par le Sénat.

http://www.resistancerepublicaine.eu/

Résistance républicaine, 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14
Savez-vous ce qui se passerait si les étrangers non européens avaient le droit de vote ?
Ce serait la fin de la notion de citoyenneté de notre pays, chacun de ceux qui y vit y aurait les mêmes
droits sans avoir pour autant les mêmes devoirs. Si les étrangers veulent voter comme les Français, il leur
appartient de prouver qu'ils aiment la France, reconnaissent ses valeurs, sont prêts à la défendre et de
demander leur naturalisation. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
Ce serait comme si vous hébergiez un ami pour lui rendre service pendant quelques mois, et que, au motif
qu'il participe aux frais, il prenait le droit d'imposer sa vision de la décoration, de choisir vos amis et les
vêtements de votre femme et vous interdisait la nourriture qui ne lui convient pas.
Accorder le droit de vote aux élections locales aux étrangers c'est leur permettre de peser sur l'élection du
maire et des conseillers municipaux qui sont les électeurs des sénateurs. C'est donc leur permettre de
participer, de fait, aux élections nationales réservées aux citoyens français et de choisir à leur place leurs
lois voire leur constitution.
Accorder le droit de vote aux élections locales aux étrangers c'est leur permettre d'imposer, de fait, des
traditions contraires aux nôtres, c'est leur permettre de faire voter des subventions sur des critères non
pas d'intérêt commun mais sur des critères communautaristes ou religieux, c'est leur permettre d'imposer
peu à peu des salles et des piscines où hommes et femmes seraient séparés et c'est leur permettre
d'imposer dans les cantines scolaires des revendications alimentaires pour en chasser le porc et y
introduire le halal.
Il vous appartient, à vous, citoyens français, de dire non à ce projet en écrivant à l'Elysée,
en protestant auprès de votre maire, du Préfet, de votre député et de votre sénateur et
en informant le plus de personnes possibles de ce qui se prépare.
N'oubliez pas de signer la pétition en ligne http://www.francepetitions.

com/petition/114/contre-le-droit-de-vote-des-etrangers-defendons-notreidentite-
defendons-notre-nationalite

Elysée (inutile d'affranchir) :

Monsieur le Président de la République, Palais de l'Elysée, 55 rue du Faubourg Saint-
Honoré, 75008 Paris.
Par courriel http://www.elysee.fr/ecrire/
Revenir en haut Aller en bas
 
Parti socialiste s'apprête à faire voter par le Sénat une proposition de loi qui accorderait le droit de vote aux étrangers non européens aux élections locales ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» faire un signalement?
» Aimerai ce faire maquiller par une pro!!
» "100 façons de se faire obéir"
» Essayer de faire des efforts ou pas ?
» Corrections à faire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Coup de gueule envers nos chers politiciens-
Répondre au sujetSauter vers: